1. //
  2. //
  3. // Rostov-Bayern (3-2)

Rostov surprend le Bayern

Modififié
287 55

FK Rostov 3-2 FC Bayern Munich

Buts : Azmoun (44e), Poloz (sp 49e) Noboa (67e) pour Rostov // Douglas Costa (35e), Bernat (52e) pour le Bayern

Moins quatre au stade Olimp-2 de Rostov, une température pas si inhabituelle pour les Bavarois, pourtant ce soir ils ont patiné. Les Russes, eux, ont saisi leur chance après en avoir laissé passer quelques-unes. Après une énième perte de balle du Bayern, à la 45e minute de jeu, Rostov lance un contre. Un de plus. Sardar Azmoun se retrouve dans la surface, et fait un amour de crochet à Boateng qui tombe et mange la moquette. Revival Messi 2015.

Youtube

L'Iranien ajuste ensuite facilement Ulreich du pied droit. Avant ça, le Bayern a offert une première mi-temps stéréotypée. Possédant le ballon 75% du temps, les Bavarois n'en ont rien fait. Une première perte de balle, combinée à une erreur d'Ulreich aurait déjà pu permettre à Rostov d'ouvrir le score (8e). L'animation offensive du Bayern n'a fait que se casser les dents sur une équipe parfaitement organisée, et prête à mordre chaque espace. Trente-quatrième minute, Azmoun dans la surface, déjà lui, échoue face à Ulreich. Il peut s'en mordre les doigts. Sur le contre qui suit, Renato, le seul qui semble savoir patiner ce soir, se faufile entre trois défenseurs bleus, et adresse un centre qui, après un cafouillage, atterrit dans les pieds de Douglas Costa. Celui-ci finit d'une frappe du gauche. Un partout à la pause, les Allemands ont trouvé un adversaire qui fait mieux que lui répondre.


Le patinage avantage les petits gabarits. Du coup, Jerôme Boateng a du mal à tenir sur ses appuis. L'international allemand entame sa période en accrochant Noboa et provoque un penalty. Poloz prend Ulreich à contre-pied et le transforme. Heureusement que le Bayern a aussi ses petits gabarits. Trois minutes plus tard, sur le côté gauche, Renato Sanches combine parfaitement avec Ribéry qui sert Bernat en une touche. L'Espagnol finit le travail. Note artistique : 10. De son côté, Ancelotti sort Boateng, remplacé par Hummels et son 1,91m. Et Rostov continue de profiter des moindres contres. À la soixante-quatrième minute, Poloz est fauché par Thiago Alcántara à l'entrée de la surface. Coup franc. Christian Noboa envoie une superbe frappe et nettoie le soupirail d'Ulreich. Rostov mène et le Bayern accuse le coup. Fini le patinage ! Pour les Bavarois, la fin de match a davantage ressemblé à une partie de handball insipide. Une partie de handball où il n'y aurait pas eu de but.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions RG
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Note : 8
    Putain si c'était Guardiola le coach, on serait à plus de 50 commentaires déjà.
    2 réponses à ce commentaire.
    einmaleinstern Niveau : DHR
    C'est bon? Est-ce que Carlo va stopper de sucer la moitié de la terre et dire son avis sur tout et n'importe quoi pour se mettre à bosser?

    J'ai jamais vu 2 matchs d'affilés autant mauvais sous Pep, avec les mêmes joueurs. Les compositions sont incompréhensibles. Les tournus dans l'effectif encore moins. Les mecs sont paumés sur le terrain et se font des passes sans aucune idée d'où ils veulent aller avec.

    Je reconnais pas mon Rekordmeister!
    FranckderKaiser Niveau : District
    en effet il faudrait peut être commencer à construire une équipe type... ceci dit, les blessures ne facilitent pas la tâche (Vidal, Robben, Martinez, Coman; Hummels, Boateng, Lahm et Ribéry souvent incertains...) et puis il ya un gros problème d'effectif: Bernat, Alonso, Sanches, Costa ne sont plus, pas, ou ne seront jamais au niveau de le prédécesseurs et des ambitions. Somme toute une équipe de papys.
    1 réponse à ce commentaire.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Note : 2
    Finalement pour le PSG, finir 1er ou 2e du groupe, ça va pas changer grand chose ! Quand tu vois que parmi les deuxièmes, tu pourras te manger le Bayern, sans doute City, peut-être le Real et le Napoli, ça fait relativiser...
    C'était vraiment triste à regarder, le Bayern d'aujourd'hui. Mention spéciale à Thiago, qui ne sert à rien à part faire des passes latérales ou en retrait à 5 mètres, et à Douglas Costa. Alors ok il marque, mais c'est comme d'habitude lorsqu'il est côté droit: un poulet sans tête, qui cherche sans cesse à rentrer sur son pied gauche pour frapper comme une brute. Sauf qu'il n'est pas Robben.
    Ca m'etonnerait que ca arrive à Sourcil Man mais, c'est qui le dernier coach du Bayern à avoir été viré en cours de saison? Si seulement son debut de saison permettait à certains de se rendre compte du taff de Pep...mais bon il parait que la haine aussi rend aveugle!
    Je crois bien que Klinsmann s'est fait virer en milieu de saison mais j'ai un gros doute
    En meme temps Klinsmann ca ne m'etonnerait pas! Le camarade en haut qui dit que sous Guardiola 2 matchs aussi mauvais dans le jeu c'etait impossible a aussi tout a fait raison mais ca ne semble pas interesser grand monde...

