En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Groupe A
  4. // Manchester United/Leverkusen (4-2)

Rooney, le rouge lui va si bien

Première sortie en Ligue des champions réussie pour David Moyes. Mieux, le coach écossais tient peut-être son match référence dans le contenu offensif. Une bonne nouvelle avant le derby de ce week-end ?

Modififié
Manchester United - Bayer Leverkusen : 4-2
Buts : Rooney (22e et 70e), Van Persie (59e) et Valencia (79e) pour MU. Rolfes (54e) et Toprak (88e) pour Leverkusen.

Après quelques années de chance inconsidérée au tirage au sort des poules de C1 – ce qui ne l’a pas empêché de se faire sortir dès ce stade en 2011-2012 - Manchester United a cette saison hérité d’une vraie poule. C'est-à-dire sans équipes bulgare, roumaine ou suisse. Des seconds couteaux, certes, mais de vrais adversaires coriaces, susceptibles de mettre à mal son statut de tête de série : Leverkusen, la Real Sociedad et Donetsk. Autant dire que face aux Allemands et à la maison, il ne fallait pas s’amuser à démarrer la campagne européenne en mode diesel, et ce, même si dimanche, les coéquipiers de Vidić se rendent chez leur voisin de City pour un derby déjà importantissime. Pour ce premier rendez-vous européen au Théâtre de Rêve face au récent troisième de Bundesliga, une interrogation subsistait avant le coup d’envoi. De quel côté allait pencher l’expérience ? Facile au regard du CV des Mancuniens – Giggs compte a lui seul une trentaine de matchs européens supplémentaires à l’ensemble des joueurs allemands –, sauf que la balance penche clairement du côté de Samy Hyypia du côté des entraîneurs.

Une Thierry Henry inversée

Car ce sont bien les ouailles du Finlandais qui ont failli jouer un sale tour aux Red Devils et laisser à leurs hôtes du jour le rôle de l’équipe qui se fait punir bêtement. Dominés pendant une mi-temps, ils ont égalisé sur leur première véritable tentative, une minute après que Wayne Rooney eut manqué l’immanquable inexplicablement. Leno avec les fesses dans le gazon après son crochet, Shrek avait deux solutions : servir RvP ou marquer tranquillement dans le but vide. Il a préféré tirer à côté. Heureusement pour lui qu’il avait déjà réussi son match. Dans tous les bons coups, l’Anglais a validé la domination des siens à la 22e d’une reprise du droit, bien aidé il est vrai par un Valencia en position de hors-jeu passif, mais masquant le portier visiteur. Puis il s’est racheté en offrant le but du break aux siens à 20 minutes du coup de sifflet final d’une Thierry Henry inversée : un plat du pied fermé, la mire réglée sur le premier poteau. Enfin, en couronnant une prestation de haut vol et en y ajoutant une passe décisive pour Valencia sur un contre éclair. Un quatrième pion pas si anecdotique que ça, puisque Toprak est venu noircir le tableau en fin de match sur une sortie Casper de De Gea.

Le ménage dans les airs

Entre-temps, déjà énervé par un carton jaune et par le manque de rigueur (ou d’altruisme) de son compère d’attaque, Robin van Persie a choisi de se faire justice lui-même en redonnant l’avantage aux locaux d’une incroyable reprise acrobatique, du mauvais pied. Au final, on retiendra que les Mancuniens ont réussi leur entrée en matière et qu’ils ont peut-être vraiment lancé leur saison, au cours d’un match qui a donné l’occasion de reprendre des nouvelles de Kagawa, porté disparu depuis le Community Shield, et de s’apercevoir que Chris Smalling est aussi maladroit avec ses pieds que précieux pour faire le ménage dans les airs. Et que Michael Carrick devrait se sentir moins seul dans l’entrejeu du champion d’Angleterre. Applaudi par Old Trafford à la moindre intervention, intelligent dans le jeu et costaud dans les duels, Fellaini semble déjà chez lui. Et ce maillot rouge lui va à ravir.

Par Marc Hervez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38