Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 19e journée
  3. // Lille/Montpellier (4-1)

Roux et Lille à la fête

Dans un Grand Stade festif, Lille termine l'année en beauté. Emmenés par un Nolan Roux des grands soirs et un Dimitri Payet décisif, les hommes de Rudi Garcia se sont fait plaisir en écrasant Montpellier (4-1). Réduits à dix avant la mi-temps, les Héraultais n'ont rien pu, ni su faire. Lille remonte provisoirement à la cinquième place.

Modififié
Lille-Montpellier : 4-1
Roux (24e, 62e), Payet (43e), Mendes (74e) pour les Lillois ; Camara (82e)

C'était il y a tout juste un an. Montpellier et Lille, respectivement deuxième et troisième, terminaient l'année civile marquant à la culotte un PSG sauce Kombouaré champion d'automne. Un an plus tard, la donne a pas mal changé. Si Paris – sauf très très grosse raclée lyonnaise ce soir à Gerland - est assuré de passer une nouvelle fois les fêtes sur le trône, les deux derniers champions de France sont, eux, plus à la peine, pour ne pas dire en galère. Et cela vaut surtout pour Lille. Depuis le début de la saison, les Nordistes, décevants onzièmes, alternent le bon avec le moyen, voire le très moyen. À l'image de son équipe, Nolan Roux a eu une première partie de saison difficile. Et à l'image de son équipe cet après-midi, l'ancien Brestois, auteur d'un doublé, a livré l'une de ses meilleures prestations de la saison. En supériorité numérique durant toute la seconde mi-temps, les Lillois ont régalé leur public avec quatre buts, une première au Grand Stade.

Le coup de latte de Belhanda

Dans un Grand Stade plein et couvert, les Lillois entament bien la rencontre. À l'entrée de la surface, Dimitri Payet allume la première mèche d'une longue série. Bien dans leurs crampons, les hommes de Rudi Garcia harcèlent, récupèrent, bougent et combinent. Pas franchement en réussite depuis le début de saison, Nolan Roux a le mérite de se battre sur chaque ballon. Et les efforts, ça paie. Après un super double contact de Payet, l'attaquant reçoit le ballon à l'entrée de la surface, arme et déclenche. Cette fois-ci, la chance est de son côté. Congré dévie le ballon qui lobe Jourdren et retombe lentement dans le petit filet (1-0, 24e). À l'avant-centre de laisser sortir toute sa rage.

En face, René Girard a dû faire avec les absents. En conséquence, c'est Congré et El Kaoutari qui forment la charnière centrale des visiteurs avec devant eux un duo inédit Mapou Yanga-Mbiwa - Bryan Dabo à la récupération. Forcément, les automatismes manquent et les champions en titre ne voient pas vraiment le jour. À l'image du jeune Dabo sur qui René Girard a décidé de passer ses nerfs. Devant, Belhanda et Cabella, sevrés de ballons, doivent faire ce qu'ils détestent le plus, à savoir défendre. D'autant que le but n'a pas calmé les ardeurs des locaux. Les occasions et les ratés se multiplient quand vient la 43e minute. Déjà le meilleur joueur sur le terrain, Dimitri Payet envoie un délice de frappe enroulée dont il a le secret dans le petit filet de Jourdren (2-0) et fait chavirer le Grand Stade. L'atmosphère s'électrifie, Belhanda envoie chacun leur tour Roux, d'une protection de balle musclée, puis Pedretti, d'un petit coup de latte, au sol. Les esprits s'échauffent, M. Lesage réfléchit, puis sort le carton rouge. Montpellier devra jouer la deuxième mi-temps à 10.

Roux se fait plaisir

En infériorité numérique, Montpellier débute mieux la seconde période. Non, en fait, c'est plutôt Lille qui n'est plus vraiment dans son match. Nettement moins tranchants, les Lillois enchaînent les mauvaises relances et se mettent seuls en difficulté. Du coup, les Héraultais en profitent, jouent plus haut et se découvrent derrière. Lancé à la limite du hors-jeu, Nolan Roux crucifie Jourdren d'un beau piqué et s'offre un doublé en guise de cadeau de Noël (3-0, 62e). Le public lillois est ravi et se prend même à scander le nom de Salomon Kalou, sifflé ici même il y a peu et que l'on annonce sur le départ. Ryan Mendes, à peine entré en jeu, décide lui aussi de participer à la fête et pousse un ballon relâché au fond du but (4-0, 74e). La réduction du score de Camara après une horrible mésentente lilloise n'est qu'anecdotique (4-1, 82e). J+1 après la « fin du monde » , les hommes de Rudi Garcia remontent provisoirement à la cinquième place au classement et renouent avec leur jeu et leur public. Qui sait, elle est peut-être là, la fameuse fin du cycle des Mayas.

Par Thomas Porlon.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 45 Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 9
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 samedi 16 juin Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT)