Sagnol connaît le « verlan »

Modififié
5 32
Deux bizuts s'affronteront sur les bancs de Chaban-Delmas, dimanche à 14 heures : Willy Sagnol (37 ans), côté girondin, et Claude Makelele (41 ans), côté bastiais.

La situation ravit son monde au Haillan, où l'on sait donner leur chance aux novices. « Ce sont des entraîneurs avec énormément d'expérience, ce qui facilite les choses, indique Julien Faubert. Ça amène du sang neuf et, renouveler aussi l'effectif des entraîneurs, je trouve que ça donne une image moderne du football » , confie le défenseur bordelais.

Et la relation joueur-coach, alors ? « Ça permet d'être aussi en adéquation avec la nouvelle génération qui arrive, répond Faubert. Le discours est beaucoup plus facile à avaler quand ça vient d'une personne qui comprend le "verlan", et les expressions que certains jeunes ont, poursuit-il. Et c'est bien plus facile à intégrer pour ces générations qui commencent à arriver à haut niveau. Bon, je ne pense pas qu'il parle le "verlan", mais il a quand même l'habitude de l'entendre... »

Interrogé sur la situation, Willy Sagnol confirme les dires de l'éphémère ancien joueur du Real Madrid : « Il y a une proximité d'âge qui rend peut-être les choses plus faciles… Avec certains joueurs, je n'ai que quatre ans d'écart. Après, il ne faut pas non plus que ce soit trop proche (…), mais à partir du moment où il y a du respect entre les individus, c'est assez facile de fonctionner. Je comprends le "verlan"… Je ne le maîtrise pas, mais je le comprends ! C'est une obligation pour nous, les anciens, de nous adapter à leurs envies, leurs besoins. Sinon, il y a chocs culturel et générationnel, et ça devient difficile de travailler. »

C'est donc ça, la méthode Sagnol... LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

toto_da_don Niveau : CFA
Note : 7
C'est pas un gueshla le Willy non mais ho !
nasser aimkelesfill
En même temps comprendre le verlan, beinh tu remet le mot a l endroit.
Ok donc il y a un nivellement pas vers le bas, c'est l'entraineur qui doit savoir parler ou du mois comprendre le "verlan" et non pas les joueurs qui doivent savoir écouter et s'exprimer avec l'entraineur en Français, à par ça tout va bien....
letonnelier Niveau : DHR
Le verlan est un argot qui n'est pas récent. A moins qu'il aie passé son enfance dans la cellule d'un monastère, c'est plutôt normal qu'un type de 40 piges comprenne le verlan.
Ca me fait penser à ma petite nièce de 8 ans qui me demandait si les guitares électriques existaient quand j'étais jeune. J'ai la trentaine...
letonnelier Niveau : DHR
Si l'histoire du verlan intéresse quelqu'un :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Verlan
Je reposte mon message sans les fautes de porc (à quand une fonction éditer?):

Ok donc il y a un nivellement vers le bas, c'est l'entraineur qui doit savoir parler ou du moins comprendre le "verlan" et non pas les joueurs qui doivent savoir écouter et s'exprimer avec l'entraineur en Français, à par ça tout va bien....
Message posté par Prout34
Ok donc il y a un nivellement pas vers le bas, c'est l'entraineur qui doit savoir parler ou du mois comprendre le "verlan" et non pas les joueurs qui doivent savoir écouter et s'exprimer avec l'entraineur en Français, à par ça tout va bien....


ou comment prendre une phrase plutôt sympa et en faire un sujet de débat pour la libre antenne de RMC...
Message posté par letonnelier
Si l'histoire du verlan intéresse quelqu'un :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Verlan


j'ajoute un autre lien malin si vous voulez approfondir votre recherche sur le sujet: https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=verlan&safe=off
Le plus difficile à comprendre,c'est pas le verlan mais l'ajout de mots d'origine étrangere.
Je pense qu'il ne parle pas vraiment du verlan, mais de toute la flopé de mots (infâmes?) inventés chaque années du genre: "té tro swaagg", "gagedé sal boloss" ou encore le fameux "c'est archi dar!" (spécial dédicace aux havrais pour celui-là).

Pour le coup, sachant que le mec a coaché les sélections de jeunes, c'est limite indispensable pour ne pas se faire ridiculiser par un jeune melon de 16 ans à la langue trop bien pendue.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 32