1. // Mondial 2014
  2. // Barrage retour
  3. // Suède/Portugal (2-3)

« Ronaldo mérite le Ballon d'or »

Modififié
0 29
Il n'y avait pas que France-Ukraine hier soir.

Malgré Zlatan et son doublé, la Suède n'a rien pu faire contre le Portugal emmené par un Cristiano Ronaldo auteur d'un triplé. Un CR7 qui a donc marqué les quatre buts de son équipe lors de cette double confrontation. Même si les votes sont clos, cette performance amène de l'eau au moulin de ceux qui voient le Portugais Ballon d'or. À commencer par son sélectionneur, Paulo Bento :

« Si vous me demandez s'il mérite le FIFA Ballon d'or France Football, je vais vous répondre résolument oui, a assuré Bento en conférence de presse. Pas que cette année, tous les ans. Non seulement en tant que sélectionneur, mais aussi en tant que Portugais, je me sens privilégié que nous ayons un tel joueur. »

Sans blague.

IB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est sûr qu'hier il a marqué les esprits.

19 matchs officiels depuis le début de saison pour 31 buts (dont 5 triplés).

Ratio de bonhomme(1.63).
LIGA total! Niveau : Loisir
Le Ballon d'or c'est de janvier à novembre. Pas de mi-octobre à mi-décembre.

Pendant que Ribéry ridiculisait le Barça et raflait tous les titres, Ronaldo galerait à passer Piczczek, pleurait devant un mec qui a aussi sorti une équipe à lui seul : Lewandowski ... et finissait la saison vierge de titre.

Le mec a tout démoli pendant un mois c'est tout. Mais sur l'année globale on s'en tamponne de ses triplés face à Rayo, Getafe ou Galatasaray qui n'ont rapportés aucun titre.
Message posté par LIGA total!
Le Ballon d'or c'est de janvier à novembre. Pas de mi-octobre à mi-décembre.

Pendant que Ribéry ridiculisait le Barça et raflait tous les titres, Ronaldo galerait à passer Piczczek, pleurait devant un mec qui a aussi sorti une équipe à lui seul : Lewandowski ... et finissait la saison vierge de titre.

Le mec a tout démoli pendant un mois c'est tout. Mais sur l'année globale on s'en tamponne de ses triplés face à Rayo, Getafe ou Galatasaray qui n'ont rapportés aucun titre.



Ribéry n'est pas non plus l'élément determinant dans les matchs décisifs du Bayern en CE
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 29