1. //
  2. // Barrages Coupe du monde 2014
  3. // Ukraine/France

S’enflamme-t-on trop sur Pogba ?

Du côté des Bleus, on parle beaucoup de Franck Ribéry, mais on mise également beaucoup d’espoirs sur Paul Pogba. Annoncé comme le futur grand bonhomme du milieu de terrain de l’équipe de France, le gamin de 20 ans va devoir avoir les épaules solides. Et la tête sur ces mêmes épaules.

0 68
Dimanche soir, le Juventus Stadium s’est levé d’un bond. On joue la 80e minute du choc entre la Juventus et le Napoli. Pogba, très bon tout au long de la rencontre, reçoit un ballon de Vidal aux 20 mètres. Son contrôle est un peu raté, mais le milieu de terrain, dans sa tête, sait déjà comment se rattraper. Il trouve un équilibre parfait, et reprend directement de volée. Le ballon fuse, avec une trajectoire toute aussi parfaite, heurte le montant, et termine au fond des filets de Reina. Un chef-d'œuvre, sans nul doute le plus beau but de la journée de Serie A. « Ça, c’est le plus beau but de ma carrière » affirmera après la rencontre le joueur, qui n’en a pourtant pas marqué des dégueulasses (cf, le missile sous la barre contre l’Udinese, la saison dernière). Au lendemain de ce succès, la presse italienne est unanime. La Gazzetta dello Sport lui donne la note de 8, soit la meilleure note du match. Le site JuveLive se laisse même aller à lui claquer un 10, en précisant : « Désolé pour le 10, mais nous ne pouvions pas lui mettre moins » . Bref, en Italie, Pogba impressionne. Car on parle là d’un gamin qui ne vante que 39 matchs en première division, et qui fait pourtant preuve d’une maturité ahurissante. À tel point que la Juve a fait de sa prolongation de contrat la priorité de cette fin d’année 2013. Tout ça est-il un peu too much, ou justifié ?

Le malheur de Marchisio fait le bonheur de Pogba

Petit retour en arrière. L’an dernier, Pogba débarque à la Juve, après que Manchester United, qui l’avait recruté très jeune, lui a préféré Paul Scholes. Choix pertinent. Antonio Conte le découvre, apprécie sa motivation, et lui offre son baptême en Serie A dès le 22 septembre 2012. Évidemment, Pogba a tout à prouver, surtout dans une équipe bien huilée, championne d’Italie, et qui sort d’une saison où elle a terminé invaincue. Les titulaires au milieu, Pirlo, Marchisio et Vidal, sont intouchables. Alors Pogba bûche, fait chavirer une première fois le Juventus Stadium avec une reprise de volée contre le Napoli (décidément…), puis fait parler de lui lorsqu’il s’offre un magnifique doublé contre l’Udinese. Conte l’utilise de plus en plus fréquemment et à Turin, on commence à être persuadé de détenir une pépite. Mais cette année, c’est finalement un coup du sort qui va propulser véritablement le joueur en orbite. Le 18 août 2013, on joue la finale de la Supercoupe d’Italie, Juventus-Lazio, premier match officiel de la saison. Conte fait un choix fort, en mettant Pogba sur le banc. Façon indirecte de lui dire : «  Je crois en toi, mais pour les grands rendez-vous, place aux hommes d’expérience  » .

Mais au bout de 20 minutes de jeu, alors que le match est équilibré, Marchisio se blesse. Le coach fait donc rentrer le Français. Deux minutes s’écoulent, et qui ouvre le score ? Pogba, évidemment. Derrière, la Juve déroule et s’impose 4-0. Puis le verdict tombe : Marchisio sera absent au moins un mois. L’occasion rêvée pour Pogba de s’imposer et de prouver qu’il mérite une place de titulaire dans cette équipe. C’est ce qu’il va faire avec brio. Dès les premiers matchs, il est excellent, et même lors des matchs où la Juve est un ton en dessous, lui est au-dessus du lot. Même après la débâcle face à la Fiorentina (4-2), il est le seul Turinois à recevoir les éloges de la presse pour sa combativité. Titulaire à dix reprises lors des douze premières journées de championnat, Pogba en est déjà à quatre buts (dont deux buts qui valent chacun trois points : 1-0 lors du derby contre le Torino, et 1-0 sur la pelouse de Parme) et quatre passes décisives. Soit une implication directe sur 30,7% des buts turinois en championnat. Dans son équipe, seul Carlos Tévez, présent sur 34,6% des buts, fait mieux que lui.

