1. // Foot & food

Russie-Slovaquie, entre la poire et les raviolis

L'Euro 2016 n'est pas qu'une occasion de regarder du football au kilomètre. Non, c'est aussi les réunions entre potes à la maison pour de longues soirées autour du ballon. Et pour tenir la longueur, il faut savoir correctement se sustenter. So Foot a recueilli les conseils du chef cuisinier lyonnais – et fan de l'Olympique lyonnais – Grégory Cuilleron pour des apéros foot et food. Tiens, on mange quoi devant Russie-Slovaquie, au fait ?

Modififié
158 16
Russie-Slovaquie, c'est un peu le dernier bâtonnet de surimi dans le bol : tout le monde en a un tout petit envie, même si ça a l'air un peu trop sec à première vue. Surtout, personne n'ose lancer l'idée, même si tout le monde reconnaît que ce serait dommage de laisser traîner ça en fin de soirée. Parce qu'il faut être téméraire dans la vie, ne pas hésiter à lancer ce Russie-Slovaquie dont il est très difficile de dessiner les contours, que vous pourrez rythmer à votre manière avec un apéro slave. « Donc caviar ou patate, on ne sait pas trop ce qu'il y aura dans les pierogis, ces petits raviolis russes » , ouvre Grégory Cuilleron, chef cuisinier au restaurant Cinq Mains et présentateur sur France 5 de La Tournée des popotes. « Pour les faire, il faut utiliser de la pâte à raviole qu'on va farcir avec de la viande hachée qu'on a fait revenir avec un peu d'oignon, d'épices et d'herbes fraîches. Ensuite, on les recouvre de blanc d'œuf avant de les refermer puis de les tremper dans l'eau bouillante pendant trois ou quatre minutes et on mange ça chaud. »

Et l'adversaire slovaque, ça vaut quoi ? Difficile de juger correctement les forces en présence, tant la présence du capitaine Marek Hamšík est hypertrophique au sein de la sélection. « En guise de présentation, je mettrais bien les pierogis sur des pics à brochette alignés, comme si on les piquait sur la crête de Marek Hamšík. » Parce que le milieu du Napoli est partout, sur le terrain comme dans les plats, une sauce à la napolitaine pour accompagner les pierogis paraît nécessaire. « On fait revenir un petit concassé de tomate dans lequel on va ajouter un trait de vinaigre balsamique, un peu d'huile d'olive, du basilic, de l'ail et on mixe le tout à froid. Ça permet d'apporter un peu de fraîcheur, parce que manger un ravioli, c'est toujours un peu costaud » , explique Cuilleron. De la fraîcheur, nul doute que le virevoltant Alan Dzagoev en apportera côté russe. Si tel n'est pas le cas, il faudra s'en remettre à un duel de défenses roublardes. Ignashevish et Zhirkov chez les Russes et, surtout, Martin Škrtel chez les Slovaques. « Comme il est plutôt sur la fin de sa carrière, on peut terminer sur une note sucrée avec un feuilleté à la poire. Parce que c'est de saison et que, quand même, on est bonne poire pour regarder ce match jusqu'à la fin » , conclut Grégory Cuilleron, qui concocte une relecture du Bramboraky, la traditionnelle galette de pommes de terre slovaque, en hommage au solide défenseur de Liverpool. « On met ça au four à 210°C pendant 10 minutes, puis on baisse à 180°C pendant 20-25 minutes. » Avec un peu de chance, pile le temps qu'il faudra à Marek Hamšík pour envoyer une sacoche dans la lucarne d'Igor Akinfeev.


