En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe F
  3. //

Safet Susic quitte la sélection

Modififié
Alors qu'il avait pris la tête de la sélection en 2009, Safet Sušić a annoncé qu'il quitterait officiellement son poste une fois la Coupe du monde définitivement terminée. En se confiant au journal brésilien Lancenet, l'ancien Parisien s'est expliqué sur les raisons de son départ : « C'était mon dernier match de Coupe du monde. Malheureusement, il n'y en aura pas d'autres. Parfois, cela fait du bien d'être libéré de ses obligations. Désormais, je peux décider moi-même de mon propre avenir. »

Sušić s'est également exprimé une dernière fois sur le parcours de sa Bosnie, qui méritait selon lui un meilleur sort. « Je m'excuse auprès de tous ceux que nous avons déçus. On aurait dû mieux faire de par la qualité de nos joueurs, mais maintenant il est temps pour cette équipe de se concentrer sur les éliminatoires de l'Euro 2016. Nous avons manqué d'expérience et de sang-froid dans les moments cruciaux lors des deux premiers matchs. Mais je n'ai rien à redire au sujet de l'engagement de mes joueurs. Ce n'est que du football. »


« Papet » restera dans l'histoire comme le premier entraîneur à avoir entraîné la sélection bosnienne en Coupe du monde. Ça s'fête, Sušić. VvdW
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6