Entourés par Pirlo et Vidal

À en croire les statistiques et l’importance qu’il a déjà prises dans le jeu de la Juve, Pogba mériterait donc que l’on s’enflamme. Enfin, en restant mesuré. Certes, on en a vu, des grands talents qui explosent très tôt, et qui restent au haut niveau tout au long de leur carrière. Mais on a aussi vu des joueurs dont on disait le plus grand bien et qui se sont finalement écroulés parce que trop de pression, parce que la grosse tête, parce mal conseillés, parce que de nombreuses raisons en tous genres. Avec Pogba, une chose est sûre : le talent est là. Le joueur a, dans son jeu, quelque chose de différent par rapport aux autres, et il suffit de regarder une seule de ses prestations pour s’en convaincre. Beaucoup, à Turin, l’ont comparé à Patrick Vieira. Juste parce qu’il est noir et qu’il a des « grands compas » ? Non, pas seulement. Parce qu’au milieu de terrain, Paul abat un boulot monstre, récupère un nombre de ballons incalculable, et il lui suffit parfois d’une seule touche de balle pour projeter le reste de son équipe vers l’avant. Mais là où Pogba se démarque, c’est par sa technique et son intelligence de jeu (non pas que Pat n’en avait pas, hein). Techniquement, Pogba, c’est très, très fort. Il faut dire qu’entre Pirlo et Pogba, le gamin est bien entouré pour apprendre. Mais cela ne suffit parfois pas d’avoir de bons maîtres si l’élève, à la base, n’a pas les capacités adéquates. Or, Paul Pogba les a.

Et sa maturité surprend. À son âge, la plupart des joueurs, en Italie, sont prêtés dans les divisions inférieures pour faire leurs armes. En général, ceux qui ont la chance d’être titulaires à cet âge là dans un grand club sont voués à un bel avenir. Maintenant, pour ce qui est de l’équipe de France, Pogba a tout à prouver. Beaucoup voient déjà en lui « celui qui va emmener l’équipe de France au Brésil  » . Du calme, du calme. Donner des responsabilités à un jeune joueur, oui, mais lui mettre une telle pression sur les épaules est plus que risqué. D’autant que si la France échoue, et qu’il a le malheur de faire un mauvais match contre l’Ukraine, l’opinion public (qui n’aura certainement pas vu beaucoup de matchs de la Juve) serait bien capable de se retourner contre lui. Alors, pour répondre à la question initiale : s’enflammer sur Pogba, non. Mais s’enthousiasmer et être tout à fait conscient que la France et la Juve détiennent là un futur très grand joueur, ça, oui. Ne lui reste que la plus dure des choses : rester sur les bons rails. Des rails qui pourront le mener haut, très haut.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Question rhétorique, comme d'hab.

La vraie question est : le supporter français risque-t-il d'être déçu et rempli d'amertume dès que ce garçon de 20 ans fera un pas ou deux de travers ?

La réponse est oui.

La seule chose qui compte, c'est de ne jamais s'enflammer (sauf si on aime gaspiller de l'énergie et tomber de haut)
Il est très bon mais je pense qu'il lui faut encore un peu d'expérience en bleu comme tu le dit si bien à la juve il est entre pirlo et vidal mais en equipe de france ya valbuena et payet :(
Son controle est un peu rate? J'ai arrete de lire.
Les bookmaker (les plus respectables)ont donnés FranckRi gagnant.

-je pari une Twingo que ça sera le 4-3-3 avec Paul
Bon j'ai dis une Twingo (pas nécessairement la mienne). Au faite elle est au voisin mais comme il est au chômage
il se rendra pas compte qu"elle n'est plus là..
ParisianoLF Niveau : Loisir
"Le joueur a, dans son jeu, quelque chose de différent par rapport aux autres, et il suffit de regarder une seule de ses prestations pour s’en convaincre." La phrase résume assez bien le joueur. Si on peut avoir des doutes quant à l'explosion d'un Imbula ou d'un Griezmann, quand on voit Pogba sur et hors du terrain on ne peut qu'être sûr du grand joueur qu'il va devenir. Le mec continue inlassablement a te dire lui-même qu'il n'a rien prouvé comparé aux buffon, pirlo etc.. Futur patron

http://www.canalplus.fr/c-sport/pid2708 … vid=956101
@juda

C'est Pogba qui l'a avoué lui même que son contrôle était loupé.
Renseigne toi un peu avant de juger
Max_Payne Niveau : CFA2
Au-delà du fait de supporter la France, je suis super content qu'il hisse la Serie A vers le haut.
Je suis raide dingue amoureux du Milan, mais faut avouer que si ce championnat attire plus qu'il y a quelques années, c'est grâce à lui. A d'autres aussi bien évidemment.
C'est un super joueur, il semble avoir la tête sur les épaules, il faut dire qu'après avoir déjà fréquenté deux des plus grands clubs du monde, il a acquit une certaine expérience, pour l'euro 2016 un milieu de terrain Matuidi-Pogba-Rabiot je valide d’office !
salvat1985 Niveau : DHR
le mec apprend avec Pirlo buffon chiellini vidal marchisio tevez Conte...
ca va il y a pire comme mentor quand même pour apprendre.
il est bien entouré et je crois pas qu'on lui laisse faire des écarts autres que capilaires.


