1. //
  2. // 17e journée
  3. // Bordeaux/Lorient (3-2)

Sagnol a eu besoin de Diabaté

43 4
Samedi soir, à Chaban-Delmas (3-2), les passionnés de foot ont été servis. Cinq buts, des occases à la pelle et une intensité de dingue dans le jeu, entre deux équipes portées sur l'offensive. Du plaisir. Mais le clou de la soirée, côté bordelais, c'est le coup de poker tenté à la 60e par Willy Sagnol. L'entrée sur le pré de Cheick Diabaté, son buteur fétiche, jusque-là ménagé en raison d'un genou tout pourri, alors que son équipe était menée 2-1.

« On n'a pas Ibrahimović, Cavani ou Gignac, mais on a des joueurs avec un énorme cœur, et ils l'ont démontré ce soir, confiait à chaud le technicien girondin. On n'en parle peut-être pas beaucoup, mais un garçon comme Maurice-Belay a été extraordinaire (…), et ça fait plaisir de le voir à ce niveau-là, poursuivait-il. Pour Cheick, on a pris la décision dans la matinée, car on avait un doute. On voulait le protéger, en espérant un résultat un peu plus favorable, mais on eu besoin de lui, reconnaissait ensuite le coach. Il ne parle pas beaucoup, mais il parle sur le terrain, et c'est une bonne chose. »

Avec 8 buts au compteur, le Malien est le troisième meilleur buteur de L1, ex aequo avec Zlatan Ibrahimović. On attend le coach qui va dire « on n'a pas Diabaté, mais on a des joueurs avec un énorme cœur » .

LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Ivre, il compare Maurice-Bellay à Ibrahimovic, Cavani et Gignac
Sous l'emprise de la recherche d'un commentaire futé, il en oublie de savoir lire! Try again.
Willy Sagnol en mode " ampathie avec les noirs "
Il va nous faire une Micheal Jackson inverséé d'ici 2 ans à ce rythme.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
43 4