En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Finale
  3. // Argentine/Allemagne

Sabella, l'étudiant de Bilardo

La filiation est aussi évidente que certaine. Alejandro Sabella a été le joueur de Carlos Bilardo, et a fait des Estudiantes la Plata son sas de passage vers la sélection, à l'instar du sélectionneur champion du monde 1986. Mais s'ils se ressemblent dans leur manière de concevoir le football, les personnages n'ont pas grand-chose à voir.

Modififié
« 24 ans ont passé et la tant critiquée école d'Estudiantes se trouve à nouveau parmi les quatre meilleures (du Mondial). » La phrase est signée Juan Sebastián Véron, l'ex-milieu de la Lazio et de Manchester United. Élevé dans le sérail des Estudiantes, Véron dresse un pont dans cette phrase au ton revanchard entre les épopées de l'Argentine de Bilardo et celle de Sabella, deux entraîneurs qui ont fait leurs classes à la Plata. Chez les Pincharratas, le surnom des Estudiantes. Avec le club rouge et blanc, Véron a remporté la Libertadores, en 2009, sous les ordres d'Alejandro Sabella, entraîneur d'un seul club, avant d'être nommé sélectionneur de l'Argentine en 2010. Véron sait aussi ce que ce club doit à Bilardo, pour être le fils de Juan Ramon Véron, autre idole locale et ex-coéquipier d'El Narigón. Associé au rugueux Bilardo, le père de Juan Sebastián a tout remporté avec les Estudiantes : un championnat, trois Libertadores (68, 69 et 70), et même une Coupe intercontinentale (1968, face à Manchester United). Dans cet ensemble à l'engagement quasi bestial, Bilardo était le relais, sur le terrain, du révolutionnaire entraîneur Osvaldo Zubeldia. Au sein du laboratoire des Estudiantes, Bilardo a presque tout appris de Zubeldia, coach que ses détracteurs caricaturaient comme le promoteur d'un « anti-football » . Club pas franchement populaire (sauf à la Plata), les Estudiantes n'en sont pas moins un club qui gagne. Et qui apporte finalement beaucoup à l'Albiceleste.

Djellaba, somnifères et blague de Lavezzi


Coordinateur des sélections nationales, le septuagénaire Carlos Bilardo a pesé de tout son poids dans la nomination de Sabella. Formés à la même école, les deux hommes s'estiment, mais se ressemblent-ils pour autant ? En matière de caractère et de personnalité, le champion du monde 1986 et celui qui aspire à lui succéder sont aussi semblables que Maradona et Messi. En 86, au moment de débarquer au Mexique, Bilardo lança ainsi cette phrase jusqu'au-boutiste : « Les gars, dans la valise, ne mettez que deux choses : un costume et une djellaba. Le costume, c'est au cas où nous soyons sacrés, la djellaba si nous sommes éliminés au premier tour, car on devra alors aller vivre en Arabie Saoudite. » Maradona et consorts n'auront besoin que du costume, mais cela ne suffira pas à contenter Bilardo. La légende veut qu'après le sacre de Mexico, le sélectionneur se soit enfermé pendant deux jours pour comprendre comment son équipe avait pu prendre deux buts sur coup de pied arrêté en finale. Bilardo est narcissique, colérique, parfois de très mauvaise foi. Sabella est surnommé Pachorra. Traduire : nonchalant, tranquille. Pédagogue, serein au moment d'expliquer ses choix ou d'analyser ses matchs, presque toujours mesuré, Sabella en impose assez peu, au point de voir ses joueurs se le payer, cf la blague de Lavezzi qui fit gicler de son bidon un jet d'eau dans le visage du sélectionneur. Bilardo avait, lui, été accusé après le huitième de finale Argentine-Brésil de 1990 d'avoir donné à Branco un bidon d'eau qui contenait des somnifères. Le genre de pratique dont ne pourrait même pas être suspecté le bonhomme Sabella.

