Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. // Stars d'Amérique du Sud

Ronaldinho éclipse Fred

Ils ont brillé en Europe et ont fini par revenir en Amérique du Sud. Ils s'appellent Ronaldinho, Trezeguet, Fred ou Heinze. Voici notre compte-rendu hebdomadaire consacré à ces vedettes américaines.

Pour Fred, le compte était particulièrement bon. À la 85e minute du choc au sommet entre l'Atlético Mineiro et le Fluminense, l'ex-Lyonnais jaillissait pour inscrire son 100e but sous les couleurs du club carioca, en seulement 148 matchs. Belle moyenne. Un but égalisateur qui pouvait conduire à anticiper un sacre national pour le Fluminense. Neuf longueurs d'avance à dix journées du terme du Brasileiro, les jeux semblaient faits. Ce but ressemblait aussi à une terrible injustice pour un Atlético Mineiro qui avait dominé dans les grandes largeurs cette rencontre décisive, armé d'un Ronaldinho inspiré. L'ex-Parisien avait débuté sa soirée en inscrivant une merveille de coup franc, refusé par l'arbitre (22e). Il l'a poursuivie en donnant deux passes décisives (il en totalise douze depuis le début de saison). La première, offerte à Jô, l'ex de City (68e). La seconde, adressée lors des arrêts de jeu, vers la tête de Leonardo Silva (92e). Cette victoire obtenue sur le fil permet à l'Atlético Mineiro, revenu à six points du Flu, d'entretenir un mince espoir de titre.

Les trois fulgurances de Ronaldinho :
Vidéo

Outre ce choc au sommet palpitant, cette 32e journée du Brasileiro a été marquée par le réveil de deux grands malades, menacés de descendre vers l'enfer de la deuxième division. Dix-huitième du classement, le Palmeiras de Marcos Assunção, ex-Roma et Betis, a dominé Cruzeiro (2-0). Un succès qui permet au club paulista de se rapprocher de la zone de sauvetage. Dans le même temps, le Flamengo de Vágner Love a fait un grand pas vers le maintien en dominant le São Paulo FC (1-0). Luis Fabiano a bien aidé les Cariocas en manquant un pénalty, alors que le tableau d'affichage était encore immaculé. Ce deuxième échec de l'ex-Rennais depuis le début de saison pourrait conduire le portier, Rogério Ceni, 39 ans, à redevenir le tireur attitré de l'équipe. Quatorzième du championnat, Flamengo voit la zone de relégation s'éloigner à sept longueurs. Malgré sa défaite, le São Paulo FC conserve, lui, sa quatrième place. Fabiano et consorts pourraient toutefois voir le Vasco de Gama revenir à deux petites longueurs dès ce mercredi. Opposé à l'Internacional de Diego Forlán, l'ex-club de Romario pourra compter sur le retour de Juninho, qui n'a pas payé au prix fort son infraction au code anti-dopage. Le même jour, le Botafogo de Seedorf se déplacera sur la pelouse du Figueirense d'El loco Abreu.

River-Boca déjà dans les têtes


En Argentine aussi se jouait un choc au sommet. Le leader, Newell's Old Boys, se déplaçait chez son dauphin, le Racing. Privé de Maxi Rodríguez, le club de Rosario, particulièrement étanche depuis le retour au bercail de Gaby Heinze, a conservé son statut d'invincible (0-0). Du côté des locaux, l'entrée de Mauro Camoranesi, lors des vingt dernières minutes, n'a rien changé à l'affaire. Ce duel en haute altitude n'a toutefois pas fait la Une, en Argentine. Ce week-end, tout le pays avait déjà les yeux braqués vers la confrontation de dimanche prochain entre River et Boca. Il s'agissait de jauger l'état de forme de chacun des deux géants, de leurs individualités. À ce petit jeu, les Xeneizes sont sortis gagnants, malgré un pauvre match nul concédé à domicile face aux Estudiantes (0-0). Toujours aussi inconstant, River a fait pire, en perdant face à Quilmes (1-0). Touché au tibia, Trezeguet n'a pas disputé la rencontre.

Cette semaine, la procédure de divorce en cours du Franco-Argentin le contraint à effectuer un rapide aller-retour Buenos Aires-Monaco. Un long voyage qui ne devrait pas remettre en cause sa titularisation face à Boca. Sauf immense surprise ou rechute, le roi David disputera dimanche prochain son premier Clasico en Primera A. À 35 ans, il s'agira peut-être aussi de son dernier…

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 10:50 Pronostic OM Salzbourg : 10€ offerts sans dépôt et 800€ à gagner Hier à 10:22 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans dépôt chez Winamax pour parier gratuitement
Hier à 17:43 Cet enfant est cul-de-jatte, Maradona se montre sans pitié 42 Hier à 17:15 Fin de match polémique en Copa Libertadores 7 Hier à 14:19 Laurent Blanc, de Bernès à Raiola? 61
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
Podcast Football Recall Episode 16 : L'après-Wenger, Neymar au Mondial et le Soudanais sans club Hier à 08:20 Doit-on obligatoirement supporter l'équipe de sa ville ? (via Facebook SO FOOT) mercredi 25 avril Rémy Cabella veut rester à Saint-Étienne 22 mercredi 25 avril Ce papy fan du Napoli devient fou sur le but de Koulibaly (via Facebook SO FOOT) mercredi 25 avril Les ultras de l'OM provoquent Jean-Michel Aulas (via Facebook SO FOOT)