1. //
  2. // Schalke/Manchester
  3. // Notes

Rooney au rendez-vous

Rooney, Rooney et puis Rooney. Ah, et Neuer aussi... Voici le relevé de notes de cette première demi-finale aller entre Manchester et Schalke 04.

0 10
Schalke 04

Neuer 9 : Malgré deux buts encaissés, un bon gros neuf bien mérité. Deux gros arrêts d'entrée, sur un enroulé de Rooney puis une sèche de Park. Des relances à la main aussi puissantes que précises dans le camp adverse, à la Thomas Price. Un face à face gagné devant Chicharito, un autre devant Giggs. Des réflexes, des sauvetages. Sans lui, cette soirée aurait pu tourner au naufrage.

Matip 4 : A pris un ballon à Rooney. Pas mal. Sinon, bah il s'est fait balader tout le match.


Metzelder 3 : The Mask a passé son temps à faire ce qu'il pouvait, c'est à dire pas grand chose.


Sarpei 4 : Au courage et au tibia, il a passé son match à courir après Valencia. Crevé, il a laissé sa place à Sergio Escudero, auteur de la plus occasion de Schalke, pour ainsi dire. Moche...


Uchida 4 : Le Japonais a pas mal résisté sur son côté droit. Il a même plusieurs fois fait preuve d'un certain flair aux devants de Park, dans un duel aux allures de combat de Dragon Ball Z. Mais sans les supers pouvoirs.


Papadopoulos 4 : Chargé du marquage de Rooney, il a du aller chercher le rouquin un peu partout sur le terrain et a donc complétement dézoné de sa position axiale. C'est ce qui a principalement permis à Manchester de s'engouffrer aussi facilement dans la défense allemande. Plus méchant dans Tintin.

Jurado 5 : Si Schalke a quelque fois pu sortir la tête de la cuvette, c'est grâce à l'Espagnol, à sa justesse et à ses remontées de balle. Sorti pour Draxler, à ne pas confondre avec Clyde.


Baumjohann 2 : Ce qui est bien, quand un mec est sorti par son entraîneur à la 52è minute de jeu, c'est qu'on a pas besoin de se justifier pour dire qu'il a fait un match médiocre. Sorti pour Klüge, qui n'a rien fait pour mérité d'être noté.


Farfan 6 : Le plus en vue des attaquants de Schalke, et d'assez loin. En tout cas le plus volontaire, même s'il s'est malheureusement un peu perdu dans ses dribbles et ses initiatives.

Raul 4,7 : Le symbole s'est sacrifié au marquage individuel de Carrick. Et offensivement, il a souffert. Au milieu, il a eu du mal à exister dans le dos de Carrick. Parce que dans le dos de Carrick, il s'agit de se coltiner Vidic et Ferdinand. Mais dès qu'il a eu un peu d'espace, c'est à dire deux secondes et demi en 90 minutes, il a fait étalage de toute sa classe.


Edu 4 : Difficile à noter, tellement il a peu vu le ballon. Coincé dans le cadenas mancunien, l'attaquant brésilien n'était pas vraiment à la fête. N'a pas démérité, a même claqué une belle frappe, mais bon...

Coach Rangnick 5 : A joué son jeu, en titularisant par exemple Jurado dans l'axe et en conservant son organisation assez offensive. Malheureusement, la marche pour la finale était trop haute pour son équipe. Il lui restera toutefois à comprendre comment elle a pu autant coulé physiquement, quand on sait que c'est avant tout son punch qui lui a permis d'éliminer Lyon ou l'Inter.

[page]
Manchester United

Van Der Sar 6 : A passé une bonne petite soirée. En a même profité pour exercer un peu son allemand avec les ramasseurs de balle. Wunder kid.

Ferdinand 7 : Une tête de tueur, un coeur de pierre, un corps de cyborg, une relance précieuse, un match plein.


Vidic 8 : pareil que son compère, en plus slave. Comme en témoigne son amour de centre pour la tête piquée de Giggs


Evra 5 : Des tampons, des tacles, de coups de cul, des une-deux, des contres favorables ; un match classique pour lui, soit beaucoup d'envie et d'appels, pas mal de déchets et d'erreurs bêtes.


Fabio 6 : Le jumeau s'en est plutôt bien sorti. Il a complètement bouffé Baumjohann et a essayé d'apporter autant que possible devant.

Carrick 7 : S'il n'est pas trop allé porter le danger dans la surface adverse, c'est son patient jeu de passes qui en est à l'origine. Son calme et ses orientations ont permis à Manchester de conserver la balle et de maintenir la pression sur les Allemands.


Giggs 5 : On commence à s'habituer à le voir évoluer à ce poste de milieu de terrain. Et pour cause, s'il n'a plus ses jambes de 20 ans, sa lecture du jeu reste superlative, voire mieux. Le Gallois était donc toujours bien placé, mais manquait terriblement de justesse dans ses touches de balles. Une action illustre parfaitement son match: quand il couche parfaitement deux défenseurs sur une feinte de frappe, avant d'enrouler en sortie du but. Sur une autre, il a glissé un caviar de Rooney sous le ventre de Neuer, pour l'ouverture du score.


Park Ji-Sung 5 : a comme à son habitude parfaitement éteint le latéral adverse, son vis-à-vis direct. Offensivement, il s'est surtout appliqué à coordonner ses mouvements avec ceux, incessants, de Wayne Rooney. Les deux joueurs ont beaucoup, beaucoup permuté. Et devant comme à gauche, on a surtout vu Rooney... Après les deux buts, il a laissé sa place à Scholes, qui en a profité pour claquer une ouverture incroyable.


Valencia 5 : Comme l'Equatorien ne peut jouer qu'à droite, contrairement par exemple à Nani, les deux ailiers de Ferguson n'ont pas permuté de la rencontre. Valencia, toujours à droite, s'est contenté de prendre tout le temps tout le monde de vitesse, toujours à fond.

Rooney 9 : Wayne a définitivement pris ses marques dans ce rôle de neuf et demi, dix sur dix. Une merveille de rencontre. Un but, une passe décisive, cinq transversales, des dizaines de bons ballons, et des centaines de mètres avalées. Sorti pour Nani, il a pu passer la fin de match peinard, à contempler sa victoire.


Hernandez 5 : Le Petit Pois se crée des occasions à la pelle mais les manque encore trop souvent. Il tire quand il doit passer, passe quand il aurait pu tirer, bref, s'embrouille toujours un peu les pinceaux au moment d'apposer la touche finale. Dans un bon jour, il aurait pu en mettre trois. Ce soir, il paraissait un peu frustré, au moment de sortir pour Anderson.

Sir Alex Ferguson 7 : Un plan de jeu simple. Carrick en six, Valencia à droite, Hernandez devant et le trio Giggs, Rooney, Park un peu partout. Derrière, une muraille, et le moins de risques possibles. Partout, de la sérénité, et la consigne de prendre au métier la mesure de Schalke. Résultat, 2-0 et la qualification est dans la poche dès la fin du match aller, disputé à l'extérieur. Sir, yes Sir.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Vous êtes bien dur avec Hernandez M.Capelli-Welter,

Je trouve que la plus part du temps il a fait les bon choix, il a montré toute sa classe dans les petits espaces, et c'est pas dans un bon jour qu'il en aurai mis 3, un jour normal et un gardien normal ou même normal+ en face aurai suffit, seulement là, c'était le meilleur gardien du monde.
C'est tout pour Giggs ???
Hey Simon, le 5 pour Giggs c'est parce que t'es habitué à le voir faire des matches de génie ?

Pareil pour Park. Vu son activité, son professionalisme et ses choix, rarement mauvais, le bonhomme mérité largement un 6 voir un 7.

Un peu facile ces notes...
Non mais n'importe quoi les notes de man utd

Comment pouvez vous mettre des 5 a park, valencia, evra, giggs et hernandez?????
Encore ça peut être compréhensible pour giggs et hernandez (bien qu'ils marquent et font une passe décisive respectivement)à la usite de tous leurs ratés en face des buts mais pour les toris autres??

Vous devez vraiment avoir la haine contre evra, meilleur arriére gauche en Angleterre de ces 5 dernières années qui certes est aujourd'hui un peu moins bon défensivement mais qui tient toujours la route.

Pas terrible tout ca
Dur les notes pour MU, si Giggs, Valencia et Park et Evra jouent le même match avec le maillot d'une équipe française ils ont 15 minimum chacun et on en parle pendant 30 ans .Si on colle ce bareme à Lyon ou Marseille en C1 aucun joueur ne dépasse la note de 1.
J'ai remarqué un acharnement sur Evra ces derniers temps aussi, a la moindre erreur qu'il fait, on dit direct qu'il a fait un match de merde, pour rappel c'est l'un des joueurs les plus utilisés par Ferguson, si ce n'est le plus utilisé...

Giggs et Hernandez méritent mieux, et fallait aussi noter le public 10/10 franchement on vois pas ca tous les jours, un grand bravo au public allemand, un exemple pour tous.
Les notes médiocres c'est pour mettre en valeur le 9 de Rooney.
Simon Capelli-Welter vous n'avez pas regardé le match, ce n'est pas possible, pour noter aussi mal les joueurs de Manchester United. Giggs et Chicharito ont été très bon, je me suis même demandé comment un mec de l'âge de Giggs pouvait encore courir comme ça, il était partout, tout comme Chicharito.

Et c'est un supporter des gunners qui parle!
Thomas Price, The Mask, DBZ, tintin... Imagé ! Très sympa. Par contre Schalke n'a pas éliminé Lyon, ou alors faut considérer que la place de 2nd de poule est une élimination programmée ! :)
Plutôt juste, un peu sévère pour Giggs qui reste Giggs, et un peu gentil pour Raùl, qui est Raùl mais qu'on n'a franchement pas vu...

Par contre pour un journaliste que de fautes d'orthographe!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 10