Rousselot furibard

0 0
Nancy vient de se faire sortir de la Coupe de France par Plabennec à la maison(0-2). Le genre de couac qui plombe une saison. Déjà que les Lorrains n'étaient pas au top de leur forme, l'humiliation contre les Bretons n'a rien fait pour relever le niveau général.


Jacques Rousselot, le président de l'ASNL en a profité pour brailler dans les coulisses du club.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le Big Boss n'aime être la risée du football hexagonal : « Nous n'avons pas d'excuses. Certains n'en ont peut-être pas conscience. (...) Dans le vestiaire, j'ai dit rapidement ce que j'avais à dire, puis je suis parti. (...) Vous savez, en quinze ans, des coups de gueule dans les vestiaires, j'en ai donné. Et je sais aujourd'hui que ce n'est pas en provoquant qu'on obtient mieux. Jeudi, ce fut bref, ça m'a soulagé, mais j'avais envie de tout casser. Il y a un moment, on doit passer à l'étape suivante. Je me souviens aussi de l'an passé. Dans une équipe, parfois, l'alchimie est une chose difficile à trouver. Il reste que j'ai quand même envie de dire aux joueurs qu'ils sont dans un club sain. Tous les mois, ils sont payés régulièrement. En ce moment, je reçois des dizaines de textos par jour venant des agents pour me vendre des joueurs, car leurs clubs sont en faillite » . Jérôme Rothen a donc été proposé à Nancy.

MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0