Sacchi se justifie

Modififié
8 148
Arrigo Sacchi s'est laissé aller à des déclarations borderline, ce lundi, lors de la remise du prix Maestrelli, à Montecatini Terme en Toscane.

Sûrement conscient qu'il avait dépassé le domaine de l'acceptable, l'ex-entraîneur du Milan AC a contacté la Gazzetta dello Sport pour se justifier : « J'ai été emmené sur un terrain glissant. Je ne suis pas raciste. J'ai seulement dit que j'avais vu une rencontre avec une équipe qui alignait 4 garçons de couleur. Mon histoire en témoigne clairement. J'ai toujours entraîné des équipes avec plusieurs champions de couleur et j'en ai fait acheter beaucoup aussi bien à Milan qu'à Madrid. Je voulais seulement souligner que nous sommes en train de perdre l'orgueil et l'identité nationale » , s'est ainsi défendu Sacchi.

On vous laisse juger par vous-mêmes ces explications. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

toujours pas convaincu.

Va falloir ramer encore un peu Arrigo.
Jean-Michel Onlache Niveau : District
J'ai pas l'impression qu'il se justifie. Plutot qu'il en rajoute une couche.
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
Le blanc n'est pas une couleur ?

Arrigo, prépare-toi à pondre un nouveau communiqué.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lisandro López est libre
8 148