1. //
  2. // Tour préliminaire
  3. // Larnaca/Bordeaux

Sagnol, dans les pas de Laurent Blanc ?

Forts d'un succès confortable sur l'AEK Larnaca jeudi dernier, lors de la manche aller (3-0) du 3e tour qualificatif pour l'Europa League, les Girondins, qui en découdront ce soir (19H30) pour la qualif', pourraient aligner à Chypre leur classe biberon…

7 6
Vu le résultat du mach aller, ça devrait le faire pour les Girondins. Parce qu'avec un 3-0, tant délicieux à savourer que flatteur, acquis avec un peu de chance dans l'antre d'un Girondins Stadium toujours sans nom, il est légitime d'envisager le tour suivant. Même si, historiquement parlant, jouer chez des adversaires de la partie Est de la Méditerranée n'est pas gage de succès assuré pour eux. Mais les Bordelais, s'ils respectent leurs vis-à-vis chypriotes, pourraient aligner sur la pelouse du stade Antonis Papadopoulos (celui de Famagouste), une formation bis. Ou « A' » , c'est selon. Un peu à l'image de ce qu'avait fait Laurent Blanc en Grèce, face au Panionios (2-3), en phase de poule de la Coupe de l'UEFA, sur une rencontre unique. C'était en décembre 2007.

Pari gagné pour Laurent Blanc


Un pari audacieux que l'actuel coach du PSG avait tenté, en amenant un contingent de jeunes joueurs, pour la plupart sortis du centre de formation local. Ainsi, les Valverde (gardien, qui joue à Famagouste, ndlr), Brégerie, Marange, Ecuele-Manga, Lavie, Ducasse, Obertan, Trémoulinas, Moimbé, A. Traoré, étaient présents sur la feuille et sur le pré. Encadrés par Cavenaghi, Jemmali, Jussiê et Perea. Il fallait oser. Et cela avait plutôt mal débuté. Au bout de vingt minutes de jeu, les Hellènes d'Ewald Lienen et Rafik Djebbour mènent 2-0. Mais Cavenaghi, Trémoulinas et Moimbé s'arrachent pour s'imposer et se qualifier, au terme d'une partie folle, en se classant premiers du groupe. Le Panionios, lui, finit avant-dernier (4e), et dit « athîo » (au revoir) à la compétition.

Bordeaux a l'habitude des barrages


Là, le contexte n'est pas tout à fait le même. Dans les tribunes surchauffées, si, probablement. Mais au stade de la compétition, pas vraiment, puisque cette manche retour donne accès au barrage d'accession à l'Europa League. Un passage obligé que l'on ne mesure pas bien, vu de l'Hexagone, mais que nos voisins de Mare Nostrum, eux, connaissent bien. Un peu comme les Marine et Blanc, finalement. Parce que les barrages, et tours de chauffe, ça les connait. Une Coupe Intertoto remportée en 1995 (qui ouvrit la voie de la finale de la C3 à Liza, Zizou et consorts), ou un match retour de feu livré face à l'Étoile Rouge de Belgrade (victoire 3-2 dans les arrêts de jeu, et qualif', après un 0-0 en Serbie), en 2012-2013, notamment. Mais c'était à Bordeaux… Et les copains de Vincent Laban, régional de l'étape (il est né à Pau), il va falloir se les farcir. « Mon équipe fera face au match retour, et je sens qu'elle pourra se reprendre. Je reste confiant » , glissait même la semaine passée Thomas Christiansen, le coach de l'AEK.

Maturité et dépucelage


Mais Willy Sagnol, après s'êtres tapé quatre heures de vol et des visionnages vidéo sous plus de 40° C, n'a pas l'intention de lâcher l'affaire. Il faudra faire avec les absences de Jussiê, Sané, Rolan, Plasil, Poundjé ou encore Diabaté, blessés ou laissés au repos en vue de la première journée de championnat. Le technicien aquitain n'a donc emmené que 21 joueurs dans la soute, dont 13 issus du centre de formation du Haillan : Jérôme Prior, Simon Lefèvre (gardiens), Frédéric Guilbert, Cédric Yambéré, Robin Maulun, Enzo Crivelli, Gaëtan Laborde, Thomas Touré et Sofian Valla. Ce dernier claque but sur but en CFA, et commence à pointer le bout de ses crampons dans le groupe pro… Le tout, drivé par Saivet, Sertic, Poko et Traoré, et les cadres habituels. Mais le peu d'expérience continentale concernant les premiers cités n'effraie pas le staff. Au contraire. «  Nous sommes une équipe très jeune en termes de maturité. J'espère que ceux qui joueront demain emmagasineront beaucoup de confiance et de savoir, grâce à une telle confrontation. Si certains jeunes débutent, à eux de se mettre rapidement au niveau » , indiquait Sagnol, mercredi, en conférence de presse.

Au niveau, donc, pour un dépucelage en règle. « Ils ont su attirer l'attention du staff pro, et ils ont la preuve que la porte de l'équipe première n'est pas fermée, soulignait quelques jours auparavant Marius Trésor, sur la chaine du club. Même si tous ne seront pas sur la feuille de match, c'est une expérience qu'ils vont s'empresser de raconter à leurs copains de la CFA. (…) Maintenant, c'est à eux de tout faire pour y rester. » Un avis partagé par Robin Maulun, la bonne pioche de l'été girondin. « C'est un match européen, tout peut aller très vite, alors il faut continuer, avec sérieux, comme on l'a fait au premier match et ça ira, livrait le prometteur meneur de jeu sur Girondins TV. C'est aussi dans des matchs comme ça que le coach peut laisser aux jeunes la chance de s'exprimer. Il en a convoqué beaucoup… À nous de la saisir maintenant, en jouant comme on sait le faire » , concluait celui qui est entré en jeu lors du match aller, et qui est presque sûr de débuter ce soir. Or, une énorme désillusion ce soir plomberait sévèrement la saison bordelaise. Et ferait tâche dans le pédigrée…

Par Laurent Brun (via G4E)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Note : -1
je reve d'une branlée si l'arrogance mal placée des français continue
Quelle arrogance mal placee? T'as vu la compo annoncee? Quasi que des titulaires en puissance.
l'équipe aligné sera apparemment : Carrasso (C) – Gajic, Yambere, Pallois, Contento – Chantôme, Maulun, Traoré, Khazri – Maurice-Belay, Kiese Thelin.

pas trop de jeunes inexpérimenté donc a par Yambere et Maulun.
Note : -1
Message posté par AriGold
Quelle arrogance mal placee? T'as vu la compo annoncee? Quasi que des titulaires en puissance.


ok j'ai cru que ça recommençait en se foutant de la gueule de la coupe d'europe...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les râteaux de QSI
7 6