En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Qualifications
  3. // Groupe E
  4. // Estonie/Angleterre

Rooney, casse-tête anglais

Longtemps, Wazza a figuré l'alpha et l'omega du football anglais. Mais depuis quelque temps, en équipe d'Angleterre, Wayne Rooney est devenu davantage un problème qu'une solution. Une tendance définitive ?

Modififié
Jeudi dernier, face à Saint-Marin, en transformant un bon vieux péno des familles, Wayne Rooney s'est encore un peu plus rapproché des meilleurs buteurs de tous les temps en équipe d'Angleterre, avec 42 pions. À deux encablures de la légende Jimmy Greaves, mais surtout à six seulement de Gary Lineker et sept petites unités de sir Bobby Charlton, le recordman absolu. Posé comme ça, c'est entendu, on parle là d'un monstre de l'histoire des Three Lions. Une forme de logique quand on se souvient de ses débuts en fanfare en sélection lors de l'Euro 2004. À l'époque, c'est un bulldozer un peu mafflu qui déboule et dévaste tout sur son passage, dans la lignée de son explosion avec Everton : « le plus grand talent  » vu par Arsène Wenger en Angleterre à l'époque. Mais voyez comme l'affaire est beaucoup plus ambiguë qu'il n'y paraît. Car au fond, depuis dix ans, quelle trace profonde a pour l'instant laissée Rooney sous la tunique de Sa Très Gracieuse Majesté ? C'est toute la complexité du sujet que l'on peut même trouver jusque dans les chiffres, puisque sur ses 42 buts internationaux, un seul a eu pour cadre la Coupe du monde, lui qui en a pourtant disputé trois éditions. Chacun aura compris le décalage entre la carrière de Wazza en club et ses performances réelles avec l'Angleterre. Mais après tout, le Red Devil n'a pas encore 29 ans et encore le temps de mettre les choses au point. Sauf qu'aujourd'hui, il n'est pas certain que l'avenir de la sélection aux trois lions passe par les crampons de l'homme aux 98 capes…

Le prototype du joueur hybride


Car depuis plusieurs mois, le cas Rooney alimente tous les débats outre-Manche. Pendant le dernier Mondial, plusieurs voix influentes des médias britanniques avaient appelé Roy Hodgson à se passer des services de son attaquant vedette. Rien que ça. La raison ? Son jeu poserait de sérieux problèmes d'équilibre au collectif, plus vraiment avant-centre et plus assez hargneux pour occuper un couloir (ce qu'il faisait à l'occasion à MU quand Cristiano Ronaldo sévissait sous la tunique rouge).

Bizarre, quand on y songe, vu que c'est précisément ce côté hybride qui faisait sa force, comme nous le confiait Franck Queudrue il y a deux ans. « Il y a parfois un délit de faciès parce qu'il a un côté gros bourrin anglais, mais on sous-estime souvent son sens tactique. Il sait parfaitement aller entre les lignes, prendre la profondeur ou décrocher très bas selon les configurations du match et de son équipe. Pour ma part, j'avais plus de mal en duel avec Ronaldo qui est meilleur dribbleur. Mais en fait, je pense que le Portugais est plus compliqué à prendre en un contre un, mais que collectivement, il est moins dur à gérer qu'un Rooney qui décroche, s'écarte, part dans votre dos, etc. Je pense que c'est la même gamme que Ronaldo ou Messi. Simplement, ce n'est pas la même famille. Eux, ce sont davantage des individualités dans un collectif. Rooney, lui, est plus un élément à part entière de ce collectif et celui-ci tourne nettement moins bien quand il n'est pas là, alors que je ne suis pas sûr que ce soit le cas pour Messi ou Ronaldo dans leurs équipes respectives. Du coup, j'ai tendance à penser que Rooney est aussi fondamental qu'eux pour son équipe, mais différemment, moins statistiquement. Et là où on voit qu'il est fort, c'est qu'il est aussi complémentaire avec un grand comme Berbatov ou avant Van Nistelrooy, d'un plus petit comme Chicharito ou Owen. Ça veut bien dire que son bagage et son intelligence sont phénoménaux. Tout ça me fait dire que sa meilleure position, c'est en neuf et demi quand il tourne librement autour d'un axial type. » Évidemment. Sauf que celui qui figurait un vrai traquenard pour l'adversaire est devenu casse-tête pour sa propre équipe.

Déjà usé à 28 ans ?


Car dans un 4-4-2, qui autoriserait une association de Rooney avec une autre pointe type Sturridge, Hodgson ne possède pas d'entrejeu suffisamment solide, faute d'un bon gros six à tout ratisser. Pas con, Rooney a flairé le piège en train de se refermer et a clairement évoqué un éventuel repositionnement, dans un entretien accordé au Sunday Times il y a trois semaines. « Je sais qu'il y aura des fois où je jouerai plus bas ou excentré, mais ça ne me pose pas de problème. J'estime que j'ai encore deux ou trois ans à passer sur le front de l'attaque. Je sais que j'ai la qualité pour jouer au milieu de terrain. Je l'ai déjà fait sans souci. Le moment viendra où je reculerai pour le bien de l'équipe et ça pourrait être cette semaine, dans deux ans, dans trois ans. C'est une décision qui revient au manager et je l'accepterai. »

Le hic, avec cette option pas totalement idiote, c'est que cette saison, l'affaire se corse sérieusement avec l'explosion de Raheem Sterling, sans même parler de l'avènement inéluctable de Ross Barkley, tous deux beaucoup plus percutants dans un rôle de meneur au sein du 4-2-3-1 privilégié par Hodgson au Brésil. Le sélectionneur avait bien tenté de décaler sa star à gauche lors du premier match de la Coupe du monde face à l'Italie (1-2), mais défensivement, le choix tourna au désastre avec un Leighton Baines livré à lui-même face à des Azzurri qui avaient bien repéré l'absence de replacement dans le couloir de Rooney. Plus suffisamment de sens du sacrifice pour ça, ou peut-être plus assez d'essence dans le moteur.

« Les ressources techniques pour compenser totalement ? »


C'est que l'ancien Evertonian est au plus haut niveau depuis quasi douze saisons, que le bonhomme ne s'est jamais ménagé dans les obscurs fights de Premier League et que, pourquoi ne pas le dire, son hygiène de vie n'a jamais été celle d'un Cristiano Ronaldo. Aujourd'hui, le constat est là : Rooney a perdu une bonne part de son explosivité alors qu'il n'a pas soufflé sa vingt-neuvième bougie. Avec une incidence évidente sur son rendement, comme le pressentait Omar da Fonseca avant même le déclin de l'Anglais. « Par rapport à la crème de la crème, Ibrahimović, Cristiano ou Messi, d'un point vue purement football, je le trouve un petit ton en dessous. Il est vraiment dans le registre de l'énergie, il s'exprime pleinement dans la puissance, les grandes courses, les longs déplacements, les décrochages où, là, il fait parler sa technique. Mais il a un léger déficit de talent dans les petits espaces, les duels balle au pied où son dribble est avant tout un dribble long pour faire la différence en puissance. Sa valeur se fait davantage sur son exceptionnel volume que sur le qualitatif pur et dur. Si j'osais, je dirais qu'il compense par son investissement incroyable un léger déficit qualificatif, encore une fois si l'on considère le haut du panier. Quand ce potentiel athlétique déclinera un peu, aura-t-il les ressources techniques pour compenser totalement ? » Nous y voilà, il est l'heure pour Rooney de se réinventer. Faute de quoi, Roy Hodgson devra prendre la plus difficile des décisions : se passer du plus grand talent produit par Albion depuis trente ans.

Par Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari ! il y a 40 minutes Le fou sosie de Marek Hamsik
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89
À lire ensuite
Sans Iker, c'est mieux ?