Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Sacchi : « Allegri ne pense qu’à gagner »

Modififié
Le football italien a beau retrouver un peu de son éclat d’antan, il est encore loin de l’époque d’Arrigo Sacchi.

Le légendaire entraîneur qui a porté les Immortali du Milan dans l’histoire du football, à la fin des années 80, est sorti de sa tanière pour livrer une interview à LaPresse, parue ce mercredi. L’italien de 69 ans y a commenté le jeu moderne, ainsi que les différents entraîneurs de Serie A. « Je suis content que la dictature tactique présente à mon époque soit terminée. On ne jouait toujours que d’une seule façon, s’occupant d’abord de ne pas encaisser et puis de partir en contre » , a-t-il expliqué avant de parler des coachs. « Di Francesco (Sassuolo), Spalletti (Roma), Sarri (Napoli), Paulo Sousa (Fiorentina) et Giampaolo (Empoli) mettent le jeu au centre de tout, car une victoire non méritée n’est pas une victoire. »

Et de poursuivre sur le technicien de la Juventus : « Allegri est bon tactiquement, il sait s’adapter, mais il ne pense qu’à gagner. Au niveau du club en lui-même, la Juve a dix ans d’avance, mais elle ne conjugue pas les trois verbes comme on faisait au temps du Grand Milan, qui sont : gagner, convaincre et divertir. Elle n’en conjugue à peine qu’un, gagner. Ça peut suffire en Italie, car même Rosenborg gagne toujours le championnat en Norvège, mais pas en Ligue des champions. »


Dur, mais juste.
GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 11
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom