En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Rostov-Bayern (3-2)

Rostov surprend le Bayern

Modififié

FK Rostov 3-2 FC Bayern Munich

Buts : Azmoun (44e), Poloz (sp 49e) Noboa (67e) pour Rostov // Douglas Costa (35e), Bernat (52e) pour le Bayern

Moins quatre au stade Olimp-2 de Rostov, une température pas si inhabituelle pour les Bavarois, pourtant ce soir ils ont patiné. Les Russes, eux, ont saisi leur chance après en avoir laissé passer quelques-unes. Après une énième perte de balle du Bayern, à la 45e minute de jeu, Rostov lance un contre. Un de plus. Sardar Azmoun se retrouve dans la surface, et fait un amour de crochet à Boateng qui tombe et mange la moquette. Revival Messi 2015.

Vidéo

L'Iranien ajuste ensuite facilement Ulreich du pied droit. Avant ça, le Bayern a offert une première mi-temps stéréotypée. Possédant le ballon 75% du temps, les Bavarois n'en ont rien fait. Une première perte de balle, combinée à une erreur d'Ulreich aurait déjà pu permettre à Rostov d'ouvrir le score (8e). L'animation offensive du Bayern n'a fait que se casser les dents sur une équipe parfaitement organisée, et prête à mordre chaque espace. Trente-quatrième minute, Azmoun dans la surface, déjà lui, échoue face à Ulreich. Il peut s'en mordre les doigts. Sur le contre qui suit, Renato, le seul qui semble savoir patiner ce soir, se faufile entre trois défenseurs bleus, et adresse un centre qui, après un cafouillage, atterrit dans les pieds de Douglas Costa. Celui-ci finit d'une frappe du gauche. Un partout à la pause, les Allemands ont trouvé un adversaire qui fait mieux que lui répondre.


Le patinage avantage les petits gabarits. Du coup, Jerôme Boateng a du mal à tenir sur ses appuis. L'international allemand entame sa période en accrochant Noboa et provoque un penalty. Poloz prend Ulreich à contre-pied et le transforme. Heureusement que le Bayern a aussi ses petits gabarits. Trois minutes plus tard, sur le côté gauche, Renato Sanches combine parfaitement avec Ribéry qui sert Bernat en une touche. L'Espagnol finit le travail. Note artistique : 10. De son côté, Ancelotti sort Boateng, remplacé par Hummels et son 1,91m. Et Rostov continue de profiter des moindres contres. À la soixante-quatrième minute, Poloz est fauché par Thiago Alcántara à l'entrée de la surface. Coup franc. Christian Noboa envoie une superbe frappe et nettoie le soupirail d'Ulreich. Rostov mène et le Bayern accuse le coup. Fini le patinage ! Pour les Bavarois, la fin de match a davantage ressemblé à une partie de handball insipide. Une partie de handball où il n'y aurait pas eu de but.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions RG
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 33 minutes Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner il y a 7 heures Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
    il y a 7 heures Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 10 il y a 9 heures Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 88 Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20 Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1