Rolland Courbis vide son sac

Modififié
3 9
Dans un entretien accordé à la Provence paru aujourd'hui, Rolland Courbis est revenu sur l'actualité de l'OM et de l'équipe de France, mais aussi sur les regrets qu'il nourrit de ne pas faire partie des short-lists de Vincent Labrune ou Noël Le Graët à cause de ses ennuis judiciaires passés.

Le chroniqueur de RMC à la voix rocailleuse et chantante clame en tout cas d'emblée que son désir de revenir sur un banc ne s'est jamais éteinte : « C'est aussi dû au niveau moyen d'une quinzaine de mes collègues de Ligue 1. Quand je vois certaines choses, je me pince... »

A propos de l'OM, Coach Courbis dit profondément regretter l'effritement de la cote de popularité du club : « J'ai connu une certaine époque où il y avait une pénurie de maillots... Aujourd'hui, quand un papa achète un maillot à son fils, c'est presque pour le punir parce qu'il a mal travaillé à l'école ! »

L'ancien coach des Phocéens est ensuite revenu sur la succession de Didier Deschamps. Selon lui, le poste aurait pu lui convenir, lui qui était venu prendre les rênes du club après une période de remous pour une relative réussite durant ses deux saisons de '97 à '99. Mais les casseroles qu'il traine sont un sévère désavantage pour lui : « Les bruits que j'ai, c'est que si on ne fait pas appel à moi, c'est par rapport à mes problèmes, qui ont malheureusement fait que Robert Louis-Dreyfus s'est retrouvé dans un tribunal alors qu'il n'aurait jamais dû s'y retrouver une seule seconde. »

Et Rolland de boucler l'entretien sur le cas de l'équipe de France, qu'il aurait aussi aimé prendre en main dans un contexte qui lui convient bien : « Si c'est uniquement pour faire progresser des joueurs, régler des problèmes, mettre un coup de pied à certains, essayer d'instaurer une discipline, c'est peut-être prétentieux, mais je m'en serais senti capable. »

Question poigne, c'est autre chose que Paul Le Guen...

AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Rolland la Punchline a encore frappé et le pire c'est qu'il a pas totalement tort
on peut apprécier ou pas le bonhomme mais je pense qu'un gars comme ça serait pas mal pour l'équipe de france.
il en bougerait certains et serait surement sans concession, du caractère quoi. après c'est sur que ses casseroles...
En voyant le titre je m'attendais à une photo, raté !
Pour l'EDF c'est clair que niveau charisme ça aurait pu le faire, après pour le reste y'avait fallu voir.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 9