Rosi et Lavezzi les chameaux

Modififié
0 1
Depuis hier soir, en Italie, on ne parle que de ça. La victoire du Napoli et l'échange de crachats Lavezzi-Rosi.



Les images télévisées ne permettent pas clairement d'identifier si oui ou non il y a eu crachat, mais le défenseur de la Roma, lui, explique toute la vérité.


« Tout a commencé parce que Lavezzi m'a donné un coup de coude lorsque le jeu était arrêté. Est-ce moi qui aie craché en premier ? Oui, et Lavezzi a répondu. La différence, c'est que moi je ne l'ai pas atteint, alors que lui, oui, en plein visage » a-t-il déclaré aux micros de Sky. Le crachat serait donc un double crachat. Classe.



Les deux entraîneurs, Ranieri et Mazzarri, ont semble-t-il apprécié. « C'est le geste le plus ignoble que l'on puisse faire » a déclaré le Romain, « Lavezzi a été bête de répliquer, mais la provocation me semble encore plus grave que la réaction » a rétorqué le Napolitain.



Les deux joueurs sont évidemment sous peine d'une suspension, avec images télévisées à l'appui. Mais comme les images ne sont pas très nettes, il faudra peut-être s'appuyer sur la parole des joueurs et leur faire dire toute la vérité, rien que la vérité. Promis, juré, craché.


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"C'est pas moi qu'a commencé, blablabla". Putain de footeux, c'est de pire en pire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Saison finie pour Gouffran
0 1