En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 4e journée
  3. // Real/Elche

Ronaldo puissance quatre

Modififié

Real Madrid – Elche CF : 5-1

Buts : Bale (20e) et Cristiano Ronaldo (28e, 32e, 80e et 92e) pour le Real. Gallego (15e) pour Elche.

Trois jours, sept buts, et un nouveau record. Cristiano Ronaldo a repris sa saison comme un petit cochon. Avec un nouveau quadruplé, cette fois-ci face à Elche, le Portugais devient le premier joueur de l'histoire merengue à inscrire au moins une banderille lors des 13 derniers matchs au Bernabéu. Mieux, il en est à 142 buts en 125 matchs dans l'antre madridista. Costaud et primordial pour offrir une victoire pépère 5-1 à Ancelotti.

Plus que cette parenthèse statistique, ses déjà sixième, septième, huitième et neuvième pions de la saison ont permis au Real Madrid de renverser un match mal embarqué. Après un petit quart d'heure de jeu, Clos Gómez, arbitre de son état, imagine une faute de CR7 dans sa propre surface. Le penalty de Gallego réussi, l'homme en noir enchaîne avec un second mauvais choix dans la même minute. Alors que la petite bombe Rodrigues se farcit Marcelo, ce dernier le fauche à l'entrée de la surface. Coup franc logique, carton jaune illogique.

Dommage pour Elche, son heure est passée. À la 20e minute, sur un centre royal de James, Bale devance le portier adverse et glisse sa petite tête de filou. Toujours en chef de gare, Clos Gómez se la joue meilleur ami avec Marcelo et offre un penalty à Ronaldo. La sentence est irrévocable, elle le sera tout autant quatre tours d'horloge plus tard lorsque le Portugais cale un classique de la tête.


À 3-1, le match est plié et le Real n'a même pas forcé : Illarramendi a rassuré, Navas a joué à Tetris et Chicharito n'offre vraiment pas grand-chose. Le show Ronaldo ne reprend qu'à dix minutes du terme. Il se fait tout d'abord justice après avoir provoqué un penalty, puis catapulte un caviar de Bale dans les buts. Du grand art, le Bernabéu est sous le charme.

Par RD, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 1 heure Coentrão casse le banc des remplaçants 2
Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 3 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Vine : le but de Gignac