1. //
  2. // Man Utd / Man City (2-1)

Rooney, à bicyclette

La rencontre aller avait été une purge. Le match retour a compensé. MU a contrôlé, s'est inquiété à l'heure de jeu mais Rooney a calé une bicyclette extra dans le dernier quart d'heure. Man United vient d'éliminer un concurrent à la course au titre. Next.

Modififié
0 20
Manchester United a définitivement tout du profil de champion d'Angleterre. Comme toute grande équipe qui se respecte, elle n'a pas perdu deux fois de suite. Avec cette victoire dans le derby retour de Manchester, les Red Devils restent encore invaincus contre les équipes supposées prétendantes à la couronne. Et à Old Trafford, c'est tout simplement carton plein : victoire contre Liverpool (3-2), victoire contre Tottenham (2-0), victoire contre Arsenal (1-0) et donc contre City ce midi. Voilà comment tenir en respect tous les poursuivants et assommer une fois de plus la Premier League, qui avait fait semblant de croire à un changement de tendance après la première défaite de la saison de MU à Wolverhampton.


Comme pour chaque grand rendez-vous, Sir Alex avait privilégié le 4-5-1 avec le seul Rooney sur le pré et Berbatov, le meilleur scoreur de la ligue, sur le banc. Le luxe des champions sans doute. Pas de surprise à City non plus. Mancini restait fidèle au même 4-5-1 avec Tevez en pointe et Dzeko dans les stands. Kolarov occupait lui le flanc gauche du milieu, Milner le droit, Yaya Touré et David Silva étaient les soutiens de Carlitos tandis que Gareth Barry devait seul se charger des tâches défensives. Pendant vingt minutes, c'est bien l'organisation de l'entraîneur italien qui prenait le dessus sur un bloc mancunien constamment en recul. A base d'appuis-remises sur Tevez, Touré et Silva combinent bien dans la défense des Red Devils et l'Espagnol est même tout près d'ouvrir le score d'un petit pointu (4è). Rooney est pour le moment complètement étouffé par un Vincent Kompany toujours taille patron dans cette défense Citizen. Micah Richards est aussi dans le coup, multipliant les défis physiques (Evra a pris deux jolis tampons) et les aller-retours sur le côté droit.

Dans les rangs d'Alex Ferguson, seul Nani prend ses libertés, allumant un premier pétard, non cadré à la 10è. Mais, comme si United avait pris le temps de voir à quelle sauce il fallait manger l'ennemi Citizen, les débats vont peu à peu s'équilibrer pour tourner rapidement à l'avantage de MU. Fletcher débloque le compteur « tirs cadrés » avec une tête dans la surface, dans la niche de Joe Hart, qui se chauffe enfin les gants (34è). Nani enchaîne deux minutes plus tard par une frappe cadrée à l'entrée de la surface. Toujours easy pour Hart. Les dégagements au pied, c'est tout aussi easy pour Van de Sar. Dégageant son camp, le Hollandais envoie au charbon Rooney qui gagne son premier duel aérien du match sur Lescott. Giggs, au rebond, lance en une touche Nani, qui profite d'un placement de minime de Zabaleta (l'intervalle, il faut le boucher entre ton gardien et l'attaquant, pas entre ton attaquant et la ligne de touche). Le Portugais est naturellement le plus rapide et ajuste Hart (41è). Sur la première erreur défensive des Citizens, United frappe. Classique. Et la gestion du reste de la rencontre est tout aussi classique pour Manchester United.


Sans survoler les débats, les hommes de Ferguson contrôlent et maîtrisent les assauts des Citizens. Yaya Touré a disparu dans l'animation offensive, Milner n'a quasiment jamais débordé de la rencontre et Kolarov a tout simplement été nul alors qu'il avait O'Shea en adversaire direct. Tevez est bien trop isolé devant et remercie David Silva de lui porter main forte sur une frappe des vingt mètres captée par VdS (56è). Mancini opère donc son coup de coaching. Plus de profondeur et de vitesse avec Wright-Phillips contre Kolarov et un pont aérien avec Dzeko contre Milner. L'effet est immédiat. Wright-Phillips déborde sur le côté droit et opte pour le centre en retrait. Dzeko, au point de pénalty, tente sa chance, est contré par une des fesses de Silva et voit le cuir se loger dans la lucarne de Van der Sar, impuissant (65è). Le derby est relancé et nous promet une fin de match sympathique. Sir Alex s'agite lui aussi sur son banc. Berbatov est lancé dans la bataille à la place d'un Anderson invisible et accompagne donc Rooney aux avants-postes. Les replis défensifs sont de plus en plus incertains côté Citizen, Yaya Touré marche, Barry s'énerve et Silva ne peut pas tout faire tout seul. Nani profite de ces largesses pour nous servir son habituel one-man show. Sa frappe du gauche est hors-cadre (74è). Puis vient la 78è minute. Nani est côté droit. Zabaleta se place encore comme un minime, reculant devant l'approche du Portugais, qui dit donc merci avant de déposer une galette dans la surface. Rooney a enfin semé Kompany et sort une bicyclette royale. La chique claque la lucarne de Hart, médusé. Old Trafford est en transe, Rooney célèbre son but décisif par un salut à la Comaneci, buste bombé. Manchester City est K-O et ne réagit que par une frappe dans la tribune de Dzeko. Vidic, Smalling et Van der Sar finiront le boulot en repoussant toute balle un peu chaude.


Alex Ferguson, pour son quarantième derby, peut être serein. Wayne Rooney atteint son pic de forme et la réussite au meilleur des moments, juste avant la Champions League et son équipe compte désormais huit points d'avance sur City, malgré un match en retard et vient donc d'éliminer un concurrent à la course au titre.


Man Utd / Man City (2-1)

Buteurs : Nani (41è) et Rooney (78è) pour United ; Silva (65è)



Ronan BOSCHER

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Man C est coupé en deux sans De Jong, meilleur MD au monde.
mais ils s'attendent à quoi avec un joueur aussi médiocre ( Silva) comme meneur!
Qu'est ce que je déteste ce genre de joueurs ça se la joue relaché en faisant des passes faciles et en ratant toutes les autres!Ils auraient joué à 10, ils auraient été meilleurs, qu'ils le bazardent vite!
City, c'est tout juste bon à faire des matchs nul. Ils ont eu beaucoup de chance au match retour contre Arsenal. Comme quoi, la chance ça va et vient...Man U les a punit. Quelle bande de brelles. Tiens: Man City est coupé en deux sans De Jong? Quand il est là, c'est le milieu de terrain adverse qui voit sa jambe coupée en deux. Que City aille jouer sa Liga Europa et laisse les grandes personnes jouer le titre.
Silva est bon , je ne vois pas en quoi il a été mauvais , si je devais trouver un bouc émissaire ça serait surement Touré (yaya) auteur d'un match assez médiocre que ce soit sur le plan offensif que défensif .
Le problème avec City c'est l'absence de bloc défensif , y a pas de milieu défensif et franchement Tevez seul en pointe et qui jouait si bas pour venir chercher des ballons c'est pas terrible comme tactique pour aller chercher les trois point à Old Trafford ,surtout face à une équipe de Man U qui attend l'adversaire , qui ne fait pas le jeu , ils subissent , savent jouer sans ballon , endormissent l'adversaire puis assènent leur coups .

Je pense que les jeux sont fait en PL comme en Liga on connait déjà les champions .

Et franchement le seul truc qu'on puisse reprocher à Silva sur ce match c'est son raté seul face à Van der Sar .
Sauf erreur le match aller chiantissime avait l'excuse de la pluie battante (si je me souviens bien).
Ce retour chiant comme la mort pendant 40 mn, à peine mieux en seconde n'a même pas cette excuse.
De Jong, c'est un rouge depuis qu'il joue à ManC donc faut arreter!Vous avez vu les attentats de Zubar poour blesser Van Persie ou celui de Diaby en match amical sur Sneijder?
On dirait qu'on a le monopole du fair play en France alors qu'il n'y a pas un pays qui emploie le jeu violent comme la France!
Ouais ouais les DeJong Huskvarna, Futsal Silva et autres Touré transparents c'est bien joli mais vous endormissez pas trop non plus messieurs!

Yaya quand même un but d'anthologie dans ce match.

M. Rooney ballon d'or 2012.
Silva est bon dans une équipe de foot. City est pourri, pas de mouvement autour de lui. Même Xavi y serait mauvais. United est meilleur, point.
Tout ces gens qui s'y connaissent... Je sais pas si la france est l'apôtre du jeu dur, du jeu chiant ca c'est une certitude, chaque semaine le prouve un peu plus, et c'est pas le 5-5 de l'année passée entre OL et OM ou la technique du duo Hazard-Gervinho qui changera la donne. City, malgré toutes les critiques( parfois justifiés, du style, "on ne construit pas une équipe à coups de millions" c'est sur que les Rooney, Berbatov , Scholes, Vidic, Nani ou Giggs jouent pour le SMIC et roulent en R5. Donc city, malgré l'apport financier qui n'arrange pas tout, c'est une équipe qui passe du ventre mou à la lutte au titre, en un an à peine. Et MU à beau être le soi-disant dépositaire du beau jeu( ca reste à prouver) ils n'ont qu'à bien s'accrocher , avec des nouveaux riches comme Chelsea, MCity, les places en CL ne seront plus assurées comme jadis. Les Reds en ont déjà fait l'amère expérience, reste à savoir si la prochaine victime sera Arsenal ou MU. Mais ca plus le (prétendu) fair-play financier qui pointe au loin, Mancheikster city, Chelsky et autres ont de beaux jours devant eux face aux endettés .
Le vieux trip consistant à pourrir encore et encore la L1 au regard des autres championnats toujours forcément meilleurs.
La L1 mérite les critiques des fois mais elle sait aussi faire preuve de qualités qu'il faut reconnaître.
Et de même arrêter de se branler la nouille sur le championnat espagnol qui ressemble à la Scottish League par exemple...