    P.s: desole pour le moinzun, fausse manip, je lance une cagnotte leetchi tout de suite!
    U'Marranzanu Niveau : CFA2
    Effectivement c'est bien ce bon vieux Jürgen.

    Sinon on avait aussi "Joyeux Noël" Felix Magath viré en janvier 2006 ou 2007 il me semble.
    Gunner's Dude Niveau : DHR
    Ah non, c'est Louis Van Gaal en 2011, il me semble...
    Gunner's Dude Niveau : DHR
    Après vérif' c'est bien ça : non pas Klinsmann mais LVG.
    Ce commentaire a été modifié.
    U'Marranzanu Niveau : CFA2
    Ah oui exact, mea culpa et +1 pour toi.

    Avec notamment le fameux épisode du baisser de slip narré par Luca Toni.
    @gunner's dude thanks dude, je n'en aurais pas dormi!
    FranckderKaiser Niveau : District
    le recrutement a été catastrophique depuis l'arrivée de guardiola. mis à part Kimmich, le Bayern a lâché ses meilleurs talents (Kroos, Weiser,) et acheté de la camelotte ou des papys (Sanches, Costa, Alonso, Bernat, Alcantara). Coman a propablement été une bonne idée, mais il a sacrément besoin d'évoluer dans son jeu... bref si le bayern n'a jamais été aussi mauvais sous guardiola c'est aussi en raison de l'effectif
    FranckderKaiser Niveau : District
    sans parler d'Hummels acheté + ou - en échange de Rode et Götze, ou encore l'éviction de Shaqiri
    im Herzen von Europa Niveau : Loisir
    Je n'ai pas vu le match, juste le résumé, mais il me avoir joué pas mal le petit nain espagnol, non?
    10 réponses à ce commentaire.
    Renato Sanches il fait quoi depuis le début de saison au Bayern?
    bestclic 2.0 Niveau : Loisir
    Comme à l'euro, rien.
    Oui,mais c'est le meilleur djeuns du monde de l'univers et il vaut plein de millions grâce à Mendes .....
    bestclic 2.0 Niveau : Loisir
    Comme à l'euro, rien.
    Totti Chianti Niveau : CFA
    Il devrait donc, selon toute vraisemblance, gagner le prix de Meilleur jeune de la LDC cette année.
    FranckderKaiser Niveau : District
    c'est quand même tout à fait incompréhensible
    5 réponses à ce commentaire.
    J'ai l'impression qu'Ancelotti fait le strict minimum, se repose sur les acquis de Guardiola et que les joueurs se gèrent eux-mêmes sur le terrain.
    Il m'a l'air bien assis et pépère dans son fauteuil de manager alors que l'équipe regresse, s'use et fait tourner la balle sans interêt, certains cadres ont bien besoin de se bouger le cul et de retrouver leur niveau.

    La saison est encore longue, mais quand on se rappelle que ça critiquer Guardiola très sévèrement, alors que pour l'instant pour le projet de jeu et les résultats (en comparant les débuts de saison) y'a pas photo.
    Romansochaux Niveau : National
    Non mais ça fait plusieurs années qu'Ancelotti se contente de faire de la gestion d'égos, il se débrouille très bien avec les stars, les valorisent et les chouchoutent mais au niveau tactique et travail, y'a un univers avec Guardiola.
    Un univers, rien que ca...tu te souviens du 4-4-2 sans milieu def du Real post décima après les départs de Xabi et Di Maria et avec que des "10" qui enchaine plus de 15 victoires?
    el.maestro Niveau : DHR
    "Un univers" semble en effet exagéré. Mais bien qu'ancelotti soit un très bon (grand) coach, personnellement je trouve qu'en terme de recherche tactique, d'organisation de l'équipe et de jeu il y a quand même de l'écart avec pep (bon comme je suis un fan absolu de ce dernier j'admets volontiers mon éventuel manque d'objectivité)
    ofwgkta,
    22 victoires pour être plus précis!
    Ce commentaire a été modifié.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Note : 3
    Tout dépend si tu parles du Ancelotti actuel ou de sa carrière de coach en général... Parce que le Milan 2003-2007 avec le fameux sapin de Noël de Carlo, c'était quand même très très fort !
    J'ai beau ne pas être tifoso rossonero, la C1 2007 du Milan par exemple, c'était du grand art ! Je me souviens notamment du quart de finale retour face au Bayern (2-0) et surtout de la demie retour face à MU (3-0) que j'ai rematée en partie y a pas longtemps : sur ces 10/20 dernières années, j'ai rarement vu une équipe maîtriser autant son sujet que ce Milan-là (hormis le Barça de Guardiola et, sur certains matchs, le Bayern de Heynckes)... Ils dégageaient une telle impression de supériorité, même face au MU de Scholes, Giggs, CR7, Rooney (qui n'était quand même pas le premier venu), qu'on avait l'impression que rien ne pouvait leur arriver.

