1. // Le classement des joueurs frisson de la saison
  2. // Épisode 22

Rooney efface Robbie Fowler des tablettes

Nouvelle rubrique sur Sofoot.com, un top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, mais aussi juste à côté. Parce que les classements dominés par Messi et Ronaldo, ça va un moment. Même s'ils ne sont jamais bien loin.

3 9

Les lauréats de la semaine


  • Ils gagnent 5 points cette semaine


    Giannelli Imbula (Marseille) : Dans le sommet du championnat de France, il s'est amusé, envoyant dès que possible des râteaux, s'amusant du pressing de Lacazette dans sa propre surface. Et à la fin, dans l'échauffourée, il n'a pas eu peur d'aller prendre des Lyonnais à la gorge. Jaune et suspension contre le PSG ? Pas grave, il fallait se faire respecter. 3 points + 2 points.

    Wayne Rooney (Manchester United) : Il marque en éliminant 4 joueurs de Tottenham, puis Lloris d'un tir placé. Et il le célèbre en imitant un combat de boxe, puis en tombant KO, histoire de se moquer de la vidéo sortie dans la semaine par le Sun. Robbie Fowler et sa réponse en sniffant la ligne peut mourir tranquille. 3 points + 2 points.

  • Il gagne 4 points cette semaine


    Zlatan Ibrahimović (Paris Saint-Germain) : Un but où il allie puissance et finesse puisqu'en balançant Ilori, il trouve le moyen de passer sa jambe dans un trou de souris pour tromper Carrasso. Puis une punchline. Pas besoin de la remettre, vous allez en bouffer, sous toutes ses formes, pendant au moins trois mois. 3 points + 1 point

  • Ils gagnent 3 points cette semaine


    Lionel Messi (Barcelone) : Un doublé. Mais surtout une jolie percée, où il donne gentiment la balle à Neymar alors que, parti comme ça, il pouvait très bien finir. 3 points.





    Shinji Kagawa (Borussia Dortmund) : Joli trick du Japonais contre Cologne avec un contrôle glue sur un dégagement de sa défense suivi d'une rotation éclair et d'une ouverture parfaite pour son attaquant en profondeur. 3 points.
    Álvaro Morata (Juventus) : Le but de la victoire pour l'Espagnol qui vaut son pesant de cacahuètes pour le premier contrôle et la protection de balle velours. 3 points.



    Thomas Müller (Bayern Munich) : Trouver la lucarne d'un enroulé en une seconde, il faut le faire. 3 points.



    Klaas-Jan Huntelaar (Schalke 04) : Après son énorme prestation sur le terrain du Real il enchaîne en championnat contre le Hertha avec une talonnade dans la course qui se transforme en passe décisive. 3 points.
    Yannick Bolasie (Crystal Palace) : Encore un match à enchaîner les aller-retour à toute vitesse dans son couloir gauche. Et à finir en frappant fort devant le but. Ça a fait les deux premières réalisations de son équipe. 3 points.
    Grégoire Defrel (Cesena) : Un but plein de sang-froid du jeune Français contre l'Inter. Un petit lob astucieux, sans pression. 3 points.


