1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe H
  3. // Russie/Corée du Sud

Russie et Corée du Sud rejouent l'entente cordiale

Le dernier match de la première journée de la phase de poules a vu les Russes et les Sud-Coréens se neutraliser, à l'issue d'un match qui s'est un peu mieux terminé qu'il n'avait débuté, et heureusement. La Russie, en mode à réaction, avance toujours masquée, et la Corée du Sud, grâce à une grosse boulette d'Akinfeev, préserve ses chances de qualification dans un groupe H très ouvert.

Modififié
0 54

Russie - Corée du Sud
(1-1)
A. Kerzhakov (74') pour Russie , C. Lee (67') pour Corée du Sud.


Cette fois ça y est, la première journée de la phase de poules de cette Coupe du monde est terminée, avec cet ultime match qui a vu la Russie et la Corée du Sud repartir dos à dos (1-1). La Russie arrivait masquée dans cette compétition, sans qu'on sache vraiment si elle était en mesure de jouer un rôle d'outsider ou de simple figurant, en attendant SON rendez-vous à domicile dans 4 ans. Après le match de ce soir, on n'en sait pas tellement plus à son sujet, avec une entame très poussive et une réaction tardive après l'ouverture du score adverse, grâce à l'entrée de ses vieux grognards. Quant aux Sud-Coréens, dont on n'attendait à vrai dire pas grand-chose (qualification difficile, préparation catastrophique), ils ont eu le mérite de récupérer 1 point au courage – et avec un poil de réussite – à l'issue de ce premier match pour continuer à croire en la qualification dans ce groupe H aussi ouvert qu'attendu, dans lequel figurent également la Belgique et l'Algérie.

La Russie démarre au petit trot

Le premier temps fort de la rencontre a lieu avant le coup d'envoi, avec le superbe hymne russe, le Gossoudarstvennyï gimn Rossiïskoï Federatsii, qui résonne dans une Arena Pantanal de Cuiabá étouffante à souhait. Les conditions climatiques sont-elles la principale cause de la piteuse entame proposée par les vingt-deux acteurs ensuite ? La Russie joue au petit trot et apparaît empruntée lorsqu'il s'agit de produire du jeu, tandis qu'en face, l'équipe sud-coréenne est certes appliquée et généreuse dans les duels – oubliez les clichés sur le physique freluquet des Red Devils asiatiques –, mais sa prise de risque est minimale. Park essaie pourtant d'évoluer entre les lignes, mais il n'est que trop rarement trouvé par ses partenaires. C'est finalement Son Heung-min, le jeune talent offensif du Bayer Leverkusen, qui se montre le plus en vue au cours de cette première période, même si la finition n'est pas au rendez-vous, avec deux frappes non cadrées (11e et 39e). Son compère Koo Ja-cheol aussi voit sa frappe vicieuse sortir du cadre à la 34e. Il n'y a guère plus d'efficacité offensive dans le camp d'en face, avec trois tirs ou têtes non cadrés à signaler, par Samedov à la 20e, Kokorin à la 28e et Zhirkov à la 33e. Ce n'est que sur un coup franc frappé tout en puissance par Ignashevich que le gardien Jung Sung-ryong doit enfin s'employer. Globalement, la partie manque de rythme et les deux équipes sont trop empruntées techniquement pour faire la différence. Dit autrement, la rencontre est aussi vivante qu'un film de Michael Haneke.

