Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Rosell et le réalisme londonien

Modififié
Après avoir marqué plus de 100 buts toutes compétitions confondues cette saison, le Barça n’est pas parvenu à faire chuter définitivement la muraille des Blues.

Le président du club, Sandro Rosell, est un peu déçu de la prestation des siens, au-delà même du pénalty manqué par Messi. « Il ne faut pas se voiler la face. Nous avons eu beaucoup d’occasions, mais le ballon ne voulait pas rentrer. Ce n’est pas juste à cause du pénalty raté : même Messi peut en rater un, mais d’habitude, après, il concrétise dix occasions » a-t-il affirmé.

Après quoi, le patron blaugrana a tenu à « louer » à sa manière le réalisme de Chelsea. Avec une pointe d’ironie, évidemment. « Le ballon n’a pas voulu rentrer lorsqu’il aurait dû. Alors que eux, ils ont eu trois occasions en 180 minutes, et ont marqué trois buts » a-t-il déclaré.

Enfin, Rosell n’oublie pas de remercier le public du Camp Nou, magnifique hier malgré l'élimination. « Je suis très fier de nos supporters. Je vais au stade depuis que je suis enfant, et je n’avais jamais vu une telle réaction de la part du public, un lien si fort entre les supporters et l’équipe  » a-t-il assuré.


En même temps, un public peut-il vraiment siffler une équipe qui a remporté 13 trophées en quatre ans ? EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Piqué à l’hosto