Il est sur la lancée de sa saison dernière.
laissez-le grandir tranquille.

c'est avec des joueurs comme ca qu'on aime le foot des gens qui osent qui n'ont pas peur de faire des choses.
La juve est belle avec des joueurs comme ca.
Et la France doit en profiter car il peut refaire aimer l'équipe à un pays qui des fois oublie trop vite les bons moments.
Knysna c'est un évènement de 2 jours parmi les 100ans d'histoire du Foot.
Non.
Merci.
Au revoir.
Message posté par juda le 15/11 à 14:10
Son controle est un peu rate? J'ai arrete de lire.


Elle est où ta vanne ??
Putain je suis tellement vert qu'on l'ai laissé partir de United! Il est quand même très très fort pour son âge, tellement serein avec le ballon c'est fou, quand je pense qu'on a été capable de mettre 40 millions pour fabregas, alors qu'on avait la pépite parfaite gratos, il fallait juste lui donner un bon salaire et du temps de jeu.. On a craqué grave sur ce coup..
Faut juste qu'il dégage le raton laveur crevé qu'il a sur la tête, et j'apprécierai définitivement le gamin!
Et Sinon il devient quoi M'Vila..
Déçu2Bordeaux-Pas2Coeur Niveau : CFA
Réponse à la question : Lorsque je le vois jouer, il m'arrive d'oublier que c'est un minot. Sa manière de jouer est sereine, il ne fait pas de cinéma et sait où est sa place.
Ce qui me fait rire...XPTDR...C'est que ns sommes capables de gâcher cette talentueuse génération qui petit à petit réussit à se faire une place ds les gds clubs.
SVP...La FFF, mettez-moi un DoméPourri bis que je puisse clamser heureux.


NB : Que les p'ti chattons me pardonnent...Cpdt, Ferguson a déliré avc Pogba, il n'a pas voulu installer la transition et passer à un milieu + technique que guerrier. Et l'on s'étonne de la titularisation sur le banc de Kagawa à M.U...Si Ferguson a foiré ttes ces dernières années de C1, c'est bien à cause de son milieu, non assez créateur pour fournir Rooney.
Soulcialist Niveau : Loisir
"Évidemment, Pogba a tout à prouver, surtout dans une équipe bien huilée, championne d’Italie, et qui sort d’une saison où elle a terminé invaincue. Les titulaires au milieu, Pirlo, Marchisio et Vidal, sont intouchables".

C'est ce qui est fort chez ce môme, devenir incontournable dans un milieu aussi classieux, technique et increvable. Tout en gardant une humilité et une candeur qui manque cruellement aux jeunes footballeurs d'aujourd'hui.

Manque plus que de se débarrasser de ce délit capillaire et d'opter pour une coupe à la Welbeck et sera parfait.
Contrairement à tous nos espoirs de Ligue 1 qu'on présente comme des futurs cracks et qui craquent une fois arrivés dans un club huppé, lui est sur le point d'être indiscutable au milieu de Pirlo, Vidal et Marchisio dans un des plus grands clubs d'Europe.

Perso quand je le vois jouer c'est un pur régal, et personne n'a encore fait le rapprochement (sûrement parce qu'il est noir (t-t-t je vous voir venir ceux qui voient le racisme partout)), mais quand je vois ses passes, ses roulettes et ses frappes, je me dis que ça peut être lui, le vrai nouveau Zidane
Pffff... Il a dit que son controle etait rate pour jouer le coup du type humble qui plait a tout le monde.
footchampagne Niveau : Ligue 2
Note : 1
C'est pas seulement le futur ce mec. Aujourd'hui c'est déjà l'un des meilleurs à son poste, et ça ne souffre d'aucune contestation.
Jeu direct Niveau : CFA
Pourrait on arrêter de parler de la coupe de cheveux des footeux svp? 9 sur 10 ont des coupes de cotons tiges, ils vivent dans un univers capillairement parallèle, c'est comme ça.
Sur Pogba, s'imposer comme il le fait à la Juve, c'est fort (on parle de la Juve, pas de Newcastle), donc, oui, on a raison de s'enflammer.
Après, en équipe de France, je crois qu'il lui manque un vrai match référence pour lui donner les clés du jeu, en faire le nouveau Zidane ou je sais pas quoi.
Jusqu'ici, il me semble qu'il n'a jamais été vraiment top avec les bleus, et ses défauts sont encore voyants (il pourrait encore simplifier son jeu, je pense). Donc attendons.
Après il restera toujours plus fort que son frère Florentin
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 68