    Bref, tout ça pour dire que si je suis d'accord sur la supériorité tactique actuelle de Guardiola, faudrait pas non plus zapper ce qu'a accompli Ancelotti et le réduire à un vulgaire Antonetti !
    Romansochaux Niveau : National
    Note : -1
    Non mais Ancelotti sait tenir une équipe (il suffit de voir comment ses anciens joueurs parlent de lui de Menez à Ronaldo), mais je trouve que tactiquement il ne se foule pas. Que ce soit au Bayern cette année (même si la saison ne fait que commencer), au Real ou au PSG, il n'a pas su mettre en place de système qui tienne la route sur un championnat. De temps en temps, il réalise des coups (souvent en bétonnant comme contre le Bayern avec le Real) mais quand je compare avec Guardiola qui partout où il passe met en place des systèmes qui permette à son équipe d'établir une domination sur tous les matches, je trouve que ça fait une sacrée différence avec Ancelotti qui se contente de chouchouter ses stars.

    3 championnats en 20 ans en ayant coaché que des machines de guerre, ce n'est pas non plus un hasard.
    3 C1 en 20 ans par contre c'est clairement du au hasard...
    ancelotti, c'est le pragmatique par excellence. il ne construit pas un système bien établi, avec des parti-pris fort.
    il s'adapte à l'effectif et joue sur l'idée d'autogestion car il n'entraîne que des top clubs.
    et pour finir il appose sa patte par touches successive. ce qui me fait dire qu'on va voir plus tard dans la saison où il veut aller.
    peut-être aussi que l'effectif du bayern est émoussé, guardiola étant très exigeant avec ses effectifs.
    8 réponses à ce commentaire.
    Les supporter francophone du Bayern qui été heureux du départ de Pep mouahahahahahahaha
    on va bien rigoler cette saison.

    Après tu me dira Carlo a bien réussie a perdre le championnat face a Montpellier, il peut refaire la même face au Redbull
    C'est dommage si Rostov avais pas commencé si mal leur campagne européenne ils auraient peut être pu accrocher une deuxième place leurs match retour sont vraiment au niveau
    C'est pas non plus la catastophe, tout le monde dérouille Ancelotti après 2 défaites, c'est n'importe quoi, non ?
    Note : 1
    Le Bayern qui finit deuxieme de son groupe c'est quand même un évènement
    Oui et non, devant ce sont des mecs qui ont fait 2 finales de C1 en 3 ans. Et ça reste une défaite sur un terrain dégueu et gelé et une autre contre Dortmund
    einmaleinstern Niveau : DHR
    C'est pas seulement les défaites, dans le jeu les victoires étaient tout simplement abominables. Le football que propose Munich est insuffisant pour le moment.
    "Seule la victoire est jolie"
    einmaleinstern Niveau : DHR
    C'est toujours bien de gagner c'est clair, mais c'est pas surprenant de les voir perdre des matchs en C1 contre Rostov tant le niveau est en dessous ce début de saison. J'ai regardé beaucoup de match et j'en ai même pas un de référence à te dire. Toujours limite en défense, à la peine devant. Presque des victoires un peu chanceuse si j'ose.
    Renato il donne quoi ? Et ce bon vieux Ribery, il m'avait l'air bien à la ramasse les 3-4 fois où je l'ai vu, non ?
    einmaleinstern Niveau : DHR
    Renato est paumé sur le terrain, il se perd sur les côtés la plus part du temps et se marche dessus avec les latéraux.

    Ribéry devient une caricature de lui-même, débordement et soit:
    1) décalage sur Alaba qui centre fort (et mal)
    2) centre fort au premier (et à l'aveugle)
    C'est dommage pour Renato, il etait bon au Portugal
    8 réponses à ce commentaire.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    287 55