1. //
  2. // Infiltré avec Roy Keane

Roy Keane : « Les jeunes connaissent mieux Britney Spears que Bill Shankly »

Vendredi soir, le Cobh Ramblers, club de l’est de Cork, avait donné rendez-vous à ses fans dans un prestigieux hôtel du nord de la ville. Le but de la soirée : faire connaissance avec le plus grand joueur ayant été formé au club, Roy Keane. Pendant plus de deux heures, l’ancienne légende de Manchester United s’est assis dans un canapé pour causer football avec John Mc Hale, journaliste irlandais, et Seamus Mc Donagh, ancien gardien de l’équipe nationale irlandaise. Il a également répondu aux questions de quelques-unes des 700 personnes venues l’écouter. Morceaux choisis d’une soirée où Roy Keane a taillé un beau costard à la génération de footballeurs actuelle, et a mis fin à un certain nombre de rumeurs sur son avenir.

Modififié
Souriant, apaisé, blagueur, voire même très blagueur. Les quelque 700 privilégiés (en grande majorité membre des Cobh Ramblers) ayant eu la chance d’obtenir un ticket pour une soirée de gala avec Roy Keane, ont découvert un autre visage de l’ancien capitaine de Manchester United. Celui de derrière les caméras, mais surtout celui de l’homme qui, revenu dans sa ville d’origine pour aider son club formateur à collecter des fonds, a semblé vouloir prendre le temps de partager son expérience et donner son point de vue sur l’actualité du football.

« Avant chaque match, je fais comprendre aux membres du staff médical qu’ils feraient mieux de la fermer »


Longuement acclamé après son arrivée sur scène, l’actuel numéro deux de la sélection irlandaise s’est d’abord dit « fier et ému » de revenir là où tout avait commencé pour lui, trente-huit ans en arrière. Avant de se lancer dans un véritable one-man show, qu’il a commencé lorsque le premier thème de la soirée a été abordé : son rôle d’entraîneur adjoint de l’équipe d’Irlande. « J’aime beaucoup ce job, j’ai du temps pour voir les matchs et pour parler aux joueurs. Le seul défaut ? Le staff médical. Ils m’envoient des messages tous les jours, pour me parler de l’état de santé d’un tel ou un tel.. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que je ne les regarde jamais. On a des meetings avec eux avant tous nos matchs, à chaque fois je leur fais comprendre qu’ils feraient mieux de la fermer un peu. C’est aux coachs de décider qui doit jouer, pas à eux. Chacun à sa place. »


Il n’a en revanche pas eu de mots assez forts pour Martin O’Neill, le sélectionneur actuel, qui lui a demandé de devenir son adjoint en novembre 2013, et à qui il attribue la bonne forme du football irlandais actuellement. « Pour être honnête avec vous, je ne le connaissais pas avant notre premier meeting. Mais en deux minutes, j’ai eu une super connexion avec lui, et j’ai su que j’allais accepter le rôle. J’ai eu la chance de jouer sous les ordres de Fergusson et Brian Clough, Martin me fait penser à eux. Il arrive à simplifier le message pour les joueurs, tout en leur donnant une analyse très poussée de jeu de nos adversaires, ce n’est pas donné à tout le monde. »

Son décalage avec la génération actuelle


S’il apprécie particulièrement le travail du n°1 de l’équipe d’Irlande, c’est qu’il est bien conscient de la difficulté du métier. Interrogé sur ses différentes expériences en tant qu’entraîneur principal, il a avoué connaître une grande difficulté : s’adapter à une génération très différente de la sienne. « Quelque chose que je comprends pas, par exemple, c’est ce besoin d’être le nez sur son smartphone, même les jours de match. Quand j’étais entraîneur d’Ipswich et qu’on avait des longs déplacements en bus, je mettais des vidéos des grands moments de la Premier League pour détendre les joueurs. Un jour, je me retourne et je vois que les mecs étaient tous sur leur téléphone, pas un ne regardait la télé. À la fin du match, quand tu gagnes, le premier truc à quoi ils pensent, c’est de faire un selfie. Ils connaissent mieux Britney Spears que Bill Shankly, ça je n’y arrive pas. »
L’autre évolution sur laquelle il a été amené à réagir en détail : l’arrivée probable de l’arbitrage vidéo à la Coupe du monde 2018. Une nouveauté qui ne lui plaît pas vraiment. « Je pense que le football doit rester en dehors de ça. On n’est pas un sport américain. Je n’ai pas envie que le jeu soit interrompu toutes les deux minutes, qu’on demande à un type en tribune de prendre une décision. Regardez le rugby, est-ce que la vidéo a vraiment amélioré les choses ? Je ne crois pas. Ça ralentit le jeu. Je pense qu’on va perdre beaucoup en adrénaline. Et puis on va vouloir l’utiliser pour tout. J’ai peur qu’on standardise le foot. »

« Si je ne taclais pas, je faisais mal mon travail »


L’autre grand thème de la soirée sur lequel les spectateurs ont voulu l’interroger : son style de jeu atypique, qui faisait de lui un joueur particulièrement craint par ses adversaires. Il est revenu en longueur sur le rôle qui lui était donné, notamment lors de la période mancunienne. « Mon job était simple, je devais tacler, faire peur à l’adversaire. Ça ne m’a jamais dérangé, car c’est quelque chose que j’avais en moi. Quand j’allais jouer à Cork dans la rue ou dans le parc, c’était toujours contre des plus grands. Fallait que je m’impose. J’ai toujours aimé cet aspect physique. Si je ne taclais pas, je faisais mal mon travail. » Souvent au cœur de conflit avec ses adversaires, il a pourtant répété qu’il admirait la plupart de ses victimes. « Les joueurs avec qui j’ai eu des grosses histoires, comme Patrick Vieira ou Mark Overmars, j’aurais rêvé de jouer avec eux. Il n’y avait pas de haine entre nous, simplement, une fois sur le terrain, je les voyais comme des ennemis. »


Peu bavard sur son palmarès, il a en revanche évoqué ce qu’il considère comme le plus gros regret de sa carrière : ne pas avoir signé au Real Madrid, alors que le club lui avait proposé un contrat d'un an et demi lors de de sa dernière saison à Manchester United. « J’aurais bien aimé me mettre en difficulté, découvrir une nouvelle culture, parler une nouvelle langue. Simplement, sur le moment, je ne l’ai pas senti. J’étais sur la fin à Manchester, et j’ai eu peur de ne pas pouvoir m’imposer à Madrid. » Résultat : il signe au Celtic, une expérience qui reste comme l’un de ses pires souvenirs. « Le jour où j’ai signé j’avais mal au dos, à la jambe, enfin un peu partout. Puis je vois les fans qui étaient tout excités, ils pensaient qu’ils avaient fait signer Messi, au fond de moi je me disais : "Mes pauvres si vous saviez dans l’état où je suis..." »

« La Chine, ça ne me fait vraiment, vraiment pas envie. »


Et le futur ? Il n’en sait rien, il souhaite rester le plus longtemps possible dans son rôle d’adjoint, au moins jusqu’à la Coupe du monde 2018. Une chose est certaine : selon lui, il ne cédera pas aux sirènes de la Chine. « Il y a beaucoup d’argent c’est vrai, mais honnêtement je ne me vois vraiment pas aller là-bas. Je comprends l’idée d’aller finir sa carrière un peu loin comme aux USA, c’est une nouvelle aventure, en particulier pour ta famille. Mais je peux vous dire, la Chine, ça ne me fait vraiment, vraiment pas envie. » Autre certitude : il devrait diminuer ses interventions télé dans les prochaines semaines, le rôle de consultant ne lui convenant que très peu. « Je n’aime pas regarder les matchs depuis un studio télé. Je ne ressens pas les mêmes émotions. Puis, honnêtement, le temps de parole est très court, tu ne peux pas développer tes idées, la moindre petite phrase fait polémique, ce n’est pas vraiment pour moi. » Il tient à rester proche de ce qui lui crée des émotions : le terrain. « Ce que j’aime, c’est être proche de la pelouse, là je peux sentir le jeu. Aujourd’hui, en tant qu’entraîneur adjoint, j’adore quand l’arbitre siffle la mi-temps et que je dois aller parler aux joueurs. Ça, c’est de l’adrénaline. » Une manière d’indiquer que sa carrière d’entraîneur est sans doute loin d’être terminée.



