1. //
  2. // 1/2 finale retour
  3. // Barcelone/Real Madrid (1-3)
  4. // Les notes

Ronaldo et Varane ont rétréci le Barça

Seul Iniesta, et dans une moindre mesure Alvès voire Alba ont échappé au naufrage. Pour ceux du Real, en revanche, c'est tout bon, sauf pour Higuain et Arbeloa, forcément.

Modififié
27 78
FC Barcelone


Pinto (5): Parallèlement à sa carrière de footballeur, José Manuel Pinto compose et produit de la musique hip-hop sous le pseudonyme de Wahin. En 2006, il fonde son propre label discographique, Wahin Makinaciones. On serait mauvaise langue, on dirait qu'accessoirement à sa carrière de footballeur, José Manuel Pinto est le gardien de but du FC Barcelone. On est mauvaise langue.

Pique (3): Quelqu'un a des nouvelles de Piquenbauer ?

Puyol (5): Tout allait bien, enfin par rapport à Piqué, jusqu'à ce dribble de Di Maria. Il a fini en grand écart sur le sol façon pantin désarticulé, les fils coupés. Bientôt les cheveux ?

Busquets (4,5): Théorème énoncé après le match aller : « Quand Sergio s'enrhume, c'est le Barça qui est grippé » . Il faut accepter que l'hiver n'est pas terminé, que le projet Busquets est peut-être humain, après tout.

Alvès (5,5): De l'activité, du mouvement, de l'application, un bon placement. Mais la machine Barça était trop grippée, et ce n'était pas Dani Alvès qui allait la remettre sur les bons rails. Enfin pas ceux-là en tout cas.

Alba (4,5): Un vrai bébé, ce Jordi, à brailler pour tout et rien. Dur dur. Sinon (?), un jeu fait pour être à Barcelone, comme le prouve son but.

Xavi (4,5): Remplacé par Alcantara à la 74e. Et pour la première fois depuis le siècle dernier, remplacer Xavi pouvait éventuellement s'avérer synonyme de mieux. Attention, pour une mécanique comme la Barça, la fin de cycle s'annoncerait par le manque de rayonnement de son centre.

Fabregas (4): Ce n'est pas de l'acharnement mais… Des cinq joueurs offensifs catalans, ce fut le moins convaincant. Son association avec Iniesta, sur le côté gauche, n'a pas fonctionné. Les deux se marchent sur les pieds plus qu'ils ne se complètent. Du coup, aucun n'est vraiment milieu gauche, encore moins ailier, ça ne dédouble pas mais bouchonne. Arsène Wenger likes this.

Pedro (5): A vite pris la mesure de son opposant, Coentrao. Puis plus grand-chose. Brouillon, première victime du manque de rythme de son équipe. Sorti pour Tello.

Iniesta (6): Dès que le Barça a absolument cherché à dominer, c'est-à-dire dès le début du match, c'est sur Andres qu'il s'est appuyé. Dès que le Barça a voulu marquer, c'est-à-dire dès l'ouverture du score du Real, c'est Iniesta qui a pris les choses en pied. Et quand le Barça a enfin scoré, c'est sur une passe de son numéro huit. Reste que s'il est toujours au-dessus de tous (dans la prise d'information et les changements de rythme, c'est pas loin d'être le meilleur), il ne peut pas tout faire, notamment choisir la bonne organisation.

Messi (4): Un match à l'image de son coup franc à la 40e minute. Bien vu, comme de passer en force quoique sous le mur, mais à côté de la cible. Ou comme cette accélération, en début de seconde mi-temps. Assez dingue, que de tracer six joueurs du Real sur quelques dizaines de mètres, pour un ballon finalement perdu.


Real Madrid


Diego Lopez (6): Rien à faire, rien à dire. Rien à foutre ?

Varane (7,5): Costaud, définitivement costaud. Un don pour le duel, une qualité de relance suffisante pour s'extirper du pressing barcelonais et un jeu de tête qui lui a permis d'en recoller un aux Catalans. Quelle tête quand même. Déjà le présent et sans doute le futur de l'EDF dans la raquette.

Ramos (6,5): Si le Real s'est montré serein, la présence de sa tour y est pour beaucoup. Capitaine et capital.

Arbeloa (5): A l'image de son tacle sur Iniesta, il a fait le sale boulot. Reste qu'avec le ballon, ce n'est toujours pas ça.

Coentrao (5,5): Une frappe en plein sur Pinto, certes dans un angle assez fermé. A eu du mal au duel contre Pedro, mais a contribué à la bonne tenue du bloc du Real. Doit peut-être s'y connaître un peu en maçonnerie.

Khedira (7): Si Mourinho avait un maillot, il aimerait jouer comme Sami ; si Khedira entraînait, son équipe ressemblerait au Real de José. Cette ouverture/relance/banane pour Di Mario avait quelque chose de télépathique.

Xabi Alonso (7,5): C'est principalement autour de lui, de son sens du jeu, ses indications et son placement que le Real a pu appliquer son choix de jouer comme le Barça. C'est-à-dire en pressant haut, en s'attelant à repartir d'en bas et à ne pas perdre le ballon en attaque. Enfin dans la mesure du possible, et de Xabi Alonso, davantage habitué à jouer direct. Puis à redescendre et à pirater les lignes de passes autour, bien sûr, de Barbe Rousse.

Özil (7): Îlot de bonheur, coin de paradis perdu que l'on rêve de rejoindre quand le quotidien nous harasse, ou que se ressent un fort besoin de vacances. Exemple : « Partir en séjour Özil » , « Se retirer Özil » . Car Özil, tout y est beau, surtout le football. Avec son remplaçant, Pepe, c'est tout de suite une autre histoire…

Ronaldo (7,5): Un double passement de jambes face à Piqué, donc synonyme de pénalty. Et un face-à-face avec Pinto, donc synonyme de but. Un gros début de match, tout en premier sur le ballon et accélération. Son but a donné le ton du match, avec un Barça obligé de se montrer entreprenant, et un Real à l'affût de tous les contres. Schéma qui permit à Ronaldo de se mettre en valeur, puis de claquer un doublé, en concrétisant le contre de Di Maria.

