Sadran et l'image du TFC

0 2
En ce qui concerne la sous-médiatisation du Téfécé, pourtant jamais loin des places européennes, Sadran a sa petite idée.

"Nous n'avons pas d'histoire" a-t-il déclaré, honnête, à objectifnews avant d'envoyer, plus aigri, une attaque frontale aux journalistes et agents: "Je ne réponds à aucun journaliste et j'ai du mal à ne pas les agresser parce qu'ils vous posent toujours les mêmes questions de manière différente. Ils sont persuadés de tenir un certain nombre de vérités que leur a dit le dernier agent pourri rencontré au coin de la rue et en plus de tout ça, j'ai plutôt envie d'être tranquille que connu... On paye donc mon arrogance pas toujours bien placée vis-à-vis des journalistes sportif".

Avant de conclure « Mais au fond, qu'est-ce qu'on est tranquille ! Je préfère largement notre image de club citoyen, même si elle n'est pas assez mise en avant, que faire la Une parce que je suis en conflit avec tel ou tel entraîneur. »

"Club citoyen"... Pas sûr que cette pirouette verbale suffise à justifier le manque d'investissements et la prolongation de Casanova.

AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Très bon gestionnaire ce Sadran.

D'ailleurs, l'argent de gignac il a servi à payer le prêt de Tafer ? Il est passé où sans déconer?

Et autre chose encore sur Toulouse. Leurs milieux à 15 millions par tête, faut arrêter de rêver, Sissoko et Capoue ca fait 2 ans qu'ils ont le mm niveau sans franchement s'améliorer.

Nan vraiment, très bon gestionnaire ce Sadran.
Une belle machination dans la ville rose bonbon.
L'argent reçu des transferts (Gignac entre autres) est blanchi dans l'achat de rugbymen pour les amis du Stade... C'est finement organisé tout ça.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2