Sagnol : « Ça ne nous appartient plus »

Modififié
0 1
On le sait, les Girondins veulent jouer l'Europe.

Leur objectif d'atteindre la 6e place, possiblement qualificative, était bouclé à deux journées de la fin. Au détriment de Montpellier, leur adversaire du jour, qu'ils ont battu (2-1) pour l'honneur, dans leur nouveau stade, samedi. Mais les Marine et Blanc ne parviendront à disputer la C3 que si le PSG bat Auxerre, en finale de Coupe de France.

Un destin paradoxal qu'admet sans mal Willy Sagnol. « Ça ne nous appartient plus... Ça appartient maintenant à d'autres équipes, même si c'est vrai qu'on aura un œil attentif, expliquait-il à chaud. Mais ça reste du football et, simplement : que le meilleur gagne ! »

Quant à l'éventualité de lâcher l'affaire, dans le « style » Rolland Courbis, pas d'ambigüité possible. « Je pense que si aujourd'hui, je disais que ce n'était pas mon souhait de jouer la Coupe d'Europe, les joueurs auraient l'autorisation de venir et de me rentrer dedans ! » , confiait le technicien. Parce que vu la façon dont on les a faits travailler depuis janvier, ils ont été surpris… Mais il n'y en a pas un qui a lâché. Et surtout, malgré la CAN et les blessures, on a réussi à prendre 32 points en deuxième partie de championnat. On est satisfaits de nos cinq derniers mois. »

Maintenant, c'est au PSG de jouer. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Au moins lui il veux la jouer au contraire de Galtier (qui ne voulait pas des 2 tours préliminaires) et Courbis (qui veux être bien classé mais sans le désavantage de jouer l'europe car sa fatigue toussa).

Donc Normalement on devrait voir els girondins en barrage d'europa league et j'attends de voir ce qu'ils feront avec un coach qui "a envie".
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Rodgers et le cas Sterling
0 1