Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lille-Bordeaux (0-0)

Rouge piquette entre Lille et Bordeaux

D'un côté Lille, à dix à la demi-heure de jeu, qui ne passe pas loin d'une nouvelle soirée très compliquée. De l'autre, Bordeaux et ses recrues, séduisants, mais incapables de conclure. Finalement, un début de soirée accroché à défaut d'autre chose. Pour le spectacle, il faudra repasser.

Modififié

Lille 0-0 Bordeaux



Duel (n.m.) : compétition, lutte entre deux individus. Ex. : Otavio versus Benzia, Maia face à Malcom. 5e minute, Otavio attrape Benzia par derrière et bien en retard, il faut toute la diplomatie de M. Letexier pour ne pas sortir un rouge d'entrée. Mais M. l'arbitre ne peut rien pour Thiago Maia, placé en arrière gauche et promis à un long calvaire face à Malcom. Rien, sauf abréger ses souffrances. 14e minute, le tacle de Maia rappelle qu'il n'a rien d'un défenseur latéral. 32e minute, son pied hautement inconscient précise qu'il est brésilien et, à ce titre, amateur de capoeira. Un sport pas vraiment du goût de M. Letexier, qui renvoie le Lillois aux vestiaires. Les mathématiques sont formelles : il n'y a plus que trois Brésiliens sur le terrain et surtout plus d'une heure à jouer.

Tout Préville


Pourtant, dès 19 heures (pour cause de préparation du stade avant la demi-finale de Coupe Davis contre la Serbie, à partir du 15 septembre), les choses ne commencent pas trop mal pour les Lillois. Sans Préville, mais avec Benzia, les locaux affichent une envie et une justesse technique intéressantes, à défaut de se montrer réellement dangereux. Le temps pour Bordeaux de se mettre dans le sens du jeu, pour Malcom d'obliger Bielsa à sacrifier Benzia au profit de Ballo-Touré, un latéral de formation, et pour Sankharé de planter ses crampons aux avant-postes et aux côtés de Préville. Tout juste à dix, Lille voit son ex placer une tête très, très proche d'ouvrir le score. La plus grosse occasion de la première période. Sous le toit fermé de Pierre-Mauroy, les travées à moitié remplies se disent alors que le match va être long pour leurs protégés.

Sankharé en mode lillois


Il n'en est rien. Est-ce le discours de Bielsa, la Ligue 1 trop facile pour être jouée à onze ou les Bordelais qui se voient arrivés trop tôt ? Toujours est-il que si les Bordelais tiennent le ballon, ce sont bien les Lillois qui parviennent à chatouiller le back four drivé par Toulalan. Le pressing est coordonné, les transmissions bordelaises trop imprécises pour porter le danger. Jusqu'à cette frappe de Sankharé, définitivement passé attaquant, qui vient mourir à côté du poteau de Maignan, battu. Pas de sixième but cette saison pour le meilleur buteur bordelais, remplacé poste pour poste par Laborde. Il reste un quart d'heure à jouer, la supériorité numérique bordelaise se fait de plus en plus sentir ? Oui, mais il ne se passera plus rien. Et si Bordeaux reste invaincu, Lille continue avec ses doutes.

Lille (4-2-3-1) : Maignan – Thiago Maia, Alonso, Ié, Malcuit – Amadou, Bissouma – Araujo, Benzia (Ballo-Touré 37e), El Ghazi – Pépé (Kouamé, 90e+2). Entraîneur : M. Bielsa.


Bordeaux (4-3-3) : Costil – Pellenard, Jovanović, Toulalan, Sabaly – Otavio (Vada 59e), Sankharé (Laborde 76e), Lerager – Kamano (Cafu 65e), Malcom, Préville. Entraîneur : J. Gourvennec.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 3 heures La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 49
    Partenaires
    Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible