Rooney, le dernier sourire

C'est son dernier défi. Lui ne court plus que pour les records. En inscrivant dimanche à Anfield son 242e but avec Manchester United, Wayne Rooney a écrit une nouvelle ligne sur son CV, devenant le meilleur buteur de l'histoire de son club depuis le début de l'ère Premier League. Il n'est plus qu'à sept buts de Sir Bobby Charlton. Juste à côté des légendes.

Modififié
2k 18
Le bout du pied de Freddie Ljungberg et la réponse, quatorze minutes plus tard, de Tomasz Radzinski. C'est un match comme les autres. Goodison Park s'est paré du bleu vif de l'Everton Football Club. Arsenal est leader et vient ce jour-là en démonstration devant 30 000 personnes. Les hommes d'Arsène Wenger n'ont plus perdu depuis le 18 décembre 2001 et une défaite contre Newcastle (1-3). On se dirige vers un match nul anecdotique. Wenger tient son point alors qu'il range les siens au fond de ses poches. Nous sommes le 19 octobre 2002, il y a treize ans, deux mois et 29 jours. Arrivé pour sortir Everton du marasme quelques mois plus tôt, David Moyes, l'ancien entraîneur de Preston North End, se dirige alors vers son banc et appelle l'un des enfants de Liverpool. Il reste à peine plus d'une dizaine de minutes à jouer. La veste tombe et laisse apparaître le numéro 18 accompagné de six lettres distinctes. Le gamin n'a que seize ans. Il en aura dix-sept cinq jours plus tard. Il s'appelle Wayne et ne jure que par le football. Plus encore, il pue le football. Il n'est encore personne ou pas encore. Jusqu'à la quatre-vingt-dixième minute de la rencontre. Jusqu'à ce que le jeune Wayne contrôle le ballon et se retourne, qu'il lève une fois la tête avant de faire se lever Goodison Park. Par la pureté d'un geste de buteur : une frappe dans une lucarne.

Et Ferguson s'inclina


Wayne Rooney n'avait alors que le simple statut de prodige. Shrek pour certains, Wazza pour d'autres. La naissance à Goodison Park est loin, très loin derrière les 258 buts qu'il a inscrits depuis. Il a quitté le bleu d'Everton pour le rouge de United. Celui de Manchester. Une histoire débutée en août 2004 dans ce qui reste encore à ce jour comme la plus grande effervescence depuis Michael Owen. On parle de 83 kilos qui portent à eux seuls 358 matchs de Premier League, cinquante de coupes et 91 sorties européennes. On parle surtout de 191 buts en Premier League. Un seul homme a fait encore plus beau, encore plus fort, Alan Shearer et ses 260 réalisations. Sauf que Wayne Rooney, c'est aussi des records : onze saisons consécutives avec plus de dix buts depuis 2004, meilleur buteur de l'histoire de l'Angleterre (51 buts) ou encore, le meilleur buteur en Premier League sous un seul et même maillot devant Thierry Henry (176 buts). Dimanche, Rooney a inscrit cette dernière ligne à sa table des records. L'enfant de Croxteth l'a fait devant ceux qu'il déteste le plus et là où il aime le plus briller. À Anfield, face à Liverpool, comme le 15 janvier 2005. À l'époque, Sir Alex Ferguson était au bord de la pelouse. Cette fois, l'Écossais était encore là, en tribunes. Aux côtés de Sir Bobby Charlton.


Un but pour l'histoire. Celle d'un club. Une légende qui tient parfois à un détail. Car il y a quelques années, Wayne Rooney aurait pu trahir sa belle. Il aurait pu quitter Manchester United pour Manchester City, faire briller l'Etihad Stadium et devenir un autre symbole. C'était en octobre 2010, refusant de prolonger son contrat - officiellement pour remettre en cause « la faculté de United à attirer des joueurs de classe mondiale » – pour obtenir une revalorisation salariale démentielle. Il aurait également pu ne jamais mettre les pieds à Carrington si Everton avait accepté à l'époque l'offre de 20 millions de livres transmise par les dirigeants de Newcastle United. Son histoire d'amour avec Manchester United tient un peu de la démesure dans un club où Ferguson s'était toujours attaché à ne pas faire dépasser une tête plus haut que l'institution. Wayne aime l'argent et ses services valent de l'or. Dans son dernier livre, Sir Alex Ferguson expliquera sa colère au moment d'apprendre que Rooney était payé deux fois le salaire de l'entraîneur. Mais sans lui, Manchester United ne serait peut-être pas là où il en est aujourd'hui.