Si l'on compare la qualité aller retour du Derby OL-ASSE à celui de Manchester, y à pas photo les deux matchs Français furent meilleurs, plus ouverts, plus plaisants.

Ca doit faire mal au cul à certains...
City et United ont été mauvais. City n'a vraiment rien fait, j'ai pas vu Tevez par exemple. Après c'était comme d'hab' : des contrôles super longs, pas de construction, que des occaz sur des ballons perdus de l'adversaire, des centres dans le tas ou des tirs à 20 mètres parce-que personne ne monte jamais sur les mecs à 20 mètres du but... Meilleur championnat du monde.

Super but de Rooney c'est vrai. Mais bon, parler de ballon d'or parce-qu'il a planté une bicyclette... pourquoi pas Moussa Sow à ce compte-là ?
Tiens c'est marrant dimitri la moiti des joueurs que tu cites pour illustrer tes propos sur les achats de manU a en fait été formée au club ... Pas de bol !
Sinon un match comme ça, j'en prends tous les samedi, rien que pr la bicyclette de WR !!
MUfoot dans toute sa splendeur... Vous avez maté ce match ? à part l'éclair de génie de wayne rooney, strictement rien à voir dans ce match... deux équipes qui bétonnent et basta...

Les matchs se suivent et se ressemblent à manchester...

J'ai vu plus de foot aujourd'hui en 30 minutes de Bolton - Everton que pendant tout ce "meilleur derby du monde"...
mu the best nico213 si tes pa content cree ton propre journal de sport et nous cassent pa les couilles avec tes commentaires debiles
Dire que ce Derby Mancunien était un beau match, fait être quand même de sacré mauvaise foi...ou alors ne pas avoir vu le match !
Les commentaires qui fatiguent tout le monde ce sont ceux sans argument, à l'orthographe et/ou la syntaxe et/ou la ponctuation tellement éloignées de tout langage connu qu'ils en sont illisibles, et se limitant à des insultes.

Match insipide. La bicyclette c'est bien mais ça suffit pas. Si vous aimez tant les saltos arrières faut aller voir de compétitions de gym les filles.
"La bicyclette c'est bien mais ça suffit pas".
Pardon Monsieur Blasé de m'enthousiasmer sur un geste magnifique et exécuté à la perfection.

Parce que sans ce dernier, là alors ce match n'aurait été que pourri.

Si le foot était plus souvent aussi aérien et gracieux, au lieu d'être généralement tronqué et violent alors je ne m'en plaindrais pas.

Mais bon quand on préfère vidéo gag au beau jeu, je peux comprendre qu'on ne s'en délecte pas plus que ça.

Vive la GRS.

P.S. @Childebert: Si t'as attendu de voir ce but pour faire la connaissance de M. Rooney c'est bien triste. Estimer qu'il mériterait le ballon d'or pour ce seul geste ce serait quand même méchamment réducteur.
Un super geste eu tout un match chiant. Je confirme.

J'ai bien aimé sa coupe du monde à Rooney. Et aussi sa déclaration d'amour à Man U façon "c'est le club de ma vie mais je me casse si j'ai pas un plus gros chèque". Mérite pas qu'on l'appelle Monsieur à mon avis.
C'est vrai qu'un ballon d'or métrosexuel, arrogant et égoïste au possible tel que M. Ronaldo est terriblement plus attractif selon tes critères.

On parle bien du ballon d'or non? Pas du Nobel de la Paix ou du prix Nadine de Rotschield pour la bienséance et l'urbanité en société?!

Rooh le vilain Wayne il a joué au plus con dans un monde de requins financé par des mafieux oligarques et autres milliardaire qui captent aussi bien le foot que tu fais preuve de bonne foi.

Sachant quelle faune peuple le monde du foot pro j'aurais plutôt tendance à le cataloguer comme joueur "digne".

Ne t'en déplaise Monsieur Childebert.

Sur ce sans rancune et bonne soirée.
@ papynator : ???

J'ai donné des critères d'obtention du ballon d'or ? J'ai dit que j'appréciais Ronaldo ? Ah bon ?

Après, le délire sur Ronaldo "un ballon d'or métrosexuel" contre un Rooney dont tu préfères la "virilté"... je ne dis rien, il ne m'appartient pas de juger les désirs refoulés de qui que ce soit.
@ Muthebest

Un grand merci, tu représente EXACTEMENT le supporter de Manchester United dans tout son illéttrisme...

Tu me conseilles de créer mon propre magasine sportif, je n'pense pas en avoir les qualités requises, je souligne juste, en ironisant, le fait que je trouve les articles de sofoot un peu Pro-Manchester, je pense que je suis dans mon droit...

Tu me donnes des conseils littéraires, je vais également t'en donner un : tu devrais te jeter sur un best-seller, un putain de livre qui s'apelle le Bescherelle, ca peut aider dans la vie...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Un ASSE-OL très ouvert
0 20