Des sacoches et une grosse boulette

Heureusement, il y a plus d'action dès le retour des vestiaires, avec enfin des tirs cadrés, tous lointains, à défaut de pouvoir entrer dans les surfaces de réparation. Shatov allume la première mèche côté russe (46e), avec la réponse sud-coréenne en trois temps par Koo Ja-cheol (50e), Ki Sung-yueng (51e) et Kim Young-gwon (57e), dont le puissant coup franc avec rebond est difficilement repoussé par un Akinfeev peu serein. Les coups de pied arrêtés, un danger ? Et pourquoi pas ? La Corée du Sud insiste dans ce registre et Hong Jeong-ho place sa tête près de la ligne de but (62e), mais toujours sans parvenir à ouvrir la marque, tandis qu'en face les Russes continuent à pilonner à l'ancienne : nouvelle sacoche hors surface signée Kombarov (63e). Cinq minutes plus tard, ce même Kombarov, très intéressant offensivement, adresse un bon centre que le portier Jung Sung-ryong doit s'employer à dégager des poings. Mais c'est sur une frappe hors surface, encore une, que le score se débloque enfin : Lee Keun-ho, entré en jeu peu avant, s'avance sans être inquiété et s'en va tester la fiabilité d'Akinfeev d'une jolie mine. Bonne idée, le portier du CSKA a les mains beurrées et détourne dans son but (0-1). La Russie est sonnée, mais maître Capello, son sélectionneur, fait lui aussi parler sa science du coaching en faisant entrer coup sur coup Denisov et Kerzhakov à l'approche du dernier quart d'heure. Dans la foulée, le premier envoie le ballon dans la surface adverse et, suite à un cafouillage et un premier arrêt réflexe de Jung Sung-ryong, le second se jette pour égaliser en pivot (1-1, 74e). En fin de match, la domination est nettement russe, mais ni les têtes de Kokorin ni les frappes de Dzagoev et Samedov ne font la différence. Russes et Sud-Coréens se quittent bons amis.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Polémique Victor Niveau : Loisir
Quel match!!! A montrer dans toutes les écoles de foot!
Note : 15
Putain* quel panard !

Je pensais me retaper un Iran-Nigéria ou un sale Belgique-Algérie, mais ce match remonte ma note globale de cette journée !

Deux équipes qui n'ont rien à perdre, qui jouent, qui tentent (surtout de loin c'est vrai, mais souvent de belles frappes), des actions à la pelle.. Un match très ouvert au final.
C'est vraiment ce genre de matches qui font plaisir à voir en CDM, j'espère que le Cameroun-Croatie de demain sera dans la même lignée. Putain* on a un sacré début de CDM quand même!

PS : je trouve que le résumé est un peu sévère et ne rend pas forcément compte de l'intérêt du match, mais je suis peut-être un peu subjectif!
2 équipes sans cynisme, jeux ouvert. score trompeurs c'était très plaisant, intense et techniquement élevé. on en redemande d'autres comme ça.
Les gardiens dans cette coupe du monde, ce n'est vraiment pas le top! Des boulettes à faire passer Edel pour un top level!
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Message posté par El Putsch
Putain* quel panard !

Je pensais me retaper un Iran-Nigéria ou un sale Belgique-Algérie, mais ce match remonte ma note globale de cette journée !

Deux équipes qui n'ont rien à perdre, qui jouent, qui tentent (surtout de loin c'est vrai, mais souvent de belles frappes), des actions à la pelle.. Un match très ouvert au final.
C'est vraiment ce genre de matches qui font plaisir à voir en CDM, j'espère que le Cameroun-Croatie de demain sera dans la même lignée. Putain* on a un sacré début de CDM quand même!

PS : je trouve que le résumé est un peu sévère et ne rend pas forcément compte de l'intérêt du match, mais je suis peut-être un peu subjectif!


Tu regarde trop la ligue 1 a mon avis. Ce match a été une purge avec un système ultra défensif d'un Capelo has been et des coréens qui ont voulu pomper le plus horrible des Barca en mode hand ball latéral.
Si on devait foutre une note Football Manager aux joueurs russes, on pourrait dire qu'ils ont tous 13 partout ou alors ce sont des joueurs 75 dans FIFA. Ils ont tous un niveau correct. Pas un meilleur que les autres et et pas un moins bon. (Les mauvaises langues me parleront de la bourde d'Akinfeev)

En revanche, ils ont une incroyable cohésion d'équipe. Ca joue juste, ça défend et attaque en groupe et cette équipe peut démonter n'importe quel cador de cette CDM en petite forme.

L'antithèse de cette équipe serait le Nigéria ou le Ghana, des équipes aux fortes individualités mais dotées d'une énorme bordel collectif.

