1. // Premier League – Manchester Utd/Liverpool (2-1)

Rooney s'offre le derby

Manchester United a forcé la décision en début de seconde période, par un doublé de Rooney. Buteur, Suarez est sorti vivant d’Old Trafford, alors qu’Evra s’est fait un kif avec son public.

Modififié
0 26
Manchester United – Liverpool : 2-1

Buteurs : Rooney (47’, 50’) pour les Red Devils ; Suarez (80’) pour les Reds

Les esprits sont déjà spécialement tendus pour ce choc entre plus féroces ennemis. L’idée de revoir Suarez, seul en pointe (le canasson Carroll sur le banc), face à son meilleur ami de couleur Patrice Evra, ne donne qu’encore plus de piment à l’affiche. Ajoutez à cela la présence toujours incroyable au sifflet du bedonnant Phil Dowd, et vous obtenez un Man U / Liverpool explosif. Dès le protocole de serrage de pinces, Suarez ne calcule pas Evra qui rattrape l’Uruguayen par le bras, tout en se plaignant au proviseur Dowd. Les deux belliqueux n’avaient visiblement pas la même idée de « tourner la page » . Le livre reste ouvert. Le nouveau chapitre s’écrit à peine le coup d’envoi donné. Un ballon qui traîne dans l’entrejeu est chassé par Suarez et… Evra, les deux lancés à pleine vitesse. Ferdinand s’immiscera in-extremis entre les deux et prendra un énorme carton de Pat’. Soleil, réception capillaire façon break-dance. 2 minutes chronos. Les deux minutes suivantes, les deux portiers ont déjà été sollicités. Le début est dense, très dense, limite à l’avantage des Reds. Manchester ne reprendra réellement le dessus qu’après le premier quart d’heure, avec la ferme et première intention de ne pas perdre la balle, quitte à repartir de très loin.

Parce qu’il faut bien le dire, il faut quand même se la coltiner cette défense de Liverpool. Danny Welbeck, chaud comme la braise, arrive particulièrement à tirer son épingle du jeu, en multipliant les feintes de corps et les crochets, en pleine course. Valencia s’occupe quant à lui à mettre quelques courants d’air à José Enrique. Du côté des Reds, on reste tout de même solide, alors que Glen Johnson, par deux fois, est le seul à inquiéter sérieusement De Gea (débordement à droite, on repique, on frappe). Rafael, jaloux, s’y tentera aussi, histoire de vraiment mettre mal José Enrique. Les débats sont plutôt équilibrés, avec les encouragements du conseil de classe pour Man United, qui gratifiera l’audience d’une fulgurance collective trans-générationnelle (Welbeck, Rooney, Giggs et Scholes) ponctué d’une tête du vieux rouquin sur les poings de De Gea. Suarez, que le public d’Old Trafford était presque en train d’oublier, jettera, en se dirigeant vers le tunnel des vestiaires, de l’huile sur le feu. On n’envoie pas un missile sur les premiers rangs des tribunes pour rien.

Evra ovationné

Physionomie complètement différente au retour des vestiaires. Les Red Devils partent illico à l’abordage. Sur le premier corner, Rooney au deuxième poteau, d’une volée en pivot, ouvre déjà le score (47’). Et remet la pression dans la foulée. Valencia gratte une balle dans les trente derniers mètres et sert Rooney qui glisse le ballon entre les jambes de Reina. 2-0 (50’). Kenny Dalglish grimace et fait son coaching. Downing, invisible si ce n’est pour un carton jaune, laisse son poste à Bellamy. Spearing rejoint le banc aussi pour permettre à Carroll d’accompagner Suarez devant. Le plan ne fonctionne pas plus. Old Trafford se régale en applaudissant Evra à chaque fois qu’il touche une balle, en applaudissant aussi les quelques séquences de passes à dix des leurs. Et il faut être honnête, Liverpool passera une bonne partie de la fin de rencontre à courir derrière les passes adverses, en misant tous ses jetons sur les coups de pied arrêtés.

Les hommes de Dalglish réduiront d’ailleurs le score sur cet exercice. Un coup-franc d’Adam, entré en jeu à la place de Kuyt, est pour la première fois du match mal jugé par Evans, trop court. Le ballon rebondit sur un Ferdinand surpris et… Suarez, parce que ça ne pouvait être que lui, ramasse la miette pour tromper De Gea (80’). On n’assistera pas pour autant au siège du but de United, même si De Gea ressort la parade élastique, comme à Stamford Bridge, sur une ogive de Johnson dans le temps additionnel. Le match se finira surtout comme il avait commencé, par un happening d’Evra devant Suarez. Le Français fait son tour d’honneur, en frappant son cœur et le blason de son maillot, comme un Paul-Henri Mathieu. Il s’arrêtera près du tunnel, à deux mètres de Suarez, qui n’a pas bronché, à l’inverse des autres Scousers, le skin Skrtel en tête. Esbroufe. Ce qu’il faut avant toute retenir de cette longue histoire franco-uruguayenne, c’est que Suarez et Evra ont quand même un sacré beau melon.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ca va dézinguer Evra, et ca va oublier que pendant une grande partie du match, Liverpool était simplement pas au niveau, y'a rien a faire.
Suarez a eu l'intelligence (?) de ne pas réagir aux célébrations d'Evra, ca au moins, il faut lui accorder. Sinon, c'est juste pas un tres bon joueur.
Quel Plaisir ce match, même s'il n y avait pas trop de spectacle coté Foot, c’était très intense, et je doit dire que je suis Ravi du résultat, décidasse a Suarez le Lapin Raciste.
waynerooney Niveau : CFA
La hiérarchie est respectée. Sinon juste lol Suarez qui veut pas serrer la main d'Evra alors que c'est lui qui l'a insulté à l'origine. Faut assumer à un moment donné.
waynerooney Niveau : CFA
Par contre ce José Enrique qu'est ce qu'il est mauvais! Et totalement d'accord avec l'auteur sur la dernière phrase.
"Sinon juste lol Suarez qui veut pas serrer la main d'Evra alors que c'est lui qui l'a insulté à l'origine. Faut assumer à un moment donné. "
Entierement d'accord.
Y'a quoi à assumer? De passer pour un raciste alors que tu l'es pas? Je comprends que de par là il ne lui a pas sérré la main , maintenant il aurait du le faire


