Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Chelsea-PSG

Royaume à conquérir

C’est la septième fois de son histoire que le PSG se déplace en Angleterre en Coupe d’Europe. C’est simple, les Parisiens n’ont jamais gagné un match outre-Manche. Retour sur six soirées galères avec un peu de joie, malgré tout, dans ce torrents de larmes.

Modififié

La plus belle



  • Chelsea, 11 mars 2015, 8es de finale retour de C1, 2-2 a.p. (1-1 à l’aller)


    C’est la plus récente et la meilleure performance sportive parisienne dans le fief d’Iron Maiden. Et c’est un match nul, ça démontre les difficultés parisiennes en perfide Albion sur la scène européenne. Le match, tout le monde s’en souvient. Ibrahimović prend un rouge à la demi-heure de jeu, Laurent Blanc ne change rien et demande à son équipe de jouer la possession, Marco Verratti est insolent, Javier Pastore aussi, Edinson Cavani touche le poteau, Cahill ouvre le score à dix minutes de la fin, c’est foutu. Mais non, sur l’un des derniers corners, David Luiz place un énorme coup de casque. Prolongation. Paris est au-dessus, mais Thiago Silva prend ça pour dire et met la main au-dessus de la tête de Zouma dans la surface. Hazard. Contre-pied. 1-2, c’est terminé. Oui mais non. Encore. Thiago Motta balance un corner sortant, Thiago Silva reprend de la tête et lobe Courtois. 2-2, Paris est devant grâce au but à l’extérieur. Blanc savoure, Mourinho déchante. Le PSG QSI tient son premier véritable exploit européen.

    Vidéo

    Pato et le rencard manqué du PSG


    La plus stressante



  • Liverpool, 24 avril 1997, 1/2 retour de C2, défaite 2-0 (3-0 à l'aller)


    Voici une demi-finale de Coupe d’Europe dans laquelle Cyrille Pouget a joué. Bienvenue dans les années 90, quand Paris s’invitait dans le dernier carré cinq saisons de suite. On est en 1997, les Parisiens fréquentent le final four depuis 1993 et sont les tenants du titre de cette C2. Face à eux, Anfield Road et les Reds. À l’aller, Leonardo et sa bande se sont amusés : 3-0. Le retour doit être plus simple. Mais dans l’antre de Robbie Fowler, le PSG est pris à la gorge et n’arrive jamais à entrer dans son match. Fowler ouvre la marque avant le premier quart d’heure. Ça va être long. Très long. Les Parisiens, entraînés par Ricardo, prennent des vagues rouges dans la gueule et craquent une seconde fois à 10 minutes de la fin sur corner. 2-0, Anfield est en folie, et les Franciliens sont au bord du gouffre. Un troisième, et c’est 30 minutes de plus et ils n’ont ni les jambes ni le mental pour résister. Le bateau prend l’eau, mais ne coule pas. Le PSG ira bien défendre son titre face au Barça en finale. On connaît la suite, faute de N’Gotty, penalty de Ronaldo, poteau de Loko, saloperie de finale.

    Vidéo

    Vidéo


    La plus frustrante



  • Arsenal, le 12 avril 1994, 1/2 retour de C2, défaite 1-0 (1-1 à l'aller)


    Ce n’est pas encore les Gunners d’Arsène Wenger, mais c’est déjà très costaud : Seaman, Dixon, Wright, Jensen, Adams, Smith. L’équipe de George Graham est difficile à bouger. Pas encore champion de France, le PSG s’avance sereinement dans cette demi-finale retour, même si le score du match aller ne l’avantage pas. À Highbury, Jorge aligne une équipe très offensive avec un trident Valdo-Raï-Ginola. L’idée est de faire mal à la défense anglaise. Sauf qu’au bout de six minutes de jeu, Kevin Campbell coupe un centre de la tête au premier poteau et crucifie Bernard Lama. Pour se qualifier, il faudra au moins marquer deux buts. Ce que le PSG ne fera jamais malgré une chiée d’occasions. Approximatifs, maladroits, moyens dans le dernier geste, les Parisiens repartent de Londres avec une défaite et l’impression d’être passés très près de leur première finale européenne.

