1. //
  2. // 10e journée
  3. // Reims/Caen

Ronny Rodelin, entre flemme et flegme

Auteur d'un bon début de saison sous ses couleurs caennaises, Ronny Rodelin enchaîne enfin du temps de jeu après des années de galère. Une bonne nouvelle pour les Normands, mais surtout pour le joueur, plus habitué aux critiques sur son investissement qu'aux louanges. Portait d'un éternel détendu.

Modififié
Il est des matins plus durs que d'autres. Des réveils compliqués, où le sommeil rattrape les paupières, où l'avenir d'une journée de labeur endolorit les membres. Pourtant, se lever est une étape obligatoire. Dès lors, deux méthodes s'affrontent. Prendre les choses à bras-le-corps, avec un café et une douche en guise d'aide essentielle, ou se complaire dans la léthargie à mesure que l'on s'extirpe du lit. Cette seconde option, c'est celle choisie par Ronny Rodelin depuis des années. De Rodez à Lille en passant par Nantes, l'attaquant d'1m90 n'a cessé de balader cette grande carcasse dégingandée avec une décontraction qui lui est propre. Plus qu'une attitude, un réel mode de vie pour le jeune homme de 25 ans, passé de prodige de l'Aveyron à joueur vilipendé dans le Nord de la France. Tout le paradoxe de Ronny Rodelin, fin technicien perdu sur l'autel de la flemme.

Ronny, le talent


Pourtant, la carrière de Ronny Rodelin n'a pas été de tout repos. Parti à l'âge de 10 ans de son île natale de La Réunion et de son club de La Gauloise, où son père est entraîneur, le gamin rejoint Millau où sa mère s'installe pour des raisons professionnelles. Inscrit dans les clubs du coin (SOM, puis Onet-le-Château), le grand Ronny surclasse ses camarades de jeu. Et c'est tout logiquement qu'en 2004, il rejoint Rodez et ses catégories de jeunes. Déjà, le jeune attaquant se distingue par ses qualités balle au pied : « Je me souviens d'un geste technique : passement de jambe, feinte de centre en coup du foulard qu'il ramène en petit pont sur le défenseur. En voulant se jeter, le défenseur tombe, et derrière ça, il met centre en retrait et on marque. Je me suis dit "Putain, comment il fait !" » se souvient Simon Roda, partenaire de l'époque, et ami de 10 ans. Un constat que partage Matthieu Bideau, qui a supervisé le jeune Rodelin pour le FC Nantes avant son transfert chez les Canaris en 2008 : « J'ai repéré Ronny sur une entrée de 15 minutes à Villemomble en fin de match lors d'un Villemomble – Rodez. Ronny, du haut de son mètre 90, est entré, et trois choses m'ont tout de suite plu chez lui : son aisance technique, la véritable classe qu'il dégageait lorsqu'il touche le ballon et un super jeu de tête. Et un super compromis entre taille et vitesse/mise en route. Un profil très rare ! Car souvent, ces attaquants de pointe très grands sont plus dans la force et la puissance. Ronny, lui, était dans la finesse. C'est sûrement le plus beau joueur que j'ai vu, le genre de joueur qui vous fait aimer le football.  » . Si le recruteur du FC Nantes est plus que dithyrambique, les avis sont pourtant unanimes : Rodelin est un joueur aussi atypique que fantasque. Alors à Rodez, Ronny quitte rapidement les catégories de jeunes pour rallier les joutes du National. Une progression logique, mais qui va révéler les failles du Réunionnais : « Pour le National, il était sans doute un peu léger physiquement parce qu'il y avait des solides en face, lui n'avait que 18 ans, il n'était pas musclé, il se faisait bouger, explique Guillaume Laneau, autre coéquipier de l'époque avant de poursuivre, il s'était fait secouer par le coach parce qu'il était nonchalant lors de la préparation physique. Alors que généralement, on attend que les jeunes se donnent à fond pour gagner leur place. Et lui, il était toujours "tranquille, tranquille". » Trop tranquille.

Ronny, le nonchalant


La critique revient sans cesse : Ronny Rodelin serait trop nonchalant. Sur le terrain comme dans la vie. Ce qui expliquerait qu'à 25 ans, et malgré un talent reconnu de tous, Rodelin n'ait pas la carrière qu'il mérite. Simon Roda analyse : « Ronny c'est un Antillais (sic), il est très cool. Cette nonchalance, ça a été son défaut et sa qualité. Il est très décontracté, mais parfois trop. C'est ce que les coachs lui ont reproché un paquet de fois, même à Lille, de faire toujours le minimum. C'est au quotidien. En National, il était facile, mais il faisait le minimum pour être dans le groupe, pour gagner du temps de jeu, mais jamais le plus qui aurait pu faire de lui le titulaire indiscutable toute la saison.  » Un peu léger sur la ponctualité, tête en l'air, Rodelin paye sans arrêt cette décontraction. Mis à l'écart aussi bien à Rodez, à Nantes ou encore à Lille, il devient même une cible dans le Nord de la France. Des critiques compréhensibles, mais parfois exagérées à l'encontre d'un joueur dont le corps a également eu du mal à s'adapter aux exigences de la Ligue 1 : « Je pense que c'est le monde professionnel et la charge de travail qui va avec qui font ses blessures. En plus, il n'est pas passé par un centre de formation. Peut-être qu'aussi, au début, il ne se reposait pas assez en profitant de son temps libre  » , estime Roda. Matthieu Bideau lui aussi a eu conscience du problème lors du passage du joueur à Nantes. Mais le talent se doit alors d'être protégé : « Il a rapidement intégré le groupe pro, et là, ça a coincé pour différentes raisons : blessures, club instable et résultats compliqués là-haut, et peut-être et sûrement un relâchement de sa part. L'ensemble du club était conscient d'avoir un super joueur dans son effectif, mais ce joueur ne pouvait pas s'exprimer à 100%, car gêné par des pépins physiques. Samuel Fenillat (qui reprend la formation en 2010/2011) qui croit beaucoup en Ronny décide de le « retaper » en CFA avec Loic Amisse qui vient de revenir également au club. » . Costauds, les gaillards arrivent à convaincre Ronny de redescendre d'un étage pour reprendre confiance tout en se refaisant une santé. Le tout, « avec l'idée clairement affichée et un challenge avec Ronny : "On te renverra là-haut quand tu seras prêt !" » Une demi-saison plus tard, Lille lâche 1,6 million pour profiter du boulot nantais. Et d'un joueur que la nonchalance rend aussi sympathique dans la vie qu'agaçant sur les prés.