Kombarov par contre lui, il devait avoir 20 de centre.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Sans conteste l'un des plus beaux matches depuis le début du mondial. Une furieuse empoignade où les deux équipes se sont inlassablement rendu coup pour coup. Paradoxal qu'au milieu de ce déchaînement de contre-attaques fougueuses et de frappes lourdes, les deux buts aient été marqués dans des circonstances improbables. L'engagement fut total. Je tiens à souligner l'abnégation des deux équipes qui on tenté jusqu'au bout de forcer la décision, rendant la fin de match absolument palpitante. Quelle Coupe du Monde mes amis...
Message posté par Elji haz14
Les gardiens dans cette coupe du monde, ce n'est vraiment pas le top! Des boulettes à faire passer Edel pour un top level!


les premiers effets secondaire de brazuca ?
Les gens du live sont des fous, des fous absolument géniaux.
Message posté par Sidney G'Ovule
Sans conteste l'un des plus beaux matches depuis le début du mondial. Une furieuse empoignade où les deux équipes se sont inlassablement rendu coup pour coup. Paradoxal qu'au milieu de ce déchaînement de contre-attaques fougueuses et de frappes lourdes, les deux buts aient été marqués dans des circonstances improbables. L'engagement fut total. Je tiens à souligner l'abnégation des deux équipes qui on tenté jusqu'au bout de forcer la décision, rendant la fin de match absolument palpitante. Quelle Coupe du Monde mes amis...


ah ouais quand même...
Il aura fallu attendre le dernier match de la journée pour enfin voir du bon football. Ça fait plaisir !
Début de match timide mais qui est monté en intensité tout du long et on
vraiment on a vu de belles choses. On voit tout de suite la différence lorsque les équipes jouent pour gagner, et si en plus elles jouent bien comme ce soir, c'est juste un régal !
Ouais gros match. Ça sentait un peu la raideur militaire avant le début de la rencontre, mais les deux équipes sont vites passées à l'offensive, avec notamment cet improbable échange de Scuds ! Des Russes bien organisés et soucieux de bien jouer, et leur adversaire avec ce jeu très dynamique. Ça valait le coup de rester éveiller.
Le match que j'attendais probablement le moins. Et pourtant, que dire ! Un vrai beau spectacle et une vraie belle surprise. Ca fait du bien de voir des matchs emballés comme ça.
Note : 5
Message posté par Johanromabatimessi


Tu regarde trop la ligue 1 a mon avis. Ce match a été une purge avec un système ultra défensif d'un Capelo has been et des coréens qui ont voulu pomper le plus horrible des Barca en mode hand ball latéral.


Ah clairement, on n'a pas vu le même match cher ami.. Tu devais être trop occupé à faire autre chose pour t'en rendre compte, mais on a assisté à un match très rythmé et très ouvert je trouve !
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Rassurez moi, les éloges sur cette purge, c'est du second degré ?
Je regrette quand même que les Chinois se soient passé de Kagawa sur ce match...
le fait qu'il n'y ait pas de top joueurs dans chacune des équipes explique sûrement l'expression collective totale durant le match.
ceci dit dit j'ai trouvé Lee très bon
philfrenhie Niveau : CFA
Message posté par Sidney G'Ovule
Sans conteste l'un des plus beaux matches depuis le début du mondial. Une furieuse empoignade où les deux équipes se sont inlassablement rendu coup pour coup. Paradoxal qu'au milieu de ce déchaînement de contre-attaques fougueuses et de frappes lourdes, les deux buts aient été marqués dans des circonstances improbables. L'engagement fut total. Je tiens à souligner l'abnégation des deux équipes qui on tenté jusqu'au bout de forcer la décision, rendant la fin de match absolument palpitante. Quelle Coupe du Monde mes amis...


je suis d'accord...ce ne sont certainement pas les 22 equips les plus technique, mais c'etait un match tres agreeable a suivre et j'ai ete agreablement surprise pas les sud-coreens.....
Message posté par Johanromabatimessi
Rassurez moi, les éloges sur cette purge, c'est du second degré ?


On était peu-être plus attentifs au match.
D'un côté une Corée du sud qui tient à montrer au monde entier qu'ils n'ont rien à voir avec leurs cousins du nord et de l'autre des Russes certainement briefés par Poutine avant leur départ. Résultat : des équipes qui se sont données à fond pour nous offrir un superbe spectacle!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Jay-Jay Ochoa
0 54