    Vidéo


    La plus nulle



  • Chelsea, le 25 novembre 2004, phase de poules de C1, 5e journée 0-0


    Corrigée 3-0 au Parc des Princes lors de la première journée de la phase de poules, l’équipe de Vahid Halilhodžić traverse ce groupe entre la tristesse (défaite à Moscou, nul à Porto) et la folie (coup du scorpion de Coridon contre Porto). Pour cette cinquième journée, le PSG ne doit pas perdre en Angleterre pour maintenir un espoir de qualification lors de l’ultime journée avec la réception du CSKA Moscou. À Londres, Vahid bétonne alors que de son côté, le Chelsea de Mourinho est déjà qualifié. Cela donne lieu à un match sans vie, sans folie, avec un Didier Drogba, fair-play, qui manque la balle du K.O. En face, Halilhodžić avait débuté le match avec Bernard Mendy, Pierre-Fanfan, Pichot, Armand et Yepes. Match très sympa, donc. Peu importe, le PSG repart avec ce qu’il était venu chercher : un point. Un point qui ne servira à rien, puisque Sergeï Semak viendra ouvrir le PSG en deux lors de la dernière journée avec un triplé au Parc des Princes. Un triplé qui lui ouvrira les portes du PSG. Le malheureux.


    La plus douloureuse



  • Chelsea, le 8 avril 2014, 1/4 retour de C1, défaite 2-0 (1-3 à l’aller)


    Comme ce mercredi soir, le PSG était qualifié au coup d’envoi après sa belle victoire au Parc des Princes (3-1). Les chiffres parlaient pour le PSG, qui avait 3 chances sur 4 de se qualifier. Mais voilà, à Stamford Bridge, les Parisiens n’ont jamais joué au football. Ils ont eu peur avant même le coup d’envoi, ne sachant jamais par quel bout attaquer ce match : jouer la gagne ? Le nul ? Attendre les Anglais ? Prendre le jeu à leur compte ? Moralité, les Parisiens n’ont rien fait. Ils ont laissé filer le temps. Et comme Schürrle plante le premier but à la demi-heure de jeu – sur une touche –, le PSG devait passer une heure à attendre le couperet tomber. Ibrahimović, blessé, n’est pas là, mais Cavani, qui a revendiqué dans la presse la veille du match une place à la pointe de l’attaque, passe complètement à côté de son match. Comme Blanc qui joue petit bras en envoyant Marquinhos au milieu de terrain pour les dix dernières minutes. Et ce qui devait arriver arriva. Centre flottant devant le but, Demba Ba, fan du PSG, marque du tibia et Chelsea élimine Paris dans les dernières minutes. Mourinho court partout, Blanc voit un fan anglais brandir un maillot de Kostadinov en tribunes. Une vraie soirée de merde.

    Vidéo


    La plus oubliable




  • Manchester City, le 4 décembre 2008, phase de poules C3, 0-0, 4e journée

    Dans une poule comprenant Twente, Santander, Schalke et Manchester City, le PSG voyage un peu. Pour cette quatrième journée, les Parisiens – exempts lors de la deuxième journée, la beauté de l’ancien format de la C3 – se rendent à Manchester City sans aucune victoire en poche (1 nul et 1 défaite). Pour se qualifier, à l’époque, il fallait terminer dans les trois premiers. Bref, une victoire, et c’est bon, en gros. En Angleterre, malgré une équipe remaniée et la présence de six titulaires (Landreau, S. Traoré, Zoumana Camara, Makelele, Clément et Rothen), le PSG a livré un match très moyen. Passant la majeure partie de son match à courir après le ballon. Il faudra attendre la dernière demi-heure pour voir Luyindula chauffer les gants de Joe Hart. En vain, on se quitte sur un bon vieux 0-0 des familles qui n’arrange personne. Un match dont personne ne se souvient vraiment. En revanche, le dernier match – crucial pour la qualification – tout le monde s’en souvient. Le PSG devait faire mieux que Santander qui venait de coller 3-1 à City. Les Parisiens sortiront un 4-0 de nulle part avec des buts de Kežman et Luyindula aux 84e et 86e minute. FC Twente, au Parc, une autre vie, quoi.

    Moralité : en Angleterre, le PSG ne s’est jamais imposé (3 nuls, 3 défaites) et n’a marqué que deux buts. L’an dernier à Chelsea. Tout va bien.



    Par Mathieu Faure
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 13:11 Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti ce mardi il y a 35 minutes La saison la plus frustrante d'Europe ? (via Facebook SO FOOT)
    il y a 1 heure Les ultras du CS Constantine craquent des milliers de fumis (via Facebook SO FOOT) il y a 1 heure C'est dans longtemps, la Coupe du monde ? (via Facebook SO FOOT) il y a 5 heures Famara Diedhiou suspendu pour avoir craché sur un adversaire 15 il y a 6 heures La liste des 23 de la Croatie pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT)
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
    il y a 6 heures La liste des 23 de l'Argentine pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) il y a 6 heures La liste des 23 de l'Espagne pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) il y a 7 heures L'attaquant anglais Grant Holt se met au catch 9 il y a 8 heures Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 13 Hier à 16:35 Nainggolan prend sa retraite internationale 95
    À lire ensuite
    Terry, Blue Velvet