Ronny, le charmant


« Mon premier jour à Rodez, on s'est retrouvés dans la cuisine du château de Vabre (centre d'entraînement du club où résidaient alors les deux hommes, ndlr), et je vois descendre Ronny de l'escalier. Il avait la même morphologie qu'actuellement, c'est-à-dire très grand, très mince, en short et tee-shirt parce que c'était début août. Mais il avait un bonnet (rires). C'est une image qui me restera un bon bout de temps gravée, car pour moi, elle résume tout à fait Ronny. Cool, décontracte, mais toujours un petit truc qui le différenciait des autres » , en pouffe encore Simon Roda. Car au fond, Ronny Rodelin n'a pas le complexe du footballeur déjà arrivé. Simplement ne varie-t-il pas plus lorsqu'il s'agit de tâter le cuir que de mener sa vie. Souriant, d'humeur égale, blagueur devant l'éternel, Rodelin est un bon vivant et un homme plus qu'attachant : «  Avec les supporters, ça s'est super bien passé, c'était l'enfant du club, les gens adoraient le voir jouer. Ils attendaient même qu'il joue encore plus  » , se rappelle l'époque ruthénoise Guillaume Laneau. Alors, profitant de ses périodes de repos, Ronny n'oublie jamais ses amis. Une semaine dans le Sud pour y retrouver ses camarades d'antan, 2 ou 3 à la Réunion pour se ressourcer en famille, le programme de Rodelin est chargé, les retrouvailles toujours savourées. Là, autour de grands dîners, il n'est pas rare de voir Ronny évoquer ses souvenirs de jeunesse avec Simon Roda : « Quand il avait sa voiture, on était en plein hiver, et Ronny en plein hiver, il ouvrait les fenêtres et il mettait le chauffage à fond. On en rigole tellement encore, car il le faisait tout le temps. Il ne supportait juste pas le chauffage dans la voiture !  » Spontané, à son rythme, Ronny Rodelin n'est donc pas forcément le joueur qui se fond le plus dans le moule du professionnalisme. Il n'en demeure pas moins qu'à Caen, Rodelin semble avoir retrouvé une place, et surtout, du temps de jeu. Désormais pièce maîtresse de l'attaque aux côtés d'Andy Delort, le détendu postule un niveau plus conforme à son talent. Le paradoxe reste toutefois ultime entre la décontraction de l'homme et l'exigence nécessaire au footballeur. De quoi douter de l'envie de réussir de Ronny ? Simon Roda livre une dernière anecdote à même d'évacuer les soupçons : « Une fois, on est revenu très tard d'Ajaccio. Il m'avait dit de venir dormir chez sa mère. Et un truc m'a marqué : au-dessus de son lit, il y avait une phrase sur le foot. Et il m'a dit que c'était pour qu'à chaque fois qu'il se lève, avoir cette phrase en tête et ne pas oublier de réaliser son rêve.  » Ronny Rodelin n'a donc pas eu que des matins difficiles.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Joli papier, j'ai apprécié. Rodelin est vraiment atypique, on peut s'attendre à tout de sa part, ça le rend même attachant. On voit qu'il a du ballon et qu'il joue menton haut, c'était bizarre de le voir patauger au LOSC, donc apprendre qu'il a du mal à se faire violence ne m'étonne pas, parce que le talent est là.
J'ai toujours beaucoup de sympathie pour les fainéants. Combien de talents, dans leur scolarité ou dans le foot en centre de formation, sont éminemment plus brillants que leurs comparses et, conscients de leurs facilités, ne se feront jamais violence...
Quand ton gosse a 19,5, faut-il le féliciter, ou le titiller du fait qu'il ne lui manque qu'un demi-point, certainement retiré en raison de nonchalance...
L'éducation, le caractère, les expériences, font ce que nous sommes.
On a tous connu un génie du ballon rond qui est maintenant livreur chez Amazone, alors que ce milieu récup' expert de la passe latérale et peu technique, tu sais qu'il évolue en National..
Message posté par Gattuso666
Joli papier, j'ai apprécié. Rodelin est vraiment atypique, on peut s'attendre à tout de sa part, ça le rend même attachant. On voit qu'il a du ballon et qu'il joue menton haut, c'était bizarre de le voir patauger au LOSC, donc apprendre qu'il a du mal à se faire violence ne m'étonne pas, parce que le talent est là.
J'ai toujours beaucoup de sympathie pour les fainéants. Combien de talents, dans leur scolarité ou dans le foot en centre de formation, sont éminemment plus brillants que leurs comparses et, conscients de leurs facilités, ne se feront jamais violence...
Quand ton gosse a 19,5, faut-il le féliciter, ou le titiller du fait qu'il ne lui manque qu'un demi-point, certainement retiré en raison de nonchalance...
L'éducation, le caractère, les expériences, font ce que nous sommes.
On a tous connu un génie du ballon rond qui est maintenant livreur chez Amazone, alors que ce milieu récup' expert de la passe latérale et peu technique, tu sais qu'il évolue en National..


J'ai pas été d'accord de À à Z mais le bouquet final m'a ému ..:'l
Gattuso comment faire pour avoir une image de profil ?
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Message posté par Super sub
Gattuso comment faire pour avoir une image de profil ?


Tu va dans la partie forum, le topic So Foot.com/le forum/avis. Tu demandes gentiment aux modérateurs si l'un d'eux peut te mettre un avatar, en mettant le lien de l'image que tu veux au format 200x200.
C'est notre meilleur joueur, Ronny Rodelin,
C'est notre meilleur joueur, Ronny Rodelin...
Merciiii George IS the best ;)
whisky100coca Niveau : District
Ah Ronny dire que j'étais au lycée avec lui putin ça rajeuni pas! Très heureux qu'il soit sorti de Rodez, on à pas eu des masses de bons joueurs donc ça fait plaisir de voir qu'il explose enfin (un peu )
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 2 heures Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 103 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT)