Rode : « Guardiola me parle à peine »

Modififié
1 13
Pep Guardiola fait des frustrés.

Sebastian Rode, le joueur de 25 ans qui évolue au Bayern Munich, n'a pas eu beaucoup d'opportunités pour s'exprimer cette saison. Au sens propre, comme au sens figuré, puisqu'il a avoué ne pas avoir eu de réelles explications de Guardiola sur les raisons de cette mise à l'écart.

En effet, le milieu de terrain a déclaré n'avoir presque aucun échange avec son entraîneur. « Pep Guardiola ne me parle pas beaucoup, donc je ne sais pas vraiment où j'en suis ou pourquoi je ne joue pas plus régulièrement. Beaucoup de gens sont satisfaits de moi au club, mais moi, je ne le suis pas avec mon temps de jeu. Ce n'est pas une situation facile, mais j'essaye de garder la tête haute dans tous les cas. Je ne peux pas me laisser démonter » a-t-il avoué à Goal.

Des propos qui font étrangement écho à ceux d'un certain Samuel Eto'o.
LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

L'un des plus gros défaut de Pep. Même si on est jamais au courant de tout, il a une gestion humaine dans certains cas assez limite.
Le problème avec Guardiola, c'est que, pour donner de l'envergure à son combat face à Mourinho, on l'a fait passer pour un ange doux et ouvert sur l'autre.

Mais en fait, il a, comme tout le monde, sa dose de cynisme.
Ouais enfin ça c'est plutôt toi qui te fait ton propre film sur le coup.
Le mec part dans 3 mois, je pense qu'il s'en balance des états d'âme de Sebastian Rode...

Ce qui l'intéresse c'est que les top players donnent leur maximum en Champions.
Je sais pas si c'est du cynisme ou simplement un vrai passionné. Tu sens que le mec est pas prêt du tout à sacrifier son temps de parole en parlotes pour des gens dont il sait qu'il peut rien en faire.
nb : Ici ce que j'appelle la passion c'est plutôt l'obsession
Rastashaman Niveau : CFA2
Message posté par Algiers
Le problème avec Guardiola, c'est que, pour donner de l'envergure à son combat face à Mourinho, on l'a fait passer pour un ange doux et ouvert sur l'autre.

Mais en fait, il a, comme tout le monde, sa dose de cynisme.


Je crois pas que ce soit du cynisme (d'ailleurs en quoi ce serait du cynisme?) mais l'opposition ac le Mou est interessante dans le sens où Guardiola est un fin tacticien, capable d'aller vers l'originalité pour développer son équipe, mais aussi un piètre communiquant avec ses joueurs.
Alors que le Mou est au contraire pas forcément le plus brillant des tacticiens mais au niveau comm il fait adhérer l'équipe à un projet.
Si les 2 faisaient un enfant ensemble on aurait LE plus grand entraineur de tous les temps.
Perso je pense pas que ca soit un piètre communiquant mais au contraire de mourinho, un mauvais psychologue dans tout ce qu'il y a de plus intentionnel. Mourinho agit comme un gourou, un mâle alpha, il écrase les égos pour les rassembler autour du sien. Guardiola n'a aucune empathie pour les gens qui ne partagent pas sa vision des choses, il pense pas à rassembler c'est : marche ou crève.
@Rastashaman : Le terme "cynisme" n'est peut-être pas le plus approprié, effectivement. Disons que j'aurais pu dire que sa gestion humaine semble parfois limite, comme FCK, et que ça n'en fait donc pas un ange de miséricorde.

@FCK : Peux-tu d'ailleurs expliquer en quoi je me fais un film ? C'est bien sympa de lancer des affirmations comme celles-ci, mais il y a un petit problème : ça n'a aucune valeur.
Peux-tu me prouver que le monde médiatique n'a pas longtemps "couvert" (je n'aime pas trop ce mot, je le mets donc entre guillemets) les agissements "limites" dont tu parles au profit de la dualité Pep-Mourinho ?
Que le côté "méchant" de Mourinho et le côté "gentil" de Guardiola n'ont pas, à un moment, été chacun exagéré, modifiant de manière durable l'image publique de ces deux personnages ?
Je concède, "cynisme" était une erreur de vocabulaire.

FCK, tu précises ta pensée ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 13