Par Charles Thiallier, à Cork
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Si toi aussi tu as taper bill shankly sur ton moteur de recherche et que tu as un peu honte maintenant...
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  14:23  //  Tifoso della AS Rome
Note : 13
Toi aussi, tu as pourtant (et presque honteusement) plus envie de te taper Britney tout de même!



(bon, elle était plus jeune, là. Ça aide...)

Oui.. Et puis c'est elle qui m'a fait croire qu'arrivé au lycée,les filles étaient toutes habillées en écolière super sexy. Puis la réalité me rattrapa... SHAME ON YOU BRITNEY
Un contrôle de l'arrière train ?
« Le football, ce n'est pas une question de vie ou de mort. C'est bien plus important que cela. »

Rien que pour celle là il est très connu, et légende de livpool.
mara donna des frissons Niveau : CFA
" Show me how you want it to be
Hit me baby one more time "

Rien que pour celle là elle est très connue et légende de la littérature .
this is anfield Niveau : DHR
"rouge ou mort" de David Peace est fait pour toi!
Joseph Marx Niveau : Loisir
Totti Chianti, serais-tu un amateur de "teens", petit coquinou?
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  08:28  //  Tifoso della AS Rome
C'était plus un rebond sur la première intervention qu'autre chose... mais dans l'absolu, oui, tu sais bien, les femmes, on les bais... euh pardon, on les aime toutes telles qu'elles sont, de la teen (majeure ou barely legal, et ne faite pas semblant de ne jamais avoir vu ça! ^^) à la granny... euh pardon, à la cougar.
Faut pas déconner!
9 réponses à ce commentaire.
Coucou, tu veux voir ma... Niveau : District
En fait non, les jeunes d'aujourd'hui ne connaissent pas Brtiney, c'est qu'une quadra qui a fait deux morceaux y a 20ans.

Je viens de réaliser que si tu n'écoutes pas les radios et ne regarde pas TF1 il est impossible de savoir ce que les 12/18 font.

Long Live Jul.
Mouais, les 12-18 sont pas spécialement la cible de TF1. Faut plus trainer sur Youtube, Twitter et Snapchat. Pour Jul justement, c'est un gars qui s'est fait connaître par internet il me semble.
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  14:35  //  Supporter de Bordeaux
Note : 10
Deux morceaux ouais.

Hit me baby one more time, Oops I did it again, Crazy, Everytime, Toxic, Womanizer, Till the world ends...

LEAVE BRITNEY SPEARS ALONE
J'ai ruiné mon +1 rien pour ta dernière phrase XD
Coucou, tu veux voir ma... Niveau : District
Everytime et till the world ends sont des hits?

(Pas faux pour Youtube, je suis trop déconnecté putain) #VIEUXCON
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  16:15  //  Supporter de Bordeaux
Note : -1
Everytime, c'est plus une chanson que les gonzesses postaient sur leur Facebook après une rupture, je te l'accorde.

Till the world ends est bien un tube, en revanche.. Pour ma part, j'ai mis 2 mois à me rendre compte qui en était l'auteur..
Sidney_Gobou Niveau : DHR
Y'a pas d'âge pour apprécier les bonnes choses :)
J'ai bien dit "les bonnes" ;)
karamba120
:) <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5enihg_snieg-w-toalecie_travel?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
8 réponses à ce commentaire.
 //  14:25  //  Hooligan de Tours
Note : 8
Ce type a un truc dans le regard, même aujourd'hui...il fallait vraiment être fou, inconscient ou s'appeler Patrick Vieira ou Martin Keown pour aller se frotter à lui.

RIP la jambe droite d'Alf-Inge Haaland.
John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA2
Sur ce tacle Roy Keane à fait le carton plein
Joseph Marx Niveau : Loisir
Lolo White à l'arbitre : "I think than good to go from here".
3 réponses à ce commentaire.
The Chosen One Niveau : CFA2
la plus grosse paire de couilles du football moderne

Quel putain de joueur, un fighting spirit sans pareil

Son incroyable rivalité avec Vieira était la quintessence de cette âge d'or
Ce commentaire a été modifié.
 //  14:35  //  Hooligan de Tours
Note : 3
Totalement.

