1. //
  2. // 16e finale retour
  3. // Beşiktaş/Liverpool (1-0, 5 tab 4)

Rodgers déçu, mais fier de ses joueurs

Modififié
4 15
Le stade Atatürk d'Istanbul n'est plus simplement l'antre qui vit Liverpool renverser le grand Milan durant la finale de C1, en 2005.

Il représente désormais un visage plus terne des Reds, celui d'une formation logiquement éliminée par Beşiktaş aux tirs au but en 16e de finale de Ligue Europa. Pour autant, Brendan Rodgers ne s'avoue pas abattu, au contraire. « Nous sommes déçus de sortir de cette façon-là, a expliqué le manager de Liverpool après la rencontre. Je suis fier de l'équipe, c'était une ambiance fantastique. Maintenant, nous n'avons plus qu'à nous concentrer sur le championnat qui se déroule très bien pour nous. Bonne chance à Beşiktaş et à leurs supporters. »

Quoi de mieux que la réception du champion en titre pour se refaire une santé ?

ES
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 4
Fier d'avoir perdu, si c'est pas beau la vie.
Quel aveu de faiblesse.

Liverpool aurait eu les moyens de gagner cette compétition, d'autant plus que cette année la victoire est qualificative pour la LDC.
Pas sûr qu'ils y soient grâce au championnat.
Est-il fier d'avoir choisi Lovren en cinquième tireur? Parce que là je ne vois aucune explication à cette connerie.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 15