Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Rooney de plus en plus proche d'Everton

Modififié
Giggs était l'homme d'un club, Wayne est l'homme de deux clubs.

Depuis quelques mois, Rooney vit des moments plus difficiles : il n'a plus vraiment les faveurs de José Mourinho à United et s'assied très régulièrement sur le banc, ce qui met également en danger son poste en sélection.

L'Anglais était déjà cité en Chine à la fin du mois de février, et United était prêt à le laisser partir, mais le niveau du championnat chinois l'avait dissuadé de quitter la Premier League, estimant qu'il y avait encore sa place. L'autre raison qui l'avait encouragé à rester, c'est aussi sa volonté de faire partie de la sélection pour la Coupe du monde 2018.

Aujourd'hui, son départ en fin de saison est plus que probable, et la destination semble déjà définie. Wayne Rooney devrait a priori retourner dans son club d'enfance, Everton, qu'il avait quitté en 2004 pour rejoindre Manchester. En effet, bien que West Ham ait été cité parmi les prétendants, l'Independent, qui s’appuie sur des sources proches des deux clubs, affirme que le capitaine des Red Devils va très probablement revenir à ses premières amours.


Les dirigeants mancuniens seraient prêts à le laisser partir gratuitement et, selon le quotidien britannique, son attrait pour Everton pousserait même Rooney à accepter de diviser son salaire par deux pour évoluer chez les Toffees.

Bon, ça reste tout de même 150 000 livres par semaine, y a largement de quoi s'acheter un bon fish and chips. AL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Özil vers Fenerbahçe ?