Pour josé Enrique il a fait un début de saison génial ou il était très très bon sur son coté autant ça fait quelque match qu'il est vraiment en dessous et c'étais pareil aujourd'hui .

Par contre le petit welbeck il va faire très très mal lui!
dans la foulée il y a ferdinand qui refuse de serrer la main de suarez , et ça c'est cadeau !
Petit match, petit Liverpool, Giggs a cinq ans de trop, Gerrard 5kg en trop, Scholes est éternel, Suarez est un idiot, Evra manque de cojones, Rooney est un fuoriclasse et Stephane Guy est infernal.

Sinon, qu'arrive t'il a Kuyt ?
Chrismackers Niveau : District
Liverpool un vrai club de bâtard, aucune classe, ils n'ont ce qu'ils méritent.
BIS:
Mais on a tous compris que SoFoot était devenu un torchon pour brosser les masses dans le sens du poil.

Tout le monde sait qu'Evra est un menteur, qu'il n'y a aucune preuve sur cette affaire et que tout reposait donc sur la bonne foi d'un mythomane. Mais comme il est de bon ton de ne pas faire de vague quand une minorité est à l'accusation, on leur donne ce qu'ils veulent. Et SoFoot, en gaucho bien pensant qu'ils sont devenus, ne déroge pas à la règle.

Dites-moi, ca vous frustre au point de ne pas parler des deux bagarres causées par Evra à la mi-temps et au coup de sifflet final? Et les fautes à répétition qui n'avait pour but que de blesser Suarez (Ferdinand notemment), on en parle?

Bande de vendus
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Certains pourraient-ils éviter de manier l'insulte facile, de caniveau [digne d'un forum de l'Equipe, par exemple] ?
C'est gonflant. D'autant que notre langue est suffisamment riche, je crois, pour affirmer un point de vue divergeant ou des détestations. Sans se vautrer dans des propos haineux.
Chrismackers Niveau : District
C'est comme ça quand tu soutiens un sale type.

De toute façon je préfère Everton
chrismacker tu es un petit français de province, arrête d'essayer de t'acheter une conscience britannique.
appiahlaappiah Niveau : District
Et Suarez il peut pas se contrôler tu vas me dire?
Juste avant quand il tire le ballon en force en dehors des limites du terrain sans aucune raison et plus tard ds le match en 2ème mi temps quand il est agressifdevant evra et tire une nouvelle fois ds le ballon avec rage en dehors des limites du terrain.
Il est clairement pas bien ds sa peau ou sa tête ou les deux le suarez, il avait qu'à s"expliquer un minimum sur l'affaire on l'a pas entendu, il cautionne dc la punition qu'on lui a infligé et ce qu'il est
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Euh, il ne me semble pas avoir soutenu Suarez.
Je t'invite à relire dare-dare mes commentaires.
Lorsque tu as affaire à deux abrutis, aussi talentueux soient-ils, tu les renvoies dos à dos. C'est mon point de vue.
Tu supportes Everton ?
Libre à toi.
Chrismackers Niveau : District
M A S H C'est quoi ton problème sois pas frustré. Je dis ce que je pense c'est tout. Espèce de Suarez va
Drôle, "espèce de Suarez", ça fait pas du tout cour de récré en plus. Tu as tout au plus 15 ans, ne prétends pas le contraire: qu'est-ce que tu connais du monde, de la discrimination, et du football puisqu'on en parle.
Chrismackers Niveau : District
Je le soutiens pas je dis juste qui les pas racistes, c juste un petit con j'en connais plein.
Chrismackers Niveau : District
Juste pour dire que tu es comme celui que tu soutient.
waynerooney Niveau : CFA
M-A-S-H rage pas de la défaite United était tout simplement meilleur ;) quant à l'affaire Suarez il a été reconnu coupable et condamné pour ça, et les instances qui l'ont condamné étaient je pense plus compétentes que toi pour connaître la vérité dans cette affaire. il a purgé sa suspension, on en parle plus. Et les insultes sur les provinciaux, c'est à la mode ou quoi? J'ai rarement vu aussi pathétique comme attaque.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 26