Pour les plus jeunes, oui à une époque il y a eu des guerriers et des "salopards" à Arsenal...

Et qu'on ne vienne pas me parler de Materazzi ou d'Ibrahimovic. L'Irlandais les enterre tous les deux dans son jardin.
Jeu est un autre Niveau : DHR
Des guerriers certes, des salopards je sais pas, j'irai pas jusque là.
Keane était seul dans sa catégorie de toute façon.
 //  14:48  //  Hooligan de Tours
Note : 1
Lee Dixon était un belle saloperie quand même. En ce qui me concerne, je trouve qu'il y avait énormément de malice (au sens anglo saxon du terme) chez lui. Un peu comme Gary Neville.
Dixon etait le plus "clean" du back 5 legendaire avec Tone.
Keown, Bouldy et Winterburn etaient bien plus durs sur l'homme (Winterburn a ete a l'ecole du Crazy Gang).
Jeu est un autre Niveau : DHR
Ahaha ce bon vieux lee, effectivement en terme de malice il se défendait

Mon dieu que cette époque me manque... le départ de Vieira (on en parle pas assez mais quel joueur) on s'en est jamais remis
Mouai ils avaient combien de followers tes "salopards"?
The Chosen One Niveau : CFA2
A la différence d'un Materrazzi

Keane n'était pas un joueur méchant, c'était un joueur dur sur l'homme très dur mais s'il pouvait prendre la balle il la prenait et il jouait propre

On parle de son fighting spriti, de son charisme et leadership, mais Keane c'était avant tout un putain de footballer, sur techniquement qui joue simple et relance très bien

https://www.youtube.com/watch?v=8Tf6mrA0-tA


bonus :

https://www.youtube.com/watch?v=FGAQhCAMV1k

Docu rivalité vieira - keane
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  15:42  //  Tifoso della AS Rome
Keane a été plus grand que Materazzi, loin de moi l'idée de le contester, mais ne voir en Materazzi qu'un sombre boucher, c'est aussi oublier que c'était avant tout un putain de défenseur.
Il était dur sur l'homme, certes, mais il était aussi doué d'une relance et d'une technique admirables pour un central et il marquait beaucoup de buts.

Je sais qu'il est dur pour certains d'avouer que Matrix était un super joueur avant tout. Mais pourtant...
C'est comme comparer Dupont de Ligonès et le meurtrier (supposé présomption d'innocence oblige) de la famille Troadec.
il y a des fan de ONPC à ce que je vois.
Absolument je ne regarde pas le petit écran.
Joseph Marx Niveau : Loisir
Laisse tomber, Totti Chianti,traumatisme 2006, Zidâne, icône, Dieu, tellement représentatif d'une symbolique réconciliation franco-algérienne, le Matrix c'est le vilain. ;-)
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
 //  08:30  //  Tifoso della AS Rome
Oui, je sais bien. Mais c'est important de rendre à Matrix ce qui lui appartient!
(la coupe du monde par exemple ^^)
C'était un putain de défenseur, le numéro 3 en Italie derrière les monstres sacrés Nesta et Cannavaro. Un grand joueur.
14 réponses à ce commentaire.
L'anti Thiago Silva
Dommage que le grand public (ceux qui ne suivent le foot anglais que de loin) ne retiennent que son fighting spirit ou sa vengeance sur Haaland car Roy Keane etait avant tout un superbe footballeur. Sous Clough a Forest il jouait dans un role plus offensif ou sa technique basique mais impeccable faisait merveille (des videos sont dispos en ligne).
J'ai un peu le meme sentiment a propose de Dennis Wise que l'on a labellise "bourrin" (surement du au fait que le mec hors Crazy Gang a joue dans un Chelsea alors classe club d'extreme droite sans parler de Millwall dont les fans nous ont encore rappele que the New Den etait la lie de l'Angleterre ce week end) alors que c'etait un excellent footballeur.
 //  15:09  //  Hooligan de Tours
Note : 2
Keano pour moi c'est l'homme qui permet à un Man U très mal embarqué à Turin (mené 2-0 après 10 minutes sur un doublé de Super Pippo) de renverser la tendance et d'aller en finale, en 99. Il s'est arraché sur tous les ballons, s'est battu avec les Deschamps, Zidane, Conte, Davids, Di Livio...le top du top à l'époque. Et cette tête décroisée qui laisse Peruzzi sur place et ramène Man U à 2-1.
Ce soir là, il est-dessus de tout le monde, il voulait cette finale, il suffit de voir comment il devient fou lorsqu'il prend ce jaune qui le prive de cette finale au Camp Nou. Je ne sais plus lequel de ses coéquipiers lui fait une passe pourrie (Nicky Butt je crois), un Turinois (Zidane?) l'intercepte et il doit faire faute.

