1. //
  2. // Déclarations de Sacchi

Sacchi s'explique à nouveau et répond à Blatter

Modififié
4 54
Soutenu par Capello et Ancelotti, Arrigo Sacchi s'est également, à nouveau, défendu ce mercredi soir.

Présent sur les plateaux télé de Mediaset, pour la soirée de Ligue des champions, l'ancien entraîneur du Milan AC a renouvelé ses arguments : « Je suis surpris, et en même temps pas tellement, de ce qui arrive. Je sais très bien que, dans ce monde, le populisme est roi. Je suis dans le football depuis 42 ans et on ne m'a jamais accusé de racisme. Et je ne pense pas l'être devenu maintenant que j'ai 68 ans. Je ne suis absolument pas raciste et je ne l'ai jamais été. J'ai entraîné beaucoup de joueurs de couleur et je suis ami avec tous, a assuré Sacchi. J'ai mal expliqué le problème et j'ai été inattentif aussi parce que je pensais que personne ne pouvait penser que j'étais raciste. Je voulais seulement expliquer un des problèmes du football italien qui est la présence trop massive de joueurs étrangers. »

Sacchi a aussi répondu à Joseph Blatter sans le citer directement : « Aujourd'hui, parler de couleur de peau déchaîne les moralistes et les donneurs de leçons qui devraient peut-être faire leur examen de conscience. À certains personnages, je ne répondrai même pas. Je connais leur histoire, tout le monde la connaît, comme tout le monde connaît la mienne. Cela me déplaît seulement que les gens aient perdu la mémoire ces jours-ci. Si je ne me suis pas fait comprendre en 42 ans, je resterai dans ce monde 20 autres pour le faire » , a-t-il conclu.

Pas sûr qu'on en reste là. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 10
Non mais c'est vrai que c'est quand même terrible l'époque à laquelle on vit. On peut même plus dire qu'il y a trop de noirs sans se faire taxer de raciste. Incroyable!
Jeronimo_Bielsa Niveau : District
Grand classe Sacchi
Tchernobifle Niveau : DHR
Encore et toujours des têtes et pieds nues dans la bannière, cela va t'il cesser?
PhoenixLite Niveau : Loisir
Et hop, on joue la carte de l'incompréhension, du populisme et de la victimisation.
Un grand classique.

Arrigo, pour éviter de passer pour un con, le mieux reste encore de réfléchir avant de dire une connerie.
On fait plein d'articles, on débat... Mais est-ce qu'il est certain que Sacchi était dans le métro mardi soir?
Chriswillow Niveau : Loisir
En ce moment, Arrigo, dès qu'il l'ouvre, Sacchi.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Quoique vous en pensiez, sa réponse est impeccable.
Et la partie sur Blatter savoureuse et tellement vraie...
A répéter sans cesse qu'il n'est raciste, on croirait entendre Marine. Nous avons tous un peu de Sacchi en nous, qui marine.
El Pibe de Noro Niveau : DHR
Cette réponse de patron.

Moi je m'inquiète plus de l'antiracisme aveugle et ses réactions que des propos borderlines de certains. Ce sera quoi plus tard ? Raciste pour avoir reproché trop d'assaisonnement dans la salade ? Condamné pour discrimination envers le popcorn salé ?

Mr. Anderson Niveau : DHR
C'est assez rigolo cette façon de se défendre. En gros, le racisme est seulement une conviction profonde qu'on exprimerait clairement et avec conscience. Sauf que Sacchi n'est pas accusé d'être le tenant d'un racisme biologique, mais d'adopter une grille de lecture de la réalité qui fonctionne selon des critères raciaux, en racialisant les individus dont il est question et y superposant une hiérarchie.

Du coup, sa réponse n'est pas du tout "impeccable". Et les défenseurs de Sacchi cherchent seulement à légitimer une appréhension raciale et racialisée du monde, CAD un racisme latent et purgée de références biologiques ou génétiques.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 54