Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Ronaldo explique son départ du Barça

Modififié
34 buts en 37 matchs, une victoire en Coupe des coupes, en Coupe d'Espagne et surtout un Ballon d’or. À l'été 1997, Ronaldo sort d'une saison bien remplie avec le FC Barcelone. Pourtant, le Brésilien ne s'éternise pas en Catalogne. Un an, seulement, après son arrivée, il rejoint l'Inter où il restera cinq saisons.


Vingt ans plus tard, sur le plateau d'ESPN, l'ancien attaquant est revenu sur ce départ mouvementé qui en avait surpris plus d'un. « J'avais trouvé un accord pour prolonger mon contrat un mois avant que la saison ne se termine. Mais une semaine plus tard, l'avocat et le président du club ont décidé que cet accord était absurde. Ils étaient donc prêts à accepter l'argent de n'importe quel club enclin à payer la clause de 29 millions de dollars » , confie Ronaldo.

Selon le champion du monde 2002 : « À Barcelone, même de nos jours, les dirigeants utilisent des "moyens obscurs" dans les négociations. Ils le font d'une manière différente. Par exemple : dans l'affaire Neymar, on ne connaît toujours pas la vérité. Il y a eu beaucoup de choses graves. »

Plus léger, au cours de son interview, Il Fenomeno évoque aussi la mythique coupe de cheveux qu'il arborait sur les pelouses asiatiques lors du Mondial 2002. « Avant la compétition, j'avais une douleur à l'aine et j'avais peur de jouer à 60% seulement. Tout le monde parlait de ma blessure, rembobine le trentenaire. Du coup je suis arrivé avec cette coupe de cheveux et plus personne n'a parlé de ma blessure. »

Reste à savoir si, un jour, le voile de mystère entourant les folies capillaires de Taribo West sera levé. CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3
À lire ensuite
Minimum assuré pour Brest