Un brassard et de la haine


Car en douze ans, Wayne Rooney a tout connu à United. La liesse avec cinq titres de champion, une Ligue des champions et plusieurs distinctions personnelles. Le génie aussi avec une première titularisation face à Fenerbahçe, à Old Trafford le 28 septembre 2004, ponctuée par un triplé et une passe décisive. La colère aussi dans un club qui vit aujourd'hui dans l'ombre de son passé, mais également sur ce titre perdu à la dernière seconde en 2012. Mais au fond, Rooney a toujours gardé cette guerre interne pour la victoire, cette haine de la défaite, au point de devenir capitaine de Manchester United. C'est là son dernier objectif : laisser une dernière trace, indélébile, et effacer le record de buts pour le club de Sir Bobby Charlton. Ce que Charlton a fait à 249 reprises en 758 apparitions, Rooney devrait le faire en moins de 600, lui qui n'est plus qu'à sept buts de la légende. L'international anglais aime Manchester. Manchester aime Rooney. C'est le destin des légendes, même si lui n'est pas né ici, à l'inverse de Giggs ou de Scholes.


Cette force, Wayne Rooney l'a puisée dans sa capacité à briller dans les moments où il se sait attendu. Dimanche, à Anfield, le numéro 10 a donné la victoire aux siens dans le plus grand sommet du football anglais. En d'autres jours merveilleux, il l'a fait face à Manchester City avec des gestes proches de la grâce. Il a aussi marqué contre Arsenal, un triplé notamment en août 2011 (8-2), et souvent en Europe, où il est encore à ce jour le joueur anglais le plus prolifique de l'histoire. Alors oui, on aime Wayne Rooney. Beaucoup. Parfois, on peut aussi le détester. Car il agace par sa propension à discuter chaque décision arbitrale. Car il n'est pas le gendre idéal. Car il est plus Gascoigne que Beckham. Car aussi, il n'a plus 25 ans et on ne sait plus trop comment l'installer sur le terrain. Mais plus que jamais il brille par l'instant. La grâce de l'instant. En short et en crampons. À Old Trafford ou ailleurs, il est une partie de l'histoire du football moderne. On ne le voit plus comme avant, mais il est pourtant là. Sur un ballon qui ressort, une faille qui s'ouvre dans la course aux records. Comme le dernier vestige du Manchester United qui riait. Et il ouvre, encore, ses bras face à son peuple. Et il tombe, encore, à la renverse, sur la pelouse. Le sourire, toujours.


Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Tu n'es "l'infernal Wayne Rooney" (elle est pour toi celle là Mr. Guy) mais tu es et restera une légende de Manchester United !

PS : Si tu pouvais filer quelques coups de pieds à LvG de ma part.
Je le croyais perdu parmis les legendes a l'aube de leur crepuscule. Wayne tacle le crepuscule par derriere et lui rappelle quel joueur merveilleux il est.

Ne pas enflammer mais j'aimerais que ce sursaut continue et qu'il fasse fermer des bouches amnesiques.

I saw my mate the other day,
He said to me he saw the white Pele,
So I asked, who is he?
He goes by the name of Wayne Rooney. Wayne Rooney.
prtcl2x89 Niveau : CFA2
Wayne Rooney est mon Dieu, Old Trafford mon paradis Manchester United ma religion ! un hommage très fort pour ce joueur excellent, puisse-t-il ramener la raison à cette équipe en perte de vitesse sous l'égide de coaches moyens.

UNITED ! UNITED !
Un bel hommage, pour un fantastique joueur
ruudvannistelrooy Niveau : DHR
Il marque quelques buts en ce début 2016, c'est une bonne chose, mais ça ne cache pas son faible rendement sur la saison. On s'enflamme un peu trop. J'espère que ce n'est pas juste un dernier sursaut d'ailleurs.
coeur avec les doigts Maxime Brigand !
Et ce retourné contre City en 2012...
Message posté par oli2a
Je le croyais perdu parmis les legendes a l'aube de leur crepuscule. Wayne tacle le crepuscule par derriere et lui rappelle quel joueur merveilleux il est.

Ne pas enflammer mais j'aimerais que ce sursaut continue et qu'il fasse fermer des bouches amnesiques.

I saw my mate the other day,
He said to me he saw the white Pele,
So I asked, who is he?
He goes by the name of Wayne Rooney. Wayne Rooney.


Joli mec ! :)
Note : 1
Message posté par ruudvannistelrooy
Il marque quelques buts en ce début 2016, c'est une bonne chose, mais ça ne cache pas son faible rendement sur la saison. On s'enflamme un peu trop. J'espère que ce n'est pas juste un dernier sursaut d'ailleurs.


