En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // ManUnited/Chelsea (0-0)
  4. // Notes

Rooney a tout donné

Toute l'Angleterre se touchait avec le retour de Mourinho pensant plus à ses déclarations en semaine qu'à l'ennui des matchs de son équipe le week-end. Le retour à la réalité est brutal. Heureusement, Rooney s'est battu comme un chien.

Modififié
Manchester United


De Gea (6) : Un sans-faute. En même temps, il n'y avait que de la cueillette plein axe à faire.

Évra (7) : Évidemment très rare dans les médias français, Évra a fait un petit coucou à ses admirateurs dans l'Hexagone. Il a mimé un étranglement. Puis non, ça va, merci, il faudra encore faire avec lui.

Ferdinand (5) : Il ne faut surtout pas que Manchester United tire l'OM en Ligue des champions. Le duel entre Souleymane Diawara et Ferdinand pourrait faire un mort, tant les deux garçons jouent avec leurs limites physiques.

Vidić (6) : Il a voulu mettre un coup à Torres, qui lui a toujours causé du souci. Il a chopé... Patrice Évra. N'empêche, l'Espagnol n'a pas bronché derrière.

Jones (6) : Il s'est un peu économisé sur la fin. Normal, le mec sait qu'il part encore pour une saison à 60 matchs à tous les postes.

Carrick (5) : Un peu à l'image de la banderole sur le recrutement à l'Emirates, il avait prévu un T-shirt en cas de but où il était inscrit « merci Fàbregas, merci Fellaini, merci Alcántara… » Il n'a pas eu l'occasion de le sortir.

Cleverley (6) : Plutôt tonique à la récupération, beaucoup moins inspiré en phase offensive. À l'image du match donc, comme souvent.

Welbeck (5) : Avec ses frappes trop hautes, il n'est pas parvenu à faire oublier Nani sur le côté gauche. Alors Wayne Rooney dans l'axe...

Valencia (5) : Il devrait faire attention. Les derniers footballeurs qui ont voulu ressembler à Michael Jackson (Robinho, Michel Bastos), bah ils ne sont pas à la fête.

Rooney (7) : Il s'est battu comme un chien sur tous les ballons. Pour être l'homme du match. Gagné mais bon, ce n'est pas sûr que ça donne plus envie que Samuel Eto'o.

Van Persie (6) : Il sort du match avec un enseignement. Parce qu'il le sait qu'en seconde mi-temps, lorsqu'il demande la balle en profondeur, Rooney l'a vu. Mais ne lui a pas donné. Ok, ok...

Young (5) : Dernière minute, Rooney le décale, il a le centre décisif à fournir. Il le foire. Bon. Le prochain match, ça ne sera pas de suite.

Giggs (5) : Encore mieux que Rudi Garcia qui téléphone à Bompard plus haut en tribunes en plein match, Moyes fait entrer Giggs sur le terrain pour mieux donner ses consignes. Bon, par contre, derrière, tu dois jouer à 10...



Chelsea FC


Čech (6) : Un sans-faute. En même temps, il n'y avait que de la cueillette plein axe à faire.

Ivanović (7) : Azpi, c'est fini.

Terry (6) : Comme prévu, il a mis des coups et balancé devant.


Cahill (6) : Dans le style défensif de Chelsea, dans le style défensif de Mourinho, il n'y a aucun souci là-dessus. Bon, par contre, il y a beaucoup moins de classe que Carvalho, c'est sûr.

Cole (7) : Il a fait parler son expérience au moment de faire une main dans la surface bien décollée, mais non sifflée par l'arbitre.

Lampard (7) : Il court beaucoup plus que ce qu'on ne pense. Tout ça pour du travail de sape. Chacun sa vision du football.

Ramires (5) : Le surplus au milieu devait venir de lui. Il n'a quasiment rien fait, alors qu'il y avait la place.

Hazard (5) : Il a coûté plus de 40 millions et n'en fait pas forcément plus qu'un Pastore ou qu'un Lucas Moura. T'as vraiment bien fait de ne pas avoir choisi le PSG, Eden, parce que qu'est-ce que t'aurais pris...

Oscar (4) : Il a joué bas, et il a balancé. Si ça se trouve, Mourinho va le tuer comme il a (failli ?) tuer Özil.

De Bruyne (6) : Son seul fait d'armes ? Une grosse semelle sur Van Persie. Après Di María, Mourinho a trouvé son nouveau jouet, ça sera le jeune Belge.

Schürrle (5) : Un match seul en pointe alors que ce n'est pas son poste. Rien de plus qu'un étudiant qui se fait bizuter comme il faut dans une école de commerce.

Torres (5) : Il est entré dans le match revanchard, décidé à montrer à Mourinho qu'il s'était trompé. Il récupère la balle, tente une percée plein axe, puis des passements de jambe, pour finalement se foirer comme si Jurietti essayait d'imiter Cristiano Ronaldo. Merci, au revoir.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 11 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
À lire ensuite
Triste choc à Old Trafford