1. //
  2. //
  3. // Bayer Leverkusen /Augsburg

Roger Schmidt et Pep Guardiola, copieurs copiés ?

Alors que Pep confessait admirer le style des équipes de Roger Schmidt, l'entraîneur du Bayer semble désormais copier le modèle de son élève. Entre horizontalisation de la possession, salida lavolpiana et inventions de joueurs, analyse d'un Bayern bis.


Modififié
18 janvier 2014. Alors que Pep fête son 43e anniversaire, Roger Schmidt et son Red Bull Salzbourg célèbrent eux la volée qu'ils viennent de coller au Bayern du Catalan (3-0). Depuis, Pep est fan de Roger. Dans sa bible guardiolesque, Herr Pep, Martí Perarnau explique comment, après la rouste, Pep a « disséqué le jeu de l'équipe championne d'Autriche : comment pressent leurs avants, comment grimpent les latéraux, et quelles positions occupent les milieux. » Plus récemment, dans les colonnes d'El Mundo Deportivo, Guardiola réaffirme son admiration : « Je suis très heureux de jouer à nouveau contre lui, car je suis fan. Les entraîneurs comme lui font du bien au football, parce qu'ils cherchent toujours à attaquer. » Ich liebe dich, donc. Pourtant, au vu du début de saison du Bayer Leverkusen, il semble bien que ce soit Roger qui s'inspire de Pep.

Bordel sur le tableau et empreinte sur le gazon


Le Barça de Pep, au-delà de ses deux Ligues des champions et ses trois Liga, est avant tout une empreinte. Un style tout en pressing, juego de posicion et déséquilibre par des passes courtes. Dans le Bayern actuel, si la matrice reste la même, est plutôt recherché le déséquilibre par la passe longue et diagonale, de Boateng vers Douglas Costa par exemple. Chez Schmidt, l'évolution est inversée. Le taureau rouge de Salzbourg se caractérisait par une verticalisation à base de passes allongées, qui pouvaient faire croire que les pertes de balles étaient voulues. Futé le Roger, en faisant exprès de perdre le ballon, il mettait l'adversaire dans une situation de possession et le forçait alors à s'ouvrir. Un pressing plus tard et Mané, Kampl, Alan et Soriano avaient tous les espaces qu'ils voulaient pour attaquer. Aujourd'hui, le Bayer de Schmidt joue plus horizontal... façon Barça 2008-2012. Un chassé-croisé que confirment les chiffres.

Le Barça comme Salzbourg étaient avant tout des équipes à la composition quasiment inamovible sur le tableau noir : 4-3-3 en Catalogne (voire 3-4-3 post-Fàbregas), 4-4-2 en Autriche. Avec les nouveaux clubs viennent les changements de systèmes. Du 3-3-1-3 au 4-2-3-1 en passant par le 3-5-1-1, on ne compte plus les variables algébriques proposées par Pep au fil de ses matchs en Bavière. Évolution mathématique similaire du côté de la BayArena : du 4-4-2 autrichien, on est passé à la variante 4-2-3-1, puis à un 3-1-2-4 contre Hanovre. Inspirée de son voyage initiatique chez Bielsa et La Volpe, c'est cette ligne arrière à 3, permettant d'organiser la fameuse salida lavolpiana, que Guardiola met en place depuis un bout de temps. Une approche partagée par Roger, qui colle Bender entre Tah et Papadopoulos pour faire sortir le ballon.

Guardiola – Schmidt, entraîneurs-façonneurs



Et c'est précisément cette utilisation des joueurs qui rapproche encore plus Pep et Roger. Lors d'une conférence en Argentine, le natif de Sampedor racontait que « depuis tout petit, on m'a appris que quand tu as un joueur de plus au milieu, tu as plus de contrôle pour attaquer et défendre » . Alors, dans son obsession de maîtrîse, Pep met les meilleurs superviseurs de ballons, les milieux, à tous les postes. Fàbregas en 9, Götze en ailier, Martinez et Xabi Alonso en 5. Ou alors il demande à Messi de se caler en faux 9 et de venir créer le surnombre. Schmidt, lui, préfère les ailiers, mais l'accumulation de joueurs à des postes novateurs est la même. Contre Dortmund, le pote de Gokhan Tore, Çalhanoğlu, pourtant ailier voire 10, a fini par jouer à la Busquets, juste devant la ligne arrière. L'insulte capillaire Kampl, ailier de folie au Red Bull, joue depuis plusieurs matchs en mode Iniesta, et il s'en sort : agressivité, couverture et conduite de balle qui casse les lignes, le mec est partout. Avec Bellarabi, Brandt et Mehmedi, ça fait cinq ailiers sur le terrain, dont deux expatriés.

Mehmedi, justement. Roger est allé choper un mec qui ressemble à Müller, un hybride ailier-milieu-avant-centre. De par ses décrochages, ses insertions et ses conservations, il joue milieu latéral-ailier, 10 et 9 en même temps. Comme Müller, on ne sait pas trop pourquoi, mais il pèse. La pépite Wendel, elle, a tout d'un Alaba : des déboulés de dingues et des premiers appuis de folie. Mieux, comme David, il tire les coups francs. Même le traditionnel « target man » Kießling, s'il continue de servir de point d'ancrage, participe de plus en plus à l'élaboration, façon Lewandowski cherchant à recevoir en décrochant, puis à se retourner pour entamer la phase d'accélération. Ne lui reste plus qu'à claquer ses dix pions en sept jours et le compte sera bon.

Tah-Papadopoulos à la relance


Si, au Barça, Guardiola a révélé les gamins de la Masia Busquets et Pedro, Schmidt nous présente Julian Brandt. Titulaire le week-end dernier, le bébé Brandt, né en 1996, commence à faire son trou entre Bellarabi, Çalhanoğlu et Mehmedi. Il en est à 30 matchs et 6 buts depuis l'arrivée de Schmidt en 2014. Mais l'une des plus belles œuvres de Pep n'est pas seulement d'avoir révélé des pépites avec un certain talent, surtout d'avoir transformé le désordonné Boateng en un joueur sachant relancer au sol et conduire une défense. Dans Herr Pep, Martí Perarnau racontait la frustration du Philosophe en voyant le potentiel inutilisé de Boateng. Après de profondes corrections, le frère de Kevin-Prince est aujourd'hui une référence mondiale. Schmidt, lui, a fait mieux. Plus qu'un seul central, il en a transfiguré deux. Tah-Papadopoulos, 175 kilos et friands de longs ballons, se sont mis depuis peu à relancer au sol. Mieux, la charnière est maintenant capable de casser une, voire deux lignes adverses, par une « passe Boateng » , de celles que reçoivent Lewandowski, Costa et Müller lorsqu'ils se déplacent entre la ligne arrière et les milieux. Reste plus qu'à gagner deux Champions et trois Buli, et l'élève aura égalé le maître. Cinq fois rien.

Par Josselin Juncker et Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Merci pour l'article, super intéressant.
Ronahldoignon Niveau : Ligue 2
So Foot comme on l'aime.
avec une moustache et un peu de farine dessus, ce serait le sosie de daum. troublant...
Manyathela Niveau : DHR
Merci pour le billet, mais on s'y perd quand même beaucoup.

Je pense déjà que plus que par son jeu direct, ce qui distingue le plus Schmidt des autres entraineurs c'est le pressing, il est certainement l'entraineur en Europe qui en demande le plus à ses joueurs. Ce qui intéresse bien sûr Guardiola, qui a popularisé la règle des 3 secondes.

Donc, pour résumer vous dites que Schmidt ressemble de plus en plus à Guardiola parceque:
1. Il demande à ses défenseurs de relancer proprement
2. il fait sortir le ballon avec 3 joueurs derrières
3. il fait jouer des joueurs à des postes différents (Schmidt mettant des ailiers partout et Guardiola des mlieux, comme dit dans l'article, l'argument devient limite, d'autant que rien ne dit qu'il ne faisait pas la même chose au Red Bull)

Merci, ca c'est intéressant.

Les autres arguments, c'est de la confiture de la confiture:
- Müller est un joueur que Guardiola n'a pas choisi, et a failli partir car il estimait ne pas assez jouer dans les grands matchs avant la baisse de niveau de Ribéry,
- Kießling n'a jamais eu un rôle de 9 "meneur de jeu" à la Lewandowski, c'est surtout un finisseur et une tour de contrôle, raison pour laquelle il est systématiquement snobber par Löw, qui a même préféré jouer sans attaquant que lui donner sa chance. C'est typiquement le joueur que Guardiola ne ferait jamais jouer.
- Schmidt achète des jeunes joueurs et fait de la post-formation, Ce que Guardiola n'a quasiment jamais fait ou réussi à faire. (Coman pourrait être le contre example, mais c'est un cas très particulier, certainement du au fait que Robbery sont très souvent bléssés).
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8