En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Foot & food

Russie-Slovaquie, entre la poire et les raviolis

L'Euro 2016 n'est pas qu'une occasion de regarder du football au kilomètre. Non, c'est aussi les réunions entre potes à la maison pour de longues soirées autour du ballon. Et pour tenir la longueur, il faut savoir correctement se sustenter. So Foot a recueilli les conseils du chef cuisinier lyonnais – et fan de l'Olympique lyonnais – Grégory Cuilleron pour des apéros foot et food. Tiens, on mange quoi devant Russie-Slovaquie, au fait ?

Modififié
Russie-Slovaquie, c'est un peu le dernier bâtonnet de surimi dans le bol : tout le monde en a un tout petit envie, même si ça a l'air un peu trop sec à première vue. Surtout, personne n'ose lancer l'idée, même si tout le monde reconnaît que ce serait dommage de laisser traîner ça en fin de soirée. Parce qu'il faut être téméraire dans la vie, ne pas hésiter à lancer ce Russie-Slovaquie dont il est très difficile de dessiner les contours, que vous pourrez rythmer à votre manière avec un apéro slave. « Donc caviar ou patate, on ne sait pas trop ce qu'il y aura dans les pierogis, ces petits raviolis russes » , ouvre Grégory Cuilleron, chef cuisinier au restaurant Cinq Mains et présentateur sur France 5 de La Tournée des popotes. « Pour les faire, il faut utiliser de la pâte à raviole qu'on va farcir avec de la viande hachée qu'on a fait revenir avec un peu d'oignon, d'épices et d'herbes fraîches. Ensuite, on les recouvre de blanc d'œuf avant de les refermer puis de les tremper dans l'eau bouillante pendant trois ou quatre minutes et on mange ça chaud. »

Et l'adversaire slovaque, ça vaut quoi ? Difficile de juger correctement les forces en présence, tant la présence du capitaine Marek Hamšík est hypertrophique au sein de la sélection. « En guise de présentation, je mettrais bien les pierogis sur des pics à brochette alignés, comme si on les piquait sur la crête de Marek Hamšík. » Parce que le milieu du Napoli est partout, sur le terrain comme dans les plats, une sauce à la napolitaine pour accompagner les pierogis paraît nécessaire. « On fait revenir un petit concassé de tomate dans lequel on va ajouter un trait de vinaigre balsamique, un peu d'huile d'olive, du basilic, de l'ail et on mixe le tout à froid. Ça permet d'apporter un peu de fraîcheur, parce que manger un ravioli, c'est toujours un peu costaud » , explique Cuilleron. De la fraîcheur, nul doute que le virevoltant Alan Dzagoev en apportera côté russe. Si tel n'est pas le cas, il faudra s'en remettre à un duel de défenses roublardes. Ignashevish et Zhirkov chez les Russes et, surtout, Martin Škrtel chez les Slovaques. « Comme il est plutôt sur la fin de sa carrière, on peut terminer sur une note sucrée avec un feuilleté à la poire. Parce que c'est de saison et que, quand même, on est bonne poire pour regarder ce match jusqu'à la fin » , conclut Grégory Cuilleron, qui concocte une relecture du Bramboraky, la traditionnelle galette de pommes de terre slovaque, en hommage au solide défenseur de Liverpool. « On met ça au four à 210°C pendant 10 minutes, puis on baisse à 180°C pendant 20-25 minutes. » Avec un peu de chance, pile le temps qu'il faudra à Marek Hamšík pour envoyer une sacoche dans la lucarne d'Igor Akinfeev.

France-Suisse, le derby du fromage


CSKA Pierogi (pour 4 personnes)



Ingrédients
Pour la pâte :
  • 30 feuilles de pâte à raviole
  • 1 œuf
  • 10 ml d'eau
  • 20g de gros sel

    Pour la farce :
  • 500g de viande hachée
  • 1 œuf
  • 200g de pain de mie
  • 60 ml de lait
  • 1 oignon
  • 30 ml d'huile d'olive
  • 1 botte de persil
  • Du sel
  • Du poivre

    Recette
    Pour la farce :
    Éplucher l'oignon et le ciseler finement.
    Faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une poêle puis faire suer L'oignon sans coloration avec une pincée de sel.
    Réserver.
    Effeuiller le persil et le ciseler finement.
    Mettre le pain de mie à tremper dans le lait.
    Dans un récipient, mélanger la viande de bœuf avec le pain de mie, l'œuf, l'oignon et le persil ciselé.
    Assaisonner de sel et de poivre à votre convenance.

    Pour la pâte et la cuisson :
    Mettre à bouillir une grande quantité d'eau avec le gros sel.
    Mélanger l'œuf et l'eau pour obtenir une dorure.
    Déposer une petite boule de farce au centre du carré de pâte à raviole.
    Dorer ensuite les bords de la raviole, plier pour former un triangle.
    Cuire les raviolis dans l'eau frémissante pendant 3 minutes.
    Égoutter et placer sur des pics à brochette.
    Déguster chaud.


    Sauce Napoli (pour 4 personnes)


    Ingrédients
  • 1 conserve de concassé de tomates
  • 1 trait de vinaigre balsamique
  • 1 gousse d'ail
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 pincée d'origan séché
  • Quelques feuilles de basilic
  • Du sel
  • Du poivre

    Recette
    Verser le concassé de tomates dans un bol.

    Ajouter l'ail écrasé, l'origan séché, le basilic ciselé, l'huile d'olive, le sel et le poivre.
    Arroser d'un trait de vinaigre balsamique.
    Mixer à froid.


    Škrtel de poire (pour 4 personnes)


    Ingrédients
  • 1 poire
  • 1 pâte feuilletée
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche liquide
  • 1 jaune d'œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • Quelques copeaux de chocolat

    Recette
    Préparer des carrés de feuilleté de 10x15cm en découpant la pâte.
    Replier légèrement les bords.
    Peler la poire, la couper en deux, puis ôter le trognon.
    Couper chaque moitié en tranches fines.
    Déposer les morceaux sur les carrés de feuilleté.
    Saupoudrer de copeaux de chocolat.
    Préchauffer le four à 210°C.
    Mélanger le jaune d'œuf au sucre vanillé et à la crème.
    Napper chaque moitié de poire de cette crème à la vanille.
    Rajouter une couche de pâte feuilletée par-dessus.
    Dorer avec un pinceau la pâte.
    Enfourner durant 10 minutes, puis baisser à 180°C pendant 20 à 25 minutes.
    Servir tièdes ou froid.

    Par Matthieu Rostac
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié





    il y a 3 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 5
    il y a 3 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 1 Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85 lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 41