Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Rossi et la crise du foot italien

Invité à livrer son avis sur le futur lauréat du Ballon d'Or, qu'il verrait bien échoir à Andres Iniesta, Paolo Rossi, récipiendaire du trophée en 1982, en a profité pour revenir sur la crise que traverse le football dans son pays actuellement.

Cette année, aucun italien n'apparaissait dans la liste des 23 élus potentiels, et l'ancien buteur de la Squadra Azzurra se montre particulièrement inquiet face au manque de relève flagrant de l'autre côté des Alpes : « C'est la démonstration de la crise que traverse notre football. Je ne vois pas comment un Italien aurait pu intégrer la liste des 23 candidats : la Nazionale a réalisé un Mondial désastreux, l'Inter Milan a gagné la Ligue des champions sans pratiquement aligné d'Italiens, a-t-il confessé selon francefootball.fr. Nos joueurs les plus forts restent Totti et Del Piero, mais ils ne sont plus depuis longtemps dans le giron de la sélection et leurs clubs n'ont pas brillé en Coupe d'Europe cette année. Nous arrivons à la fin d'un cycle et le problème est que je ne vois pas dans l'immédiat une relève à la hauteur. Notre seul véritable espoir est Mario Balotelli, mais il a encore quelques échelons à gravir » .

Si le dernier espoir réside en Super Mario, nos amis italiens courent en effet au devant de lourdes déconvenues...


AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 2 heures Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 11
Hier à 17:45 Leeds enchaîne 18
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Diego, le cœur au Werder