Son retour en forme (relatif, ça fait deux matches) coïncide avec la décision de LvG, avec deux ans de retard, d'aligner uniquement des flèches à ses côtés (Lingard, Martial etc) et de leur demander de multiplier les courses verticales. Rooney a toujours brillé lorsqu'il avait des propositions dans son dos (lorsqu'il joue dos au but), et a continué d'être décisif en sélection parce que ce que LvG a mis dix-huit longs mois à comprendre, Roy Hodgson l'avait senti avant. Larchuma.
On t'aime Wayne !! ❤️
Coeur avec les doigts, flèche avec la bite !!
US Pantoufle Niveau : District
J'ai toujours adoré ce joueur : hyper complet, combatif et une bonne gueule qui laisse des souvenirs ! Un des meilleurs attaquant des dernières années pour moi !

Et on oubliera jamais que ton rôle de chômeur/barbu dans sa caravane t'allais à merveille !
très bon article.
Rooney est un super joueur, fidèle à son club
j'emprunde l'adjectif à Stefan Guy pour qualifier à quel point Wayne est INFERNAL ... Une LEGENDE
Stéphane Guy à du chialer d'émotion en lisant cette article!
Dommage qu'après avoir marqué son but, il aille faire sa glissade à droite et pas à gauche du but, devant le carré des supporteurs de MU. Mauvais esprit je trouve.
paul scholes Niveau : District
"même si lui n'est pas né ici, à l'inverse de Giggs ou de Scholes. "

Je vais pas pinailler pour le divin Roux, mais Giggs n'est pas née "ici" en parlant de Manchester. Il est même passé par le centre de formation de City (certes pas longtemps).

Par contre Gary Neville aurait déjà été plus exact, lui l’éternel oublié ;)
Hier à 12:23 Les idées farfelues de la LFP 42
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:54 Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 24 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 4 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée
lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 30 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 11 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 64 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 13 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 13 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 87 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11 vendredi 7 avril Deulofeu va revenir au Barça ? 24 vendredi 7 avril Transplantation rénale pour Andy Cole 10 vendredi 7 avril Le but acrobatique de Sport Recife 2 vendredi 7 avril Aux Pays-Bas, un père donne le biberon en tribunes 12 vendredi 7 avril Un but chanceux en première division hollandaise 3 vendredi 7 avril Le match du Shakhtar annulé à cause de l'état du terrain 7 vendredi 7 avril Au Brésil, des prix à la place des numéros de maillots 7 jeudi 6 avril 327€ à gagner avec Bordeaux & Atalanta 3 jeudi 6 avril L'agent de Griezmann annonce cinq clubs intéressés, le PSG n'en fait pas partie 38 jeudi 6 avril Lingard prend son pactole chez les Red Devils 20 jeudi 6 avril Un supporter de Lens porte plainte contre Joseph-Monrose 39 jeudi 6 avril Virgin va rembourser les supporters visiteurs 6 jeudi 6 avril La petite révolution du congrès d'Helsinki 6 jeudi 6 avril Un club écossais à la rescousse du sport féminin 2 jeudi 6 avril Les Tigres de Gignac en finale de la Ligue des champions 10 mercredi 5 avril Higuaín s'en prend à De Laurentiis 5 mercredi 5 avril Le bonbon de Suárez 4 mercredi 5 avril D1 écossaise : le raté monumental de Miles Storey 10 mercredi 5 avril Charlie Adam glisse en tirant le corner 9 mercredi 5 avril Jermain Defoe dansera-t-il avec les stars ? 3 mercredi 5 avril L'entraîneur d'Avranches ironise sur Twitter 10 mercredi 5 avril Des ultras suédois se pointent au stade en niqab 114 mercredi 5 avril 211€ à gagner avec Real Madrid & Lyon 2 mercredi 5 avril Soumaoro sur la touche jusqu'à la fin de la saison 3 mercredi 5 avril City prépare un grand ménage dès cet été 35 mercredi 5 avril La nouvelle vidéo gênante d'Évra et son panda 9 mardi 4 avril Tromsdalen joue avec un mur de neige autour du terrain 3 mardi 4 avril Giulio Donati s'arrose dans le short 6 mardi 4 avril Le beau tifo de Djurgårdens 6 mardi 4 avril Un match interrompu à cause d'un chien 6 mardi 4 avril D5 belge : il marque du milieu de terrain 3 mardi 4 avril Palace trolle Chelsea avec Peppa Pig 11
2k 18