    Le classement frisson, 21e journée


    1. Pogba (Juventus) : 22 points.
    2. Ibrahimović (PSG) : 21 points.
    3. Ntep (Rennes) : 19 points.
    4. Ronaldo (Real Madrid), Robben (Bayern), De Bruyne (Wolfsburg) : 16 points.
    7. Agüero (Man City) : 15 points.
    8. Messi (Barcelone) : 13 points.
    9. Neymar (Barcelone), Bolasie (Crystal Palace) : 12 points.
    11. Fellaini (Man U), Beauvue (Guingamp), Welbeck (Arsenal) : 11 points.
    14. Suárez (Barcelone), Reus (Dortmund), Fekir (Lyon) : 10 points.
    17. Cazorla (Arsenal), Palmieri (Bastia), Sterling (Liverpool), Dybala (Palerme), Neuer (Bayern), Batshuayi (OM) : 9 points.
    23. Gervinho (Roma), Piatti (Valence) : 8 points.
    25. Pastore (Paris), Isco, Bale (Real Madrid), Ayoze Pérez (Newcastle), Lloris (Tottenham), Mané (Southampton), Thauvin (OM), Carlos Eduardo (Nice), Coutinho (Liverpool), Ribéry (Bayern), Felipe Anderson (Lazio), Kagawa (Dortmund), Defrel (Cesena) : 6 points.
    38. Hernanes (Inter Milan), Valencia (West Ham), Gradel (Saint-Étienne), Fàbregas (Chelsea), Sánchez (Arsenal), Totti (Roma), Ayew, Imbula (OM), Rooney (Man U) : 5 points.
    47. Lucas (PSG), Balotelli (Liverpool), Ahamada (Toulouse), Silva (Man City), Johnson (Sunderland), Terry (Chelsea), Mollo (Saint-Étienne) : 4 points.
    54. Vargas (QPR), Diamé (Hull), Halilović, Rakitić (Barcelone), Taïder, Zaza (Sassuolo), Gourcuff (Lyon), Ben-Atira (Hertha Berlin), Bauthéac (Nice), Ferreira Carrasco, Berbatov, Fabinho (Monaco), Ivanović, Willian, Diego Costa, Hazard, Zouma (Chelsea), Ménez (Milan AC), Abeid, Sissoko, Cabella (Newcastle), Brahimi, Martins Indi (Porto), Kroos, James (Real Madrid), Marchese (Genoa), Tévez, Matri, Pirlo, Morata (Juventus), Godín, Torres, Saul (Atlético), Rosický, Özil, Gabriel (Arsenal), Nkoulou, Payet (OM), Lamela, Kane (Tottenham), Diouf (Stoke), Guerreiro (Lorient), Krychowiak, Figueiras (Séville), Çalhanoğlu (Leverkusen), Peres (Torino), Ljajić, Verde (Roma), Choupo-Moting, Huntelaar (Schalke 04), Gabbiadini, Mertens (Naples), Mata, Falcao (Man United), Nasri, Bony (Man City), Hilton (Montpellier), Kovačić, Podolski (Inter Milan), Canales (Real Sociedad), André Gomes (Valence), Tabanou (Saint-Étienne), Amalfitano (West Ham), Khazri (Bordeaux), Caceido (Espanyol), Trejo (Toulouse), Dost (Wolfsburg), David Luiz (PSG), Lass (Grenade), Biglia (Lazio), Di Santo (Brême), Müller (Bayern) : 3 points.
    125. Yanga-Mbiwa (Roma), Thiago Silva (PSG), Ramos (Real Madrid), Mavinga (Reims), Mexès (Milan AC), Djordjevic (Lazio), Griezmann (Atlético), Aubameyang (Dortmund) : 2 points.
    133. Gignac, Romao (OM), Digard (Nice), Mascherano (Barça) : 1 point.
    137. Cavani (PSG) : -1 point.
    138. Giroud (Arsenal) : -2 points.

    Comment sont attribués les points ?


    - Une action dans le jeu : 3 points
    - Une action hors match : 2 points
    - Une déclaration : 1 point
    - Pénalité : selon appréciation du jury

    Voir le classement de la journée précédente

    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Oulah c'est ouf votre attaque contre Fowler, laissez tomber les gars impossible que sa célébration soit mieux. Et au "pire" ben il est loin de la célébration d'un Riise golfeur, ou encore d'un Gascoigne survolté! En tout cas c'est bien c'est un beau fait d'arme pour Rooney qui se fait au moins un peu remarquer, alors que son but suffisait largement.
    P'tit Filet Niveau : CFA
    La Canut', t'aurais pu foutre des points à Hugo pour son combo de la semaine :
    - déclaration dans la presse, à base de "Tottenham, ce grand club, cette grande équipe"
    - Puis dimanche arc-en-ciel : défense au bois, perf' dégueulasse, équipe à la ramasse... 3 pions dans la musette.
    Xavlemancunien Niveau : CFA
    Wazza à 3 buts d'Andy Cole, plus que 16 avant les 200 buts brodel, Shearer et ses 260 tremblent déjà
    ok le classement est totalement subjectif et plein de joueurs mériteraient d'y etre... mais je tiens à souligner la persevérance de Monsieur Jean Amel Kana Biyik (comme quoi les double prénoms, c lourd a porter):
    il se fait virer de rennes après avoir insulté les supporters à l'entrainement et là, il récidive a Toulouse... à la fin du match contre lens, il fait signe aux supporters de se taire (qui ont fait le déplacement jusqu'amiens, il faut le souligner) et leur lance son maillot... qu'ils s'empressent de lui rebalancer !!!
    Champion Va!!
    Les enroulées de Muller et Morata sont quasiment identiques, même position de frappe, même trajectoire, même classe (à part la célébration de Muller ^^).

    Benzema pour sa reprise de dingue mi aile de pigeon mi talonade aurait pas volé un petit point aussi.
    Rooney m'a vendu du rêve ce week-end.

    Ça faisait du bien de le voir seul en pointe s'amuser.

    Et cette célébration...
    Message posté par P'tit Filet
    La Canut', t'aurais pu foutre des points à Hugo pour son combo de la semaine :
    - déclaration dans la presse, à base de "Tottenham, ce grand club, cette grande équipe"
    - Puis dimanche arc-en-ciel : défense au bois, perf' dégueulasse, équipe à la ramasse... 3 pions dans la musette.


    Lloris a pas fait un match degueu, il y peut rien sur les trois buts.
    Mis à part Pogba, les principaux noms sont des attaquants ou des milieux offensifs, généralement assez enclins à marquer. C'est dommage... finalement, on se rapproche d'un classement ballon d'or dans lesquels des défenseurs, des millieux defs ou des gardiens seront rarement mise en avant. Pourtant, rien que sur le match OM-OL, les gardiens étaient en feu !
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    3 9