Romain Danzé : « Je veux jouer »

Après avoir échoué lors du dernier exercice, Rennes et son latéral droit Romain Danzé espèrent bien être le carton de cette saison.

0 0
Romain, c'est la deuxième saison de Frédéric Antonetti au Stade Rennais. Est-ce que vous le sentez plus en confiance dans la préparation ?

Tout se passe normalement, comme on pouvait s'y attendre. C'est sûr, maintenant, il connaît ses joueurs et nous, nous connaissons ses idées. On est tous dans la même logique.

Rennes est un des clubs qui a le plus recruté pour ce mercato (J.Carrasso, Apam, Dalmat, Kana-Biyik, Mandjeck, Montano).

En même temps c'est normal, il y a eu beaucoup de départs (Briand, Hansson, Pagis, Sow, notamment, ndlr). Ce qui est bien, c'est que nous avons recruté des gens qui connaissent le championnat de France, comme Apam, qui a lutté pour le maintien avec Nice. Ce n'est pas le cas de Mandjeck mais il est prometteur. Un peu comme Gyan l'était quand il est arrivé il y a deux ans, on voit où il en est maintenant.


L'an dernier, Antonetti avait parlé d'un effectif encore sous l'emprise de l'ancien coach. Du coup, il a pris son disciple à Nice, Apam, pour remplacer Hansson, qui est parti rejoindre Guy Lacombe à Monaco. Toi, tu es le fils de qui ?

On a qu'à dire que je suis le fils de Pierre Dréossi. Il est encore au club et puis c'est lui qui m'a lancé alors ... Pour en revenir à ce qu'a dit Antonetti, je n'avais pas bien compris où il voulait en venir. Sûrement une boutade avec la presse. Parce que cela ne se ressent absolument pas dans le groupe.



Tu es dans une situation particulière. Cette saison, tu devais être titulaire suite au départ de Rod Fanni. Tu l'imagines rester une saison de plus en Bretagne ?

Non (rires). La situation avait été énoncée clairement en fin de saison dernière. Maintenant, son transfert vers l'Atletico bloque. Je n'en discute pas trop avec lui mais j'espère que ça va se décanter. Pour le bien de tous.



Tu n'es pas sans savoir que toutes les récentes cohabitations au poste d'arrière droit en Ligue 1 ont été un fiasco (Chrétien – Calvé à Nancy, Clerc – Reveillère à Lyon) ?

Je préfère me dire qu'il reste un mois et demi de mercato, qu'il peut se passer beaucoup de choses. Si jamais il devait rester, alors je partirais. Ce n'est pas contre lui mais je veux jouer. Encore que je ne partirai pas forcément, je ne suis pas tout seul à décider, il faut trouver un club qui me veuille et voir si on me laisse partir.


Tu n'a pas l'impression d'avoir perdu ton temps par rapport aux autres joueurs de ta génération formés à Rennes ?

Non. Je suis de 86, avec moi il y avait Gourcuff, qui a une carrière logique tant il était au-dessus du lot. Moussa Sow, qui vient de nous quitter, n'a jamais fait une saison complète en Ligue 1 et Sylvain Marveaux, qui a explosé certes, mais seulement l'an dernier.

Quand on voit votre fin de saison, est-ce que l'objectif ne serait pas de rester dans la course à l'Europe jusqu'à la dernière journée ?

C'est exactement ça. La saison dernière, à chaque fois qu'on a eu l'opportunité de recoller au peloton, on a raté le coche. Résultat, à la fin, on a fait une mauvaise série. Cette année, on se doit de faire mieux. Quand on voit un club comme Lille, au niveau des effectifs, on n'a rien à leur envier. Après, ils ont joué la Champion's League il y a quelques saisons et ça se voit. Financièrement, mais aussi dans le club. Nous, il nous manque un petit quelque chose. Je ne sais pas quoi, mais ça se sent.



Tu as évoqué l'objectif des coupes nationales. Si c'est pour perdre en finale contre Guingamp, c'est peut-être pas la peine...

C'est l'occasion de prendre notre revanche en finale. On serait prêt à jouer n'importe qui. Ca reste un grand moment cette finale de 2009. Le Stade de France ... Il nous a manqué 20 minutes. On a ouvert le score, on croyait que le plus dur était fait.



Que peut-on donc te souhaiter pour cette saison ?

Une saison pleine, à 35 matchs. Et dans une équipe rennaise qui sera européenne en fin de saison, évidemment.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0