Di Maria (7,5): Angel a appris à mettre sa vitesse au service du Real. Pour se montrer exemplaire de discipline au marquage de Jordi Alba. Pour partir dans le dos de tout le monde, puis mystifier Puyol et amener le but du break.

Higuain (5): Un pas de trop, qui le met hors-jeu, alors qu'il avait le but du break au bout du pied. Puis un contrôle troué, sur une belle passe de CR Aldo. Ensuite une passe vraiment bien vue, mais pas assez dosée. Enfin, une sortie à la 71e pour Callejon. Sa meilleure action du match.

Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Pique ça fait 1 an et demi qu'il est à la rue...
sinon Fabregas est c'est un échec au barça pour l'instant, il trouve pas sa place, a toujours eu du mal à se fondre dans le collectif et quand l'équipe tourne moins bien on le voit clairement qu'il est pas dans le coup

et quelqu'un a des nouvelles d'Alexis Sanchez ?
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
QUOI ? PAS UN SEUL MOT SUR BECKHAM ???
Ralph Louren Niveau : DHR
Les -1 vont pleuvoir car je le défends souvent, mais Valdès quand il n'est pas dans les buts tu sens une vraie différence dans la relance entre autres choses.
Varane est décidément impressionnant!
milanello44 Niveau : CFA
ALERTE ENLÈVEMENT: Un homme de petite taille a disparue mercredi soir dans les travées de San Siro, si vous le retrouvez, veuillez contacter la police ou les gendarmes. Merci pour votre compréhension.
PS: Il porte un sac à dos portant le logo du Barça.
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
C'est quand même fou d'être entraîneur du barça (donc logiquement qualifié, diplôme, expérimente) et ne pas se rendre compte qu'Iniesta est le meilleur à son poste de prédilection: Milieu relayeur.

Le mettre sur une aile n'est pas gâchis total car il est tellement bon qu'il ferait illusion à tous les postes. Si encore Rura avait un milieu aussi fort (comme xabi alonso avec l'espagne) la d'accord mais il va nous mettre un Fabregas fantomatique et totalement à la rue depuis 6 mois.

Incroyable. Je me suis demandé si Tito tirais encore les ficelles du barça depuis son hosto à NYC. Il est clair que non.
bon ca fait des semaine (des mois ?) que je ne comprend pas pourquoi au moins dans les gros match on ne fait pas jouer un vrai 9 en pointe, villa vous connaissez vous ?
Busquets (4,5): Théorème énoncé après le match aller : “Quand Sergio s’enrhume, c’est le Barça qui est grippé”. Il faut accepter que l’hiver n’est pas terminé, que le projet Busquets est peut-être humain, après tout.

Busquets est pourtant le seul a surnager au Barça en cette période de 'crise'.. son style ne change pas et son jeu non plus. Toujours élégant, toujours juste, certes moins puisque autour ça tourne moins bien mais lui, il est au niveau.
En direct de Tanger je peux vous dire que le classico est encore plus bouillant qu'en Espagne et ici aussi le petit Varane se fait un nom et commence à être vu comme te tronps !
J'suis pas d'accord Diego Lopez a fait quelques belles parades, il mérite mieux que 6.
On a retrouvé les reins de Puyol ?
Note : 1
allez quitte a recevoir une pluie de -1, j'annonce officiellement la fin du grand barça, élue meilleure équipe de tous les temps par les pseudo-connaisseurs :)
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Quelqu'un a compris le commentaire sur Messi?
Message posté par Ale10
On a retrouvé les reins de Puyol ?


C'est le dixième post avec la même blague !!!
Faut arrêter de se prostituer pour un +1
Mark Renton Niveau : CFA2
C'est pas souvent drôle et pas très bien écrit. C'est Arbeloa
Continue, Léo, le coté looser romantique, ça plait, y aura bientôt plus personne pour te reprocher d être une machine à stats et pour contester ton prochain ballon d or.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
assez juste sauf le contrao et la maçonnerie, ce serait bien d'arreter les blagues de ce genre svp. genre les juifs et l'humour ou les blacks et ..la musique.
bref,une bien belle 1ere mi-temps en terme de rythme et d'engagement: c'est bien simple, tout le monde criait au penalty toutes les 5min. pas trouvé que le gardien soit fautif sur aucun des buts, c'est sur que quand t'en prends 3 c'est dur d'avoir une bonne note mais sur ce match c'est clairement pas le probleme pour moi
bah ouais ! le fait que le Messi mi-homme mi-robot qui marquait des buts assez énormes ces dernières saisons a en ce moment perdu la recette de sa potion magique et passe au travers des grands matches(déja le cas face à chelsea la saison dernière et face au milan la semaine dernière et une nouvelle fois aujourdui
Géométrie:
En utilisant Puyol tracez un cercle d'un diamètre de 3cm.
“Partir en séjour Özil”. ca fait longtemps que je me suis pas marré en lisant Sofoot. petite blague simple mais efficace.
Comment ça 5 pour Higuain? le mec serait sorti du terrain depuis la 1ère min, on en saurait rien jusqu'à ce qu'il vienne à être remplacer et là on s'en rendrait compte.
Maintenant Fergussson sait de qui faudrait avoir peur à old trafford (juste un peu hein):
-CR7: tiens Ferdinand, cadeau
-Varanne: welbeck, fais en ce que tu veux si tu peux
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
27 78