Rummenigge veut la Révolution

0 3
Pas membre de la direction du Bayern Munich pour rien, Karl-Heinz Rummenigge aime le respect, la rigueur et surtout la droiture.

Des qualités qui, comme il l'a déclaré au Guardian, manquent cruellement à Sepp Blatter, le président de la FIFA: « Je n'accepte plus que nous soyons guidé par des gens qui ne sont ni sérieux, ni honnêtes (...) Sepp Blatter explique qu'il est en train de nettoyer (la FIFA) mais le simple fait que personne ne le croit vous dit tout ce que vous avez besoin de savoir » .

Le principal problème viendrait, selon l'ancien de la Mannschaft, de la gestion par la FIFA des compétitions internationales: « C'est une vraie planche à billets, Coupe du Monde après Coupe du Monde. Et pour eux (la FIFA) tout ça est plus important qu'une gouvernance propre. »

Pour que le leadership change, Rummenigge croit à l'action et se désespère des fédérations nationales, bien trop timorées à son goût: « Je vais leur donner une chance mais je suis déjà prêt pour une révolution » .

Sepp, à toi de jouer.

RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
S´il veut une révolution, qu´il demande à son poto Paul Breitner, maoiste dans l´âme.
Et en 2006, ils l'ont eu comment, la coupe du monde, les allemands ?
Bonnet, peut être juste avec un dossier béton (peuple de football, stade très impressionnant très bonnes infrastructures), pour un résultat béton (l'une des plus belles CM de l'histoire)...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Taiwo blesse Robben
0 3