1. // Légende
  2. // Roger Milla

Roger Milla déshonoré et renvoyé

Modififié
4 4
Nul n'est prophète en son pays, Roger Milla l'a appris à ses dépens. Héros du peuple camerounais depuis ses exploits lors du Mondial 1990 en Italie, lors duquel les Camerounais s'étaient hissés jusqu'en quarts de finale, ce dernier a été déshonoré par la Fecafoot, la fédération camerounaise.

L'instance présidée par Mohamed Iya l'a purement et simplement renvoyé de son poste de président d'honneur de la fédé. Raison invoquée ? Roger Milla avait monté un groupe demandant le renvoi du bureau éxécutif de la fédération pour les résultats en berne de la sélection et la suspension de 15 matchs infligée à Samuel Eto'o, ramenée depuis à quatre matchs.

Roger Milla n'a jamais caché son inimitié avec les dirigeants qui entravent, selon lui, le développement national. « Cette décision ne me blesse pas le moins du monde. Je n'étais pas employé de la Fecafoot. Je leur donnais seulement un coup de main pour que le football de notre nation reste sain » , a déclaré le Lion indomptable âgé de 59 ans.

Juste pour information, le Cameroun et sa pléiade de joueurs évoluant en Europe n'ont pas participé à la CAN 2012, quand le Soudan et la Lybie étaient de la partie. Mais Roger Milla ne connaît rien au ballon rond, c'est bien connu.

AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Toujours le même bordel avec ces fédés de foot corrompues.
Génération Blatter !
Un honneur d'être renvoyé par cette fédération.
Milla en sort grandi
vieuxfooteux Niveau : District
Et les papys des hautes instances du foot continuent de s engraisser pendant que des federations sont gangrainées par la corruption. C est a pleurer. Mr Blatter, au nom du foot, barrez vous loin. Idiot.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Behrami vote pour Ranieri
4 4