Roumanie, terre d'amour

Modififié
0 1
Bonne ambiance en Roumanie. La semaine dernière, le coach de Cluj, Sorin Cartu, était viré après avoir défoncé la vitre en plexi d'un banc de touche. Cette semaine, c'est au tour du Président de Timisoara, Marian Iancu, de péter un câble.



Et il n'en est pas à son premier coup d'essai. Il a déjà été suspendu la semaine dernière, après avoir traité l'entraîneur de l'Universitatea Craiova d' « homosexuel sataniste » . Pas suffisant apparemment pour le calmer : Iancu a récidivé ce week-end. Lors du match entre Timisoara et Otelul, il est allé en personne dire au coach de l'équipe adverse, Marius Stan, qu'il était «  arrogant et moche » et qu'il fallait qu'il « prenne ses médicaments » raconte le Guardian.



Interrogé par les médias après la rencontre, il ne s'est pas démonté : « Il m'a dit de me calmer, mais c'est lui qui doit la fermer. Il est fou à lier. Toute la lessive du monde et les eaux du Danube ne suffiraient pas à nettoyer le caractère de cet homme » .

Réplique de Stan : « Iancu aboie toute la journée devant sa télé. Peut-être n'avait-il pas de téléviseur quand il était gosse, voilà pourquoi cela le fascine tant. Il ne me dérange pas, laissez-le aboyer » . A côté, Loulou Nicollin est un enfant de chœur.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les Dacia viennent de là, ...

mais lâchez -moi !!!, Non, pas la camisole !!!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1