Je n'ai jamais aimé ce club mais certains joueurs, c'était quand même du lourd.
Note : 1
Inoubliable ce match. J'avais trouvé tous ses duels contre zidane magnifique. Tu sentais un profond respect de Keane envers Zidane qui ne trichait jamais ni ne simulait sur les tacles terribles de Keane. C'est Zizou qui est fauché d'ailleurs suite au carton en 99. D'accord avec Ari, dommage que l'on retienne que ses accrochage alors qu'il etait un footeux fantastique. J'adore la PL mais je la trouve tres aceptisée par rapport aux 90' et mid 2000. Moins de joueurs charismatiques qui font l'essence du foot british ni de folie que tu retrouvais avec l'immense Ian Wright (Roi incontesté du Lob dans l'histoire du foot).
J'ai un énorme respect pour Wright, mais je me permets de penser que Bergkamp était le roi du lob.
Interviewé à ce sujet il expliquait d'ailleurs qu'il y aurait toujours beaucoup plus de place au-dessus du gardien que sur les cotés.

Quand on a une telle maitrise technique, c'est sur que ça facilite le truc.
@BNARCK,

Je te rejoindrais presque, mais avec Ian il y avait quelque chose d'instinctif avec ses lobs plus que de l'esthetisme de Bergkamp. Mais reste que mon Arsenal preferé sera toujours celui de 97 année ou j'ai commencé à aimer ce club, et 98, avec Bergkamp et Wright en attaque. Y'avait tout dans cette equipe. Ca allait a 1000 à l'heure, notement avec overmars. De la maitrise avec Petit et Viera, de la grinta et de la verticalité avec Parlour, de la testo et de l'intox avec le back 4, technique hors norme avec Bergkamp, et de la folie avec Wright. C'est dire, cette equipe s'est permise d'etre championne avec Wreh dans son effectif.

Pardon pour cette minute nostalgique. Tellement de tristesse aujourd'hui
Je plussoie mille fois, c'était un joueur absolument magnifique avec un 'coffre' énorme et qui -de plus- perdait très peu de ballons pendant un match (tout en grattant un maximum), probablement le joueur le plus important du ManUnited de cette époque pour moi.

Par contre pour Wise, je ne l'ai jamais trouvé transcendant et l'ayant 'côtoyé' dans mon ancien boulot, c'est une merde absolue niveau humain...
5 réponses à ce commentaire.
Alvaro_Recoba Niveau : DHR
Les affrontements Keane-Vieira c'était quelque chose quand même.
Ça commençait très souvent dans le tunnel :

https://youtu.be/GwcpFXOsrY8



Les Arsenal-Man.U du début des années 2000 ont réellement lancé la PL au niveau de la médiatisation.

C'est un peu l'équivalent en foot des matches Bulls-Knicks du milieu des années 90 qui donnaient lieu à chaque fois à des mémorables empoignades, tellement il y avait de contentieux entre les joueurs.
Un peu comme les Barça-Real des années Mourinho/Guardiola entre 2010 et 2012.
 //  15:17  //  Hooligan de Tours
Note : 1
C'est dans ces moments là qu'on a la tentation de parler "comme des vieux cons" et se dire qu'à l'époque, c'était quand même au tre chose. L'exemple de la NBA est hyper bien trouvé, aujourd'hui, on ne verrait pas tout ce qu'on voyait du temps des Bad Boys de Détroit, le trashtalk de Larry Bird ou de Reggie Miller (le dernier grand trashtalker était Garnett), Ewing/Starks/Oakley/Mason/C.Smith vs Jordan/Pippen/Grant...
Aujourd'hui on essaye de nous vendre du Golden State-Cleveland mais c'est soft. Alors oui c'est beau au niveau du jeu mais ça flop dans tous les sens et Green met des kicks dans les roustons de tout le monde.
 //  15:45  //  Hooligan du Népal
Note : 1
Merci pour ce magnifique parallèle avec la NBA, qu'est ce qu'on se fait chier aujourd'hui
Jeu est un autre Niveau : DHR
Green est quand même le seul qui fasse un peu perdurer les rivalités et la tradition des grandes gueules en NBA. il joue bien, dur et aime bien foutre le boxon en parlant à tort et à travers.

Quant à ses kicks je sais toujours pas si il fait exprès ou pas... il me fait penser à Matuidi dans ces moments là, on dirait qu'il fait de la dyslexie corporel. Son corps veut aller à droite mais sa jambe elle veut aller à gauche.

Bref, vive green, et Lebron va chier avec tes pleurnicheries
Et le pire c'est que quand Green essaie de faire monter la sauce, t'as LeBron du haut de son double mètre qui chiale auprès des arbitres, c'est dommage que cette composante du jeu ait totalement disparu! Enfin bon c'est comme l'obligation d'etre en costard maintenant, lissez moi et homogéinisez moi tout ca au maximum qu'on se fasse plus de thunes!
Jeu est un autre Niveau : DHR
Ah bah ça de toute façon la NBA c'est une industrie hein, plus que n'importe quelle ligue de Foot...

En espérant qu'il y'ait toujours des mecs comme green pour empêcher qu'on sombre dans un show factice et peuplé de clônes
LincolnDeGalatasarayOnT'OubliePas Niveau : Loisir
La dyslexie corporelle = dyspraxie.

Et oui les français ont inventé un mot pour ca
Jeu est un autre Niveau : DHR
Ah bah merci bien, je le note!

Tu saurais me dire si ils ont eu la révélation de la nécessité absolue d'avoir un mot pour ça en voyant une montée balle au pied de sakho ou pas?
7 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Il pourrait être un héros de GTA avec son côté brutale mais attachant..honnête et classe mais un peu une pourriture aussi. Bref un sacré phénomène qui fait passer Ibra pour un gars banal
AlvaradoRecoba Niveau : DHR
« Le jour où j’ai signé j’avais mal au dos, à la jambe, enfin un peu partout. Puis je vois les fans qui étaient tout excités, ils pensaient qu’ils avaient fait signer Messi, au fond de moi je me disais : "Mes pauvres si vous saviez dans l’état où je suis..." »

Ahah, sacre Roy !!
gaucherforever Niveau : CFA2
SI celui là avait été sur la pelouse du Nou Camp mercredi soir côté parisien ,on aurait vu un tout autre match...
Excuses aux supporters parisiens de remuer le couteau...mais j ai pensé à Roy dès le coup de sifflet final...même à Van Bommel...
Si le PSG veut progresser il lui faudra des hommes des vrais comme roy Keane pas comme cette lopette de silva
Le plus grand des Roy après Roy Contout !
mara donna des frissons Niveau : CFA
Et Roy Sheider dans les Dents de la mer hein ?
Joseph Marx Niveau : Loisir
Roy Paci is ze best.
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Sans oublier Roy dans Hot Shot. "Hey, Roy! Il reste figé! J'ai été à l'école avec ce mec là!"
3 réponses à ce commentaire.
Tu sens que t'es vraiment plus dans le coup quand tu n'arrive pas à citer quelqu'un d'autre que Britney pour symboliser ce que les jeunes d'aujourd'hui sont censés aimer...
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Y'a Zizi Jeanmaire aussi.
Zizi Jeanmaire qui tapait le grand écart à froid à 60 piges pour tapées. Avec li sourire siouplait.
2 réponses à ce commentaire.
MariannaLi
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/AgaNLU
il y a 2 heures La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 28
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26