Personnalités distinctes, mais pas incompatibles - ils se parlent tous les jours - Bilardo et Sabella ont plus ou moins procédé de la même manière pour emmener l'Argentine vers les sommets. La pierre fondatrice de l'Albiceleste 86 avait ainsi été de considérer Maradona comme le joueur autour duquel serait construit l'équipe. Celle de Sabella a été de donner les clés du camion ciel et blanc à Messi. Cela a plutôt bien marché, puisque la Pulga a marqué 25 buts lors des 30 derniers matchs. Sabella a même poussé le mimétisme jusqu'à débuter son Mondial en 3-5-2, le schéma pour lequel avait opté Bilardo en 1986 pour mieux servir le talent de Maradona. Après une première période au contenu inquiétant, même si l'Argentine menait les débats face à la Bosnie, Sabella a révisé ses plans, et opté pour une ligne de quatre. Sabella, comme Bilardo, est un « estudioso » : un homme qui va s'attarder sur chaque détail, décortiquer le jeu de l'adversaire de manière obsessionnelle, et bouger ses pièces sans aucun scrupule pour l'égo de ses joueurs, ou pour le sien, au moment de se déjuger. Lors de la deuxième moitié des années 60, la doxa argentine n'était pas loin de reprocher à Zubeldia, le mentor de Bilardo, de trop préparer les matchs : combinaisons sur coups de pied arrêtés, fermeture des espaces, utilisation de l'arme du hors-jeu à une époque où personne ne le faisait en Argentine. Zubeldia empêchait ainsi les artistes de Boca ou River de s'exprimer. Bilardo et Sabella ne jouent pas seulement des parties d'échecs, ils aiment ça. Quand Pachorra parle en conférence de presse, sa passion transpire et c'est parfois beau, même quand il évoque des scénarios glaçants. « Ne pas marquer, aller jusqu'aux penalties, comme cette chanson où les minutes passent, mais ne reviendront jamais... » , avait-il déclaré après avoir franchi l'obstacle suisse en touchant la haie.

Savoir gagner à défaut de faire rêver


Un fil rouge traverse l'histoire des Estudiantes, et relie Bilardo à Sabella. En 1971, Carlos Bilardo a succédé à Osvaldo Zubeldia à la tête des Pincharratas. Quand il revient cornaquer les universitaires de la Plata en 1982, El Narigon exige le rapatriement du talentueux milieu offensif, Alejandro Sabella, exilé en Angleterre (Leeds United), comme Zubeldia avait fait appel à l'expérience de Bilardo en 1965 pour chaperonner les jeunes pousses du centre de formation des Estudiantes. Sous les ordres de Bilardo, Sabella va beaucoup apprendre et recevoir une carte de recommandation pour devenir l'assistant de Daniel Passarella quand celui-ci prend en charge la sélection (1994). Dans un pays qui se divise entre bilardistes et menottistes, Sabella se trouve clairement dans le camp des premiers, même s'il n'est pas un dogmatique. De son 3-5-2 initiatique, Sabella est passé au 4-3-3, puis au 4-4-2, suite au forfait d'Agüero. Le sosie de Gargamel ne s'épargne aucune retouche. Décrié pour avoir recours à de trop nombreux joueurs formés ou qui ont évolué aux Estudiantes, il ne s'est pas non plus trop entêté, et a gommé ceux qui n'étaient clairement pas des joueurs de sélection, comme Rodrigo Braña ou Sebastian Domínguez. Pendant ce Mondial, il a aussi écarté sur le chemin Federico Fernández au profit de Martín Demichelis. Reste que dans le style exhibé par l'Albiceleste depuis le début de la deuxième phase, il est difficile de ne pas détecter une partie de l'ADN rugueux et cérébral des Estudiantes.

Depuis le début de la deuxième phase, l'Argentine de Sabella ressemble aussi étrangement à celle qui avait émergé en 1990 à partir des huitièmes de finale du Mondial italien. L'Albiceleste se montre solide, hermétique, plutôt ennuyeuse, même si elle se révèle beaucoup moins tordue que celle de 1990. Car, au final, Sabella figure une version édulcorée de Bilardo. Plus réglo, moins charismatique, et plus souple également. Mais les deux sont bien des hommes de la « tant critiquée école » des Estudiantes, comme l'a souligné Juan Sebastian Véron. Bilardo et Sabella savent gagner à défaut de faire rêver. Le résultat est là : quatre Libertadores. Deux de moins que Boca, mais deux de plus que River. Et trois finales de Coupe du monde. Quoi qu'il arrive ce dimanche, Sabella aura marché dans les pas de Bilardo, vainqueur de la RFA en 1986, et défait en 1990.

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 31 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 36
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2
lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34