1. // Journée mondiale du chant choral

Saez : « La Marseillaise donne des frissons »

Le monde du football compte peu d'enfants de chœur et s'accorde mal avec la tendresse. Pourtant nous passons la Journée mondiale du chant choral avec le Valenciennois José Saez. Pour les amateurs de chants grégoriens, du film "Les Choristes" et des petits chanteurs à la croix de bois.

Modififié
0 1
Avec Rudy Mater tu es l'un des anciens de Valenciennes, tu te considères comme un ténor du club ?


Non. On sait d'où on vient. On sait ce qu'on a fait. Après c'est sûr quand on parle de Valenciennes, on parle toujours de l'état d'esprit et je pense qu'on en fait partie.

Tu as déjà bu des canons avec Jean-Louis Borloo [ancien maire de Valenciennes] ?


Des canons, tu parles des bières ?! [Rires] C'est une question piège... J'ai jamais bu une bière avec lui mais j'ai une anecdote. Le jour où on est montés en Ligue 1, il était venu nous voir et l'équipe avait pris une coupe de champagne avec lui, avec le président. Ça faisait plaisir d'être avec une personnalité comme lui, surtout qu'il a beaucoup donné pour le club et la ville.

Qu'est-ce que vous aimez crier en chœur dans les vestiaires à part « Une prime président » ?


Quand on gagne, on fait surtout des accolades. Une chanson ensemble ? Non c'est plutôt des cris : ‘Allez VA'. Ça dépend des moments, ça dépend des matchs, ça dépend de qui prend la parole. Il y en a qui essayent de chanter mais il y a pas de chanson spéciale.

Saez ne fait pas partie des chanteurs de l'équipe ?



Non. J'essaye de tout donner sur le terrain, en dehors je suis assez réservé.

A part Jean-Pierre François [interprète de l'indémodable “Je te Survivrai”], pourquoi aucun footballeur français n'arrive à percer dans la chanson française malgré les nombreuses tentatives ?


Je pense que maintenant notre société est différente. Les jeunes footballeurs essayent d'être les meilleurs possibles et de moins se montrer dans les médias ou faire des conneries.

Quelle est la meilleure chanson à entendre lorsque l'on pénètre sur la pelouse ?


Rocky Balboa ! Après le titre je pourrais pas te dire... Tu vois laquelle au moins ? La plus connue.

Eye of the Tiger ?


Voilà c'est ça !

Tu as un chant de supporters favori ?


La Marseillaise ! A Valenciennes, ils la chantent avant le coup d'envoi : ça fait toujours des frissons.

Le milieu du football est réputé pour être dur, pour s'en sortir faut pas être naïf comme un petit chanteur à la croix de bois, non ?


Non, non. Je pense que le football a évolué. Faut avoir de la chance, faut être là au bon moment et toujours se battre. Mais faut pas être naïf sans être cynique.

Un jeune chanteur qui mue se sent-il aussi inutile qu'un footballeur blessé ?


Ouais c'est pareil : on sert à rien. J'ai jamais eu une grave blessure. Je touche du bois !

Pourquoi certains matchs de Ligue 1 sont aussi soporifiques que des chants grégoriens ?


Tu parles de Bordeaux-Rennes ?! Je pense que le football français est moins spectaculaire si on compare à l'Angleterre, l'Espagne ou l'Allemagne où tu vois beaucoup de buts. Nous on est plus dans l'idée de pas prendre de but et de jouer le strict minimum mais si on peut mettre cinq buts, on va les mettre. Après c'est plus tactique, il y a plus d'intelligence tactique. Ici, c'est trop cadenassé.

De nombreux joueurs se laissent tenter par le championnat russe. Qu'est-ce qui peut les attirer à part les Chœurs de l'armée Rouge ?


L'argent je pense. Aujourd'hui, on parle que d'argent au niveau du football mais au début, c'est un plaisir. Bon après, ça dépend l'âge, ça dépend sa motivation. Il y a pleins de choses. Après si c'est pour gagner 25 fois plus que dans le club dans lequel tu joues, ça fait réfléchir aussi...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

sosie officiel de FLO SANCHEZ
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
MU donne la leçon
0 1