Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. // Liga Nos
  2. // J9
  3. // Madère-FC Porto

Rúben Neves, la dernière pépite du FC Porto !

Auteur d’un excellent début de saison avec les Dragões, Rúben Neves est d’ores et déjà un joueur à part, enchaînant les performances de haut niveau, engrangeant de l’expérience à une vitesse folle et pétant tous les records qui s’offrent à lui. Avec tout ça, on en oublierait presque que le milieu de terrain n’a que dix-huit ans.

Modififié
Sans exagérer une seconde, on peut affirmer que le FC Porto est nettement plus respecté depuis plus d’une décennie pour sa qualité de recrutement que pour l’impact de son centre de formation. Mário Jardel, Deco, Falcao, Moutinho, Hulk, autant de footballeurs dont les noms suffisent à indiquer le sens de l’observation des recruteurs du club portugais. Cela dit, la tendance tend peut-être à s’inverser cette année : tandis que Giannelli Imbula, recrue la plus chère de l’histoire du FC Porto, peine à confirmer les 23 millions d’euros investis l’été dernier, Rúben Neves, pur produit du centre de formation, affole l’Europe entière depuis sa première apparition professionnelle le 15 août 2014 face à Maritimo, ponctuée d’un but lui permettant, après seulement onze minutes, d’être le plus jeune buteur de l’histoire du club en championnat.

De la classe et des records


À cette époque, Rúben Neves n’est pourtant rien ni personne, seulement un adolescent né 17 ans plus tôt à Mozelos, une petite ville située à vingt kilomètres au sud de Porto. Fatalement, le jeune homme se prend de passion pour les Dragões, recouvre sa chambre de posters à l’effigie du club et finit même par en intégrer l’académie à huit ans. Prêté en septembre 2012 à Padroense, le Portugais revient en force en janvier 2013 et impressionne les éducateurs du club. Aussi atypique qu’élégant, Rúben saute avec facilité les échelons : en 2012, il intègre l'équipe du Portugal des moins de 16 ans ; l’année suivante, il participe à 30 matchs et inscrit pas moins de 12 buts ; en 2014, il devient capitaine du Portugal à l’occasion du championnat d’Europe des moins de 17 ans, où il est nommé parmi les 10 meilleurs talents du tournoi par une sélection de journalistes de l'UEFA, et est envoyé dans la foulée chez les espoirs. C’est un fait : Rúben Neves n’a pas de temps à perdre, et il le fait savoir.

D’autant que quelques semaines après cet Euro, le Portugais intègre l’équipe première et, malgré un FC Porto plutôt solide au milieu (Tello, Oliver, Quintero, Casemiro, Brahimi), participe à 24 rencontres au cours de la saison 2014/2015. Quelques jours après son premier match face à Maritimo, il devient même le plus jeune joueur de Porto à débuter en Ligue des champions. C’était contre Lille, c’était le 20 août 2014 et ça effaçait le record de Cristiano Ronaldo, jusqu’alors plus jeune Portugais à disputer une rencontre de C1. Le plus impressionnant, c’est que Rúben Neves continue à ridiculiser toutes les statistiques en 2015 : élu meilleur espoir de l’année par la confédération portugaise du sport, classé parmi les 40 joueurs à suivre par le Guardian, comparé à Sergio Busquets ou à Pirlo pour ses facilités balle au pied, Rúben Neves devient l’été dernier, à seulement 18 ans et 3 mois, le plus jeune joueur portugais à disputer le championnat d’Europe des moins de 21 ans ; le 4 octobre, il devient le plus jeune capitaine de l’histoire du FC Porto en championnat ; 16 jours plus tard, à seulement 18 ans et 221 jours, il récidive face au Maccabi Tel Aviv en Ligue des champions et envoie Rafael van der Vaart, ancien détenteur du record (20 ans et 217 jours lors de la rencontre AC Milan-Ajax Amsterdam du 13 septembre 2003), aux oubliettes.

Adoubé par l’Europe


À un poste le plus souvent réservé à des joueurs d’expérience, tout le monde semble dès lors unanime lorsqu’il s’agit d’évoquer le cas de ce joueur au gabarit classique (1m83, 75 kg). Dans une interview au journal A Bola, le sélectionneur portugais Fernando Santos, qui lui a offert sa première sélection le 14 novembre dernier contre la Russie, n’y va d’ailleurs pas par quatre chemins : « Existe-t-il encore quelqu’un pour douter de ses chances d’aller très loin ? » Visiblement la réponse est non, tant le n°6 du FC Porto gravi les échelons un peu plus rapidement que la moyenne. Au point que l’Europe entière ait d’ores et déjà manifesté son intérêt : de Barcelone au PSG, du Real Madrid à Chelsea, en passant par la Juve et le Liverpool de Klopp, les grosses écuries s’arrachent le nouveau joyau de l’écurie Gestifute de Jorge Mendes, dont la clause libératoire est fixée à 40 millions d’euros.


Pour Rúben, un long chemin commence désormais. Maintenant que ses performances et sa maturité précoce ont lancé la machine médiatique, le jeune prodige va devoir faire avec une pression forcément plus importante. Un point sur lequel a d'ailleurs insisté son entraîneur Julen Lopetegui en conférence de presse : «  Rúben a 18 ans et démarre tout juste sa carrière. Il doit continuer à travailler et ne pas prêter attention aux bruits extérieurs. Il doit se concentrer sur sa progression. Moins on parlera de Rúben, mieux ce sera pour lui et pour nous. » Dans la revue officielle du club Dragões, le milieu de terrain y va lui aussi de son petit commentaire : « Entendre le président dire qu’il veut faire de moi un symbole du club ? C’est fantastique. Ce fut une fierté énorme et le président a raison. Je suis sous contrat jusqu’en juin 2019 et, en ce moment, je ne pense qu’à aider le club à atteindre ses objectifs. » Et il a raison : s’il a sans doute le talent et la mentalité pour permettre au Portugal de passer un palier sur l’échiquier du foot mondial, mieux vaut ne pas brûler les étapes. Sous peine d’évoluer très loin de la carrière que l’on peut lui prédire actuellement.

Par Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde il y a 4 heures Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 63 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 5