Ronaldo sceptique sur son Real

Modififié
5 32
Un jour peut-être Cristiano Ronaldo sera le président d'un grand club de football.

Pour le moment, CR7 n'est que l'un des meilleurs joueurs du monde, mais ça ne l'empêche pas de s'exprimer sur le fonctionnement de son club. Après les départs d'Ángel Di María et de Xabi Alonso, la Maison Blanche a quand même perdu deux des pièces maîtresses de son onze l'année dernière. Certes, Toni Kroos et James Rodríguez ne sont pas des peintres, mais quand même : « J'ai une opinion très claire, mais je ne peux pas toujours dire ce que je pense » , a avoué l'actuel Ballon d'or lors d'un événement promotionnel à Jerez.

« Sinon, je serais sur la première page du journal de demain et je ne veux pas de ça. Mais si j'étais en charge, peut-être que je n'aurais pas fait comme ça » , a-t-il concédé. Et de continuer : « Si le président pense que la meilleure chose pour l'équipe est d'acheter les joueurs qu'il a achetés et de laisser les autres partir, nous devons respecter et soutenir ses décisions. »

Le Portugais explique pourtant qu'avec « des nouveaux joueurs, le style va changer, mais il pourrait changer pour le meilleur ou pour le pire. J'espère que ce sera pour le mieux parce que ce sont des joueurs de très bon niveau. Il serait normal pour eux de bien s'adapter. » Et Christian de conclure : « Je suis sûr que ça se passera bien pour nous. »

Ou l'art de mettre un peu de pression aux nouveaux. BT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nasser aimkelesfill
Il a raison, et je pense que les anciens du type ronaldo, ramos, pepe pensent la même chose. suffit de voir le message de marcelo
Megamegazord Niveau : DHR
Tu remontes dans mon estime de jour en jour Cristiano.
Castelejo24 Niveau : CFA2
Il voulait pas faire la une des journaux ? Bravo c'est réussi

Je veux pas ouvrir ma gueule parce que ça risque de poser problème, donc je vais dire ce que je pense de manière soft...

Sa déclaration sonne toujours un peu comme le gars qui commence ses phrases "Je suis pas raciste mais..."

Par contre au Real, ils ont pas de directeur sportif, ou c'est juste un poste double casquette avec le directeur marketing??

Même si Carlo a eu de super recrues, j'imagine quand même qui doit avoir un peu les boules de voir un des travailleurs de l'ombre partir..Heureusement Kedhira est resté.
C'est une vraie politique de merde, impossible de s'inscire dans la durée dasn ce club à la gomme, tu montres des signes de faiblesse ou de vieillesse (Alonso) mais tu restes compétitif et tu es transféré. Cas encore plus dramatique, tu es performant et décisif dans la conquête d'un titre majeur (Di maria) et tu es transféré pour faire la place à un joueur moins bon que toi (Rodriguez), du délire complet!! Et CR7 l'a bien compris, Makélélé, Ozil, Morientes, Seedorf,Robben, Sneijder et bien d'autres aussi.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Il disait la même chose du départ d'Özil.
Résultat : une Décima en fin d'année, meilleur buteur de CL avec un record, un trophée de meilleur joueur UEFA 2014 et vice-champion d'Espagne.

On a vu pire comme conséquences d'un transfert qui lui semblait désavantageux pour le Real à l'époque.
Et bah putain, comme Megamegazord, je suis très agreablement surpris de cette déclaration, moi qui ne supporte pas les sorties médiatiques de Ronaldo en temps normal, très lucide sur ce coup!
Note : 10
Message posté par PhoenixLite
Il disait la même chose du départ d'Özil.
Résultat : une Décima en fin d'année, meilleur buteur de CL avec un record, un trophée de meilleur joueur UEFA 2014 et vice-champion d'Espagne.

On a vu pire comme conséquences d'un transfert qui lui semblait désavantageux pour le Real à l'époque.



Barcelone est vice-champion d'Espagne.
Ne leur ôte pas la seule chose de bien qu'ils ont réussi à avoir l'an dernier.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par footixIer



Barcelone est vice-champion d'Espagne.
Ne leur ôte pas la seule chose de bien qu'ils ont réussi à avoir l'an dernier.

My bad.
Merci pour la correction.
Les joueurs que Pérez a achetés sont des recrues "bankables". Une opposition claire entre le sportif et le financier est en train de s'installer au sein de la maison blanche. Une situation qui risque de mener vers une crise interne.

Cet été le mercato du Real manque clairement de cohérence sportive. Ancelloti avait mis pas moins de six mois avant de trouver son cher équilibre. Cette année, je ne suis pas s^ur qu'il le retrouve sans Xabi et Angel. D'autant plus que leurs "remplaçants" ne présentent pas les m^emes caractéristiques.

Une année galère attend le Real...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 32