Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 25e journée
  3. // Bordeaux/Saint-Étienne (1-0)

Rolan relance Bordeaux

Dans ce choc au sommet entre deux prétendants à l'Europe, ce sont les Girondins qui l'emportent face à Saint-Étienne (1-0), sur leur pelouse. Un duel qui a tenu ses promesses, en matière de spectacle et d'intensité…

Modififié

Bordeaux - ASSE
(1-0)

D. Rolán (40') pour Bordeaux


Ça se joue à peu, finalement, parce qu'entre Saint-Étienne et Bordeaux, c'est kif-kif en matière d'occasions. Mais ce sont les Marine et Blanc qui ont la meilleure, soit celle qui va au fond. Et le Diego Rolán, qui faisait banquette depuis quelque temps, il ne tremble pas, en fin de première période, quand il faut coller un pruneau à Stéphane Ruffier (42e). Une initiative géniale, conséquence d'un mauvais placement du gardien forézien, lequel anticipe probablement un centre devant sa cage. Mais le Sud-Américain a vu que l'international tricolore n'avait pas bouché son angle, et ça, ça suffit pour faire la diff'…

Du rythme, des tirs et du spectacle


Comme on pouvait s'y attendre, la partie est placée sous le signe de l'offensive. Bon, il manque des cadres du côté des Verts, et quelques joueurs importants aussi dans l'autre camp, mais « 4-2-3-1 » et « 4-3-3 » , ça ne trompe pas. Forcément, ça démarre fort. Trois frappes intéressantes en dix minutes ; à Bordeaux, c'est rare. Landry N'Guemo se rappelle qu'il a déjà marqué ici et allume le premier, au rayon du tir cadré : Cédric Carrasso capte (1e). Mariano répond et dévisse (4e). André Poko s'y met côté droit, mais sa tentative finit dans les gants de Stéphane Ruffier (11e). Yohan Mollo glisse en retrait pour Franck Tabanou, et ce dernier met tout ce qu'il a dans la godasse : ça donne petit filet, mais aussi un avertissement sérieux pour les Marine et Blanc (17e). Ça canarde, y a du rythme, des attaques construites de part et d'autre, et Wahbi Khazri décoche un boulet axial que Ruffier stoppe net (24e).

Allez-y les gars, on en veut d'autres ! Max-Alain Gradel s'y colle et oblige Carrasso à repousser ferme (25e). Mais la plus belle, c'est la seconde : Kevin Théophile-Catherine se prend pour un rugbyman côté droit, déborde, dépose tout le monde et sert en retrait Gradel. Le hic, c'est que sa reprise, qui bat Carrasso, passe de peu à côté (25e). Sainté a les occases, Bordeaux la possession de balle. Il y a peu de temps morts, les Verts défendent bien et contre-attaquent comme il se doit, et leurs vis-à-vis tentent de contourner le bloc… Ça promet du spectacle. Théophile-Catherine choisit l'exter' (32e), Khazri le coup de pied (33e), et Gradel, encore, la bicyclette (38e), mais aucun n'est cadré ! Sauf celle de Rolan (42e), bien sûr, qui permet aux siens de mener 1-0 à la pause…

Moyes aime ça


Paul Baysse a peut-être fait les frais d'un mauvais placement sur le but de l'Uruguayen, et il est remplacé à la pause par Ben Kantie Karamoko. Gradel continue à être bon dans ses déplacements, au contraire d'un Mevlüt Erding plutôt transparent. Rolan enchaîne une demi-volée en pivot bien molle, que Ruffier chope à l'aise (53e). D'ailleurs, l'Ivoirien s'échappe en solo derrière Tiago Ilori, mais frappe très fort au-dessus de Carrasso bien sorti, et de sa cage (57e). Isaac Kiese Thelin, qui a mis moins de buts que la mascotte du club, frappe en pivot, mais son enroulé frôle le poteau droit (59e). Une minute après, le Suédois lance Rolan, qui se présente devant Ruffier, mais son tir au sol finit de peu à côté (60e). C'est chaud, là ! Christophe Galtier change Erding et Mollo, pour Ricky van Wolfswinkel et Romain Hamouma (63e). David Moyes, présent en tribune, likes this. Il ne se passe alors plus rien, et l'intensité des débats baisse. Sévèrement, même. Willy Sagnol fait tourner et gère tranquille sa fin de match. Gradel envoie un ultime scud dans les arrêts de jeu, mais Carrasso repousse des poings (90+1e). Cette fois-ci, c'est fini, et Bordeaux rattrape son adversaire au classement.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Laurent Brun, à Chaban-Delmas.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17