1. //
  2. //
  3. // Chelsea/Manchester United

Rooney, si loin du Ballon d'or

À une époque où les distinctions individuelles focalisent l'actualité, Wayne Rooney détonne dans le football moderne. Légende de Manchester United, prophète en son pays et parmi les tout meilleurs joueurs du monde, l'Anglais continue pourtant de se sacrifier sur le terrain comme personne, laissant les records et les titres honorifiques aux autres. Un cas à part et unique.

Modififié
Paul Gascoigne avait un amour démesuré pour la bouteille, Chris Waddle un penchant particulier pour la musique, George Best un peu tous les vices, Michael Owen des blessures rédhibitoires et David Beckham un goût trop prononcé pour les publicités pour les slips. Bref, tous les plus grands joueurs britanniques de leur temps ont un talon d’Achille. Celui de Wayne Rooney n’est pas le plus commun de tous. Pour ne pas dire le plus atypique. Le meilleur joueur du Royaume de ces dernières années a le tort d’aimer le football au sens propre du terme. Son sacrifice exigé, le don de soi qui fait l’essence même de ce sport et dont il fait inlassablement preuve.

Depuis le prologue de sa carrière, Rooney a épousé une destinée singulière. Il n’est guidé que par un seul précepte éminemment rationnel : gagner. Mais gagner ensemble, en mettant en lumière ses partenaires et en définissant la notion de collectif comme un bien intangible. C’est là tout son paradoxe. Un talent individuel hors-norme au service des autres, mais c'est cette même qualité qui le fait pâtir d’un manque de considération patent auprès d’autrui. Car Rooney est lancé dans un combat où la reconnaissance semble illusoire et réservé à d’autres. Un homme en mission avec comme leitmotiv : donner, donner et encore donner. Parfois trop. Sans toutefois recevoir en retour.

« Just enough education to perform »

Au fond, son profil ne possède pas d'équivalent. La brutalité, l’agressivité, la soudaineté lui ont toujours été consubstantielles, comme pour rappeler que la boxe demeure son premier amour. Mais si l’enfant de Liverpool s’est construit dans l’adversité, il n’en reste pas moins un talent brut. C’est simple, l’international anglais sait tout faire. En tant qu’avant-centre, attaquant de soutien, ailier, meneur de jeu, voire milieu relayeur comme cela a parfois été le cas, il n’a cessé de briller. « Pour être honnête, je pense que vous pouvez le faire jouer en défense et il sera toujours bon  » , a dit de lui un jour Roberto Di Matteo, alors à la tête de Chelsea. A-t-on déjà vu un joueur aussi complet combinant la hargne britannique et une justesse technique très latine ? Puissant, inoxydable, harceleur, premier à aller à la conquête du cuir, le Mancunien peut aussi réguler, assurer le tempo, distribuer, orienter, marquer, assister. S'est-on déjà autant ému devant un joueur capable de soulever les foules à la fois par ses tacles défensifs et ses délicieuses transversales de cinquante mètres ?

Le cas Rooney détonne. Il rassemble parce que chacun salue unanimement le talent insolent d’un footballeur hétéroclite. « Wayne est un joueur fantastique et réussira des choses qu'aucun autre joueur ne sera jamais capable de réaliser » , s'épanchait à son sujet en 2011 Sir Bobby Charlton. C’est aujourd’hui d’autant plus vrai. Au fil du temps, le rouquin, tatoué sur son avant-bras droit du titre « Just enough education to perform » de l'un des albums préférés de son groupe fétiche, Stereophonics, s'est imprégné de tout ce qui l'entourait. Fini le gosse ingérable des débuts, l’attaquant de vingt-huit ans affiche à présent une incroyable maturité et est considéré à juste titre comme un monument en Premier League. Mais pourquoi ne bénéficie-t-il donc pas du même crédit que ses contemporains hors de son île ? Pourtant, « Shrek » endosse le même statut messianique en Angleterre que Cristiano Ronaldo au Portugal, Zlatan Ibrahimović en Suède ou encore Radamel Falcao en Colombie. Peut-être parce qu’il a consenti, à l’inverse d’eux, à se sacrifier sur l’autel du collectif. Un comble à une époque où les performances ne sont plus dictées que par les chiffres et les récompense individuelles.