CSKA Pierogi (pour 4 personnes)



Ingrédients
Pour la pâte :
  • 30 feuilles de pâte à raviole
  • 1 œuf
  • 10 ml d'eau
  • 20g de gros sel

    Pour la farce :
  • 500g de viande hachée
  • 1 œuf
  • 200g de pain de mie
  • 60 ml de lait
  • 1 oignon
  • 30 ml d'huile d'olive
  • 1 botte de persil
  • Du sel
  • Du poivre

    Recette
    Pour la farce :
    Éplucher l'oignon et le ciseler finement.
    Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une poêle puis faire suer L'oignon sans coloration avec une pincée de sel.
    Réserver.
    Effeuiller le persil et le ciseler finement.
    Mettre le pain de mie à tremper dans le lait.
    Dans un récipient, mélanger la viande de bœuf avec le pain de mie, l'œuf, l'oignon et le persil ciselé.
    Assaisonner de sel et de poivre à votre convenance.

    Pour la pâte et la cuisson :
    Mettre à bouillir une grande quantité d'eau avec le gros sel.
    Mélanger l'œuf et l'eau pour obtenir une dorure.
    Déposer une petite boule de farce au centre du carré de pâte à raviole.
    Dorer ensuite les bords de la raviole, plier pour former un triangle.
    Cuire les raviolis dans l'eau frémissante pendant 3 minutes.
    Égoutter et placer sur des pics à brochette.
    Déguster chaud.


    Sauce Napoli (pour 4 personnes)


    Ingrédients
  • 1 conserve de concassé de tomates
  • 1 trait de vinaigre balsamique
  • 1 gousse d'ail
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 pincée d'origan séché
  • Quelques feuilles de basilic
  • Du sel
  • Du poivre

    Recette
    Verser le concassé de tomates dans un bol.
    Ajouter l'ail écrasé, l'origan séché, le basilic ciselé, l'huile d'olive, le sel et le poivre.
    Arroser d'un trait de vinaigre balsamique.
    Mixer à froid.


    Škrtel de poire (pour 4 personnes)


    Ingrédients
  • 1 poire
  • 1 pâte feuilletée
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche liquide
  • 1 jaune d'œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • Quelques copeaux de chocolat

    Recette
    Préparer des carrés de feuilleté de 10x15cm en découpant la pâte.
    Replier légèrement les bords.
    Peler la poire, la couper en deux, puis ôter le trognon.
    Couper chaque moitié en tranches fines.
    Déposer les morceaux sur les carrés de feuilleté.
    Saupoudrer de copeaux de chocolat.
    Préchauffer le four à 210°C.
    Mélanger le jaune d'œuf au sucre vanillé et à la crème.
    Napper chaque moitié de poire de cette crème à la vanille.
    Rajouter une couche de pâte feuilletée par-dessus.
    Dorer avec un pinceau la pâte.
    Enfourner durant 10 minutes, puis baisser à 180°C pendant 20 à 25 minutes.
    Servir tièdes ou froid. Par Matthieu Rostac
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Naturezza Niveau : DHR
    Le pierogi un plat Russe ? Les kluski aussi tant que vous y êtes.
    Les pierogis russes... aussi réputés que la paella suédoise....
    Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
    Pierogi c'est polonais. Pelmeni c'est russe......
    Et pour le prochain match de la Pologne, on aura droit à un bortsch j'espère?
    les pelminis t en as a tout, même à la fraise
    ya 2-3 variétés de pelminis sucrés dans un supermarché russe
    pierohis, sans déconner...
    sinon le vrai secret c est les gros cornichons gardés dans l eau salée (pas dans le vinaigre, rien à voir)
    déja c est étonnament efficace pour t aider à enquiller ta bouteille de vodka par personne en restant digne et surtout quand u te réveilles en voulant mourir tu bois l eau du bocal et paf, plus de gueule de bois
    magique
    pis vos pelminis/pierogis ou je sais pas quoi si vous les égouttez et les piquez sur des brochettes sans aucun ajout de matiere grasse ou passage dans une sauce ça va etre super sec, les ravioles vont secher avant se refroidir
    so cuisine, so culture russe
    ya une salade traditionnelle à base de harengs et de betteraves qui defonce tout, si un russophone du site pouvait me rappeler le nom je lui en serait reconnaissant
    miam miam miam ho non ho non

    glou glou glou ho oui ho oui

    https://www.youtube.com/watch?v=b0LSRxm98bM



    Pas convaincu par la gastronomie slovaque. Dans un bar, ne comprenant rien à la langue, je commande un truc au pif avec ma bière, ils me ramènent des boulettes de graisse. Le truc que tu donnes aux oiseaux!
    Les pierogi c'est comme la wódka, c'est pas russe c'est polonais.
    Message posté par rrouu
    ya une salade traditionnelle à base de harengs et de betteraves qui defonce tout, si un russophone du site pouvait me rappeler le nom je lui en serait reconnaissant


    Pour la salade russe hareng/betterave ça doit être la сельдь под шубой, une salade montée en couche un peu du genre macédoine, ça a l'air de rien mais effectivement ça défonce !
    Sinon oui c'est les pelmeni et non les pierogis, mais les plus tradis sont sans doute ceux à la crème aigre avec des herbes, du coup c'est pas du tout sec.
    Niveau soupe au lieu du bortsch déjà vu y'a aussi la solyanka, une espèce de minestrone avec une viande, du chou et des pickles ça déboîte. Ou alors la variante lituanienne du bortsch, le šaltibarščiai (littéralement "bortsch froid") avec un oeuf dur au milieu c'est surprenamment bon en été.

    Bouffe slovaque je connais moins, je suis allé une fois dans un resto à Bratislava ça a l'air de ressembler assez à la bouffe tchèque, à base de raviolis et dumplings, crème aigre, porc... mais c'était super bon !

    Etonnant de parler de cuisine d'europe de l'est sur sofoot haha
    Message posté par Ulys
    Pour la salade russe hareng/betterave ça doit être la сельдь под шубой, une salade montée en couche un peu du genre macédoine, ça a l'air de rien mais effectivement ça défonce !
    Sinon oui c'est les pelmeni et non les pierogis, mais les plus tradis sont sans doute ceux à la crème aigre avec des herbes, du coup c'est pas du tout sec.
    Niveau soupe au lieu du bortsch déjà vu y'a aussi la solyanka, une espèce de minestrone avec une viande, du chou et des pickles ça déboîte. Ou alors la variante lituanienne du bortsch, le šaltibarščiai (littéralement "bortsch froid") avec un oeuf dur au milieu c'est surprenamment bon en été.

    Bouffe slovaque je connais moins, je suis allé une fois dans un resto à Bratislava ça a l'air de ressembler assez à la bouffe tchèque, à base de raviolis et dumplings, crème aigre, porc... mais c'était super bon !

    Etonnant de parler de cuisine d'europe de l'est sur sofoot haha


    c ee
    st ça, ça finiddait par chyboi, cpaciba
    la mimosa x est pas mal aussi, ru la laisse bien reposer et tu la coupes en tranches comme un gateau
    mon clavier est en phase terminale, désplé
    Message posté par rrouu
    ya une salade traditionnelle à base de harengs et de betteraves qui defonce tout, si un russophone du site pouvait me rappeler le nom je lui en serait reconnaissant


    Harengs sous le manteau ?
    Message posté par rrouu
    ya une salade traditionnelle à base de harengs et de betteraves qui defonce tout, si un russophone du site pouvait me rappeler le nom je lui en serait reconnaissant


    En plus de la couche de hareng et celle de betteraves rouges il y'a des pommes de terres. Oui, ça à l'air moyen... Non, c'est bon en fait.
    Les pelmini maison sont une tuerie.
    Les shalkiks (brochettes)
    Mais bon, la gastronomie russe ça va... à petite dose.
    footchampagne Niveau : Ligue 2
    Message posté par rrouu
    c ee
    st ça, ça finiddait par chyboi, cpaciba
    la mimosa x est pas mal aussi, ru la laisse bien reposer et tu la coupes en tranches comme un gateau


    La fameuse cuite du jeudi soir, t'es étudiant où ?
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    158 16