Au diable les chiffres

Début décembre 2013, Arsène Wenger s’insurgeait contre l’existence d’une récompense comme le Ballon d'or, symbole prégnant de la sacralisation de l’individualisme : « Je suis contre les récompenses individuelles. C’est une obsession ridicule des joueurs, et c’est pour moi une marchandisation de l’individu, qui va contre les principes de notre sport. Je me bats depuis toujours contre ces récompenses superficielles. Ça fait beaucoup de mal au foot, parce que le joueur est amené inconsciemment à donner priorité au jeu individuel plutôt qu’au collectif.  » Un constat sans faille, sans concession. À l’heure où le ballon rond s’évalue de plus en plus à l’aune des statistiques, Rooney garde sa ligne de conduite, ne prenant pas ombrage de cette glorification de l’individu. Le Red Devil aurait toutefois pu, lui aussi, s'accommoder de cette vision minimaliste. Et gonfler, au passage, des chiffres déjà éloquents. Il en a la stature, l’envergure et la légitimité, pourtant. À Manchester United, lors de la dernière saison de Cristiano Ronaldo, il a condescendu sans rechigner à s’exiler sur l’aile gauche pour laisser l’axe au soliste portugais. Même rengaine l’année dernière où l’Anglais s’est vu trimballer de poste en poste après la venue de Robin van Persie. Il aurait pu revendiquer un autre traitement, lui qui s'était montré depuis 2010 comme rarement aussi prolifique avant la venue du Néerlandais. Mais non. Alors, pourquoi un tel dévouement ? Pour, justement, sublimer, encore et toujours, d’autres individualités.

Et si Rooney était juste né à la mauvaise époque ? Le football moderne se complaît bien trop à vouer un culte aux héros et à leurs prouesses pour qu’il y trouve à sa place. « Wazza » n’est pas un joueur mésestimé. Seulement un joueur dont la plupart peine à percevoir, non pas l’immense talent, mais l’immense plénitude. Et tant pis s'il n'a jamais été mieux classé que 5e au Ballon d'or. L’histoire préfère se souvenir de son splendide retourné inscrit contre City, un après-midi de février 2011, plutôt que de retenir son travail acharné dans l’ombre en 2008 (doublé C1-League Cup) et la saison dernière (20e couronne historique gagnée à United). Rooney ne joue pas dans le but de plaire, d’éblouir ou impressionner. En septembre dernier, quand il claque son 200e but sous la tunique de United, se rapprochant ainsi un peu plus du record du club détenu par Charlton (249 buts), il ne s’en gargarise pas et souligne davantage la prestation de son équipe que son exploit. La preuve, une fois de plus, que l'idole et légende vivante mancunienne refuse toute attention personnelle. Le football a une chance inestimable de compter dans ses rangs Wayne Rooney.

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Y'a de ça quelques années je me disais que c'était un de ceux qui avait le niveau pour revendiquer un Ballon d'Or quand même.
Puis j'ai compris le monde dans lequel je vivais
cul-terreux Niveau : CFA2
Rooney c'est comme Gerrard, chaque fan de leur club respectif pourtant rivaux, voudrait les avoir dans leur équipe. Pas sur que ce soit très français, j'espère que vous m'aurez compris. Bel article par ailleurs, Rooney est une des rares stars à être restée aussi généreuse sur le terrain.
Pourquoi faire un article sur Rooney en relation avec le match de cet aprèm alors qu'il ne jouera pas (blessure) ?
Mouais... Rooney a voulu partir l'année passée parce qu'il ne jouait pas assez haut, résultat Moyes l'aligne en attaque mais il est obligé de redescendre pour construire le jeu, ce qui nous fait perdre en efficacité devant. Il se sacrifie toujours sur le terrain parce que c'est sa façon de jouer, et on l'adore pour ça, mais je pense ça pourrait aider MU qu'il accepte d'être aligné au milieu de terrain à côté de Carrick ou Fletcher
Rooney est pour moi LE stéréotype du meilleur joueur au monde ! Il pue le foot , comme vous aimez le dire .

Content qu'il ne puisse pas être aligné ce soir , même si le match risque d'être moins interessant sans lui et aussi RVP
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 14
Je ne prends pas chaque propos de Wenger pour paroles d'évangile, mais sur le coup son opinion sur le ballon d'or il a 100 fois raison.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 1
Je ne prends pas chaque propos de Wenger pour paroles d'évangile, mais sur le coup son opinion sur le ballon d'or il a 100 fois raison.
Le joueur le plus sous-estimé de la planète foot
Message posté par dylan93
Mouais... Rooney a voulu partir l'année passée parce qu'il ne jouait pas assez haut, résultat Moyes l'aligne en attaque mais il est obligé de redescendre pour construire le jeu, ce qui nous fait perdre en efficacité devant. Il se sacrifie toujours sur le terrain parce que c'est sa façon de jouer, et on l'adore pour ça, mais je pense ça pourrait aider MU qu'il accepte d'être aligné au milieu de terrain à côté de Carrick ou Fletcher


Il est quand même fait pour jouer plus haut Rooney, il peut jouer partout mais son vrai poste ça reste une sorte de 9 et demi. MU a acheté Fellaini et Kagawa, ça devrait suffire pour aider Carrick et Fletcher non?
Perso ce qui m'a toujours sidéré c'est ses TRANSVERSALES. Quelle précision... c'est affolant. J'dois pas l'en avoir vu rater beaucoup...
Message posté par badaboum


Il est quand même fait pour jouer plus haut Rooney, il peut jouer partout mais son vrai poste ça reste une sorte de 9 et demi. MU a acheté Fellaini et Kagawa, ça devrait suffire pour aider Carrick et Fletcher non?


Justement non ça ne suffit pas. Fellaini est blessé et n'a toujours rien montré à MU, tandis que Kagawa est incapable de dicter le jeu depuis une position plus reculée, ce que Rooney sait faire

C'est peut-être pas sa meilleure position, mais s'il se sacrifiait vraiment complètement pour le collectif il accepterait d'y être placé ;)
Spikelee92 Niveau : CFA2
C'est le joueur de première que je reve de voir au barça!
Wayne est un joueur hyper complet, le voir défendre et attaquer avec la même efficacité c'est magique.
Il a joué avec Ronaldo, Ruud, Tevez,Saha,Berbatov, et aujourd'hui Rvp et il a toujours été au top et puis merde ses transversales me font bander
Doctor_Rock Niveau : DHR
Juste une rectification, en 2008 c'est le doublé Champions League-Premier League, et non C1-League Cup.
Note : 2
très bel article. Tout est idt un talent hors norme au service du collectif.

Son retourné dans le derby, ça restera gravé dans ma mémoire.
Message posté par Belgium2014
Perso ce qui m'a toujours sidéré c'est ses TRANSVERSALES. Quelle précision... c'est affolant. J'dois pas l'en avoir vu rater beaucoup...



En même temps quand t'as eu Scholes comme professeur on comprend mieux ^^
Merci pour ce magnifique article. Rooner FTW !
sir paul scholes Niveau : District
L'article est tellement dithyrambique qu'il en devient ridicule.
Il se sacrifie sans rien dire ? J'ai déjà beaucoup de mal à voir le sacrifice du fait de jouer à un poste qui lui convient mieux et il a quand même voulu partir deux fois. Une fois pour être dans les trois-quatre joueurs les mieux payé du monde et une fois pour jouer plus haut, comprenez le il avait fait cinq matchs dans la saison comme milieu ! Ca casse bien l'image du joueur qui ne joue que pour le football et c'est dommage de ne pas en parler.
Cette année c'est bien mieux mais il faudrait aussi parler de son niveau de jeu des saisons 2011/2012 et 2012/2013 très décevant.
Et il n'a pas une technique latine, il est loin d'être médiocre techniquement mais il n'est pas spécialement fin. Oui on a déjà vu un joueur combinant la hargne britannique et réellement la finesse technique latine et il s'appelle Paul Scholes. Et lui, réellement, ne jouait pas dans le but de plaire, ne s'est réellement jamais plain et faisait bien moins parler de lui que Rooney.
Si le but de l'article est de mettre en valeur un joueur dont on parle peu alors il s'est bien trompé de cible.
Peter North Niveau : DHR
Un artiste ! Il est bien trop grand pour une futilité comme le ballon d'or. Il a tout gagner, y compris et surtout le respect des vrais amateurs de football.. Et ca, ca n'a pas de prix
Hier à 09:20 Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 il y a 46 minutes Hazard, mécanicien d'un jour 1
Hier à 21:52 Mkhitaryan pour le 2-0 Hier à 21:16 Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:18 Correa maintenu sur le banc de Nancy 8 Hier à 14:11 23 000 euros d'amende pour Depay 4 Hier à 13:38 Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19
mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 34 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 9 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 3 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 10 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3 samedi 6 mai Quand Dani Alves ouvre une bière 16 samedi 6 mai La Tchéquie lance un championnat de foot-billard 7 samedi 6 mai La France flingue les Féroé 6 samedi 6 mai Boca - River, c'est chaud, même au city stade 5 vendredi 5 mai L'AC Pisa relégué avec la meilleure défense 18 vendredi 5 mai Et si on s'écoutait le dernier gros son de Jesé ? 24 vendredi 5 mai Djorkaeff bientôt à la LFP ? 16 vendredi 5 mai Ligue 1 : Les dates de barrages connues 10 vendredi 5 mai Un entraîneur de Ligue 1 ministre de Marine Le Pen ? 99 vendredi 5 mai Renato Sanches en prêt, Monaco et Marseille à l'affût 37 vendredi 5 mai 327€ à gagner avec Monaco & Hull City jeudi 4 mai Le coup franc génial